Niko le Petit Renne 2, la famille s’agrandit !

MaFamilleZen > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Niko le Petit Renne 2, la famille s’agrandit !

Par le

A partir de : 4 ans
Sortie au cinéma : le 28 novembre 2012
Réalisé par : Kari Juusonen (Finlande) et Jorgen Lerdam (co-réalisateur)
Durée : 1h17
Avec les voix de françaises de : Tom Trouffier, Rafael Michau, Denis Boileau, Michel Prud’homme

Kari Juusonen donne une suite aux aventures de l’intrépide petit renne qui avaient eu un grand succès auprès des enfants en 2008. Niko y faisait l’apprentissage de son identité en retrouvant son père. Dans ce nouvel épisode, il va devoir apprendre à partager…

Pour qui ?

Pour les enfants à partir de 4 ans : le sujet de la famille recomposée est abordé avec pragmatisme, humour et légèreté. Certains dialogues à double lecture pourront faire sourire les parents…

L’histoire du film

Niko sait maintenant qui est son père mais il vit toujours seul avec sa mère dans la Vallée des rennes. Les quelques week-ends agités qu’il passe avec Furie, membre de la légendaire Brigade du Père Noël, ne lui suffisent plus. Il rêve de réunir ses parents pour fonder une vraie famille. Mais un jour… surprise : sa mère lui présente son nouveau compagnon, affublé d’un rejeton de son âge ! Niko n’est vraiment pas prêt à composer avec cette famille agrandie sortie du chapeau qui pourrait lui voler l’amour de sa maman. Il doit pourtant surveiller son demi-frère, qui se révèle un vrai pot-de-colle…

L’avis de MAFAMILLEZEN

Avec ce second volet des tribulations de Niko, Kari Juusonen va plus loin dans la visée pédagogique. L’histoire du petit renne lui permet cette fois de parler d’une situation familiale que connaissent de nombreux enfants, et de la dédramatiser. Sans masquer la difficulté de trouver sa place dans une famille recomposée (Niko est triste, jaloux de ce petit frère qu’on lui impose…), le réalisateur finlandais montre avec finesse tous les bienfaits que l’on peut aussi retirer d’une situation à première vue compliquée (Niko apprendra à être plus responsable, moins égocentrique, et il gagnera un nouvel ami…).

La simplicité du graphisme favorise la compréhension du message pour les plus petits. Et peu importe si le personnage de la louve Milady est un peu tiré par les cheveux, si ses compagnons vautours sont plus bêtas que méchants : le courage et la détermination finale de Niko l’emporteront chez les jeunes spectateurs. Le rythme enlevé, la drôlerie de certaines scènes (avec Wilma, la belette délurée et Julius, l’écureuil maladroit ), le joli personnage d’Oona la maman, soucieuse et indulgente, et la magie blanche des décors du Grand Nord en font un beau conte de Noël.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN