Rémi sans famille, riche en émotions

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Rémi sans famille, riche en émotions

Par le

Rémi sans famille film 2018

Sans famille, l’opus d’Hector Malot qui a souvent inspiré la télévision, est transposé avec brio sur grand écran avec Daniel Auteuil et Maleaume Paquin dans les rôles-titres. Un joli film, à voir au cinéma à partir du 12 décembre.

Rémi sans famille : l’histoire

Le petit Rémi, dix ans, vit heureux auprès de Maman Barberin, qui l’a recueilli lorsqu’il était tout bébé. Barberin, son époux, l’avait en effet trouvé dans un couffin devant une église à Paris et ramené chez lui, dans l’espoir que ses riches parents paieraient un jour pour le récupérer.

Tout ce bonheur lui est arraché quand Barberin vend Rémi à Vitalis, un musicien ambulant qui parcourt les villes et villages avec Capi, son chien acrobate et Joli-Cœur, son petit singe facétieux. En apparence bourru, Vitalis va en fait se révéler être un vrai père pour Rémi, l’initiant aux techniques du chant, lui apprenant la harpe, lui offrant de nouveaux vêtements et s’employant à toujours trouver de quoi remplir son assiette, même si ce n’est qu’avec des quignons de pain.

Rémi s’attache alors au vieil homme et trouve son équilibre auprès de lui. Lorsque Vitalis est incarcéré pour trouble à l’ordre public parce qu’il se produit en spectacle sans autorisation, c’est Madame Harper, la richissime anglaise, maman de son amie Lise, qui héberge Rémi sur sa luxueuse péniche et prend soin de lui…

Néanmoins, à la sortie de prison de Vitalis, quand le petit garçon devra choisir entre la vie d’artiste aux cotés de ce dernier et l’existence confortable que Madame Harper peut lui procurer, Rémi n’hésitera pas longtemps. Mais le bonheur qu’il s’est construit ne sera hélas pas éternel…

A partir de quel âge ?

6-7 ans. Même si l’on sait que l’histoire finit bien, les plus jeunes pourraient être impressionnés par l’enchaînement de catastrophes qui affectent Rémi. Et certaines scènes, telles celles qui se déroulent au sein de l’affreux clan Driscoll, sont susceptibles de leur faire peur.

L’avis de MAFAMILLEZEN

Rémi sans famille film 2018Ceux, petits et grands, qui ont lu Sans Famille dans sa version originale, véritable épopée au long cours où les drames se succèdent les uns aux autres sans discontinuer, pourront être déstabilisés par ce Rémi sans famille.

Rémi sans famille film 2018Car les péripéties du livre y sont extrêmement condensées et le récit très librement adapté par rapport à l’histoire originelle : l’enfant de Madame Milligan n’est pas un garçon mais une fille. Mattia, l’ami de Rémi, est absent. Le passé de Vitalis n’est pas le même que dans le roman, etc…

Rémi sans famille film 2018Ce qui n’empêche pas le long-métrage d’Antoine Blossier d’être très agréable à regarder. D’abord parce qu’il est servi par une interprétation ultra-convaincante. Daniel Auteuil en tête, très touchant dans la peau du vieux maitre Vitalis, qui aide Rémi à grandir et à polir le diamant brut qu’est sa voix. Un homme bon et doux qu’une douleur indicible le conduit à cacher sa véritable identité.

Rémi sans famille film 2018Le petit Maleaume Paquin, à la fois angélique et déterminé, offre une incarnation réussie de ce personnage mythique. Et les personnages secondaires sont également convaincants, notamment Virginie Ledoyen, toute en retenue, et Ludivine Sagnier, vibrante en « mère » blessée.

Rémi sans famille film 2018Esthétiquement, ce Rémi sans famille est aussi très abouti : la longue séquence de tempête de neige dans la campagne anglaise est notamment superbe.

En bref, la fable est (souvent) triste mais elle est toujours belle et devrait emporter dans son sillage les parents et les enfants. Un film parfait donc pour une sortie en famille pendant les vacances de Noël !

L’avis de nos familles testeuses qui ont vu le film en avant-première au Grand Rex :

Marguerite C. a vu le film avec sa fille de 8 ans et son fils de 15 ans :

« J’étais déjà ravie pour 2 raisons : le film et le cinéma : double séance nostalgie pour moi. Ma petite famille a adoré le film, nous avons tous versé nos petites larmes (l’ado n’a pas voulu avouer). L’histoire, les paysages, la musique et les magnifiques acteurs ainsi que Gabi le chien et Joli-coeur le petit singe : Daniel Auteuil est grandiose et le petit « Rémi » est juste incroyable ainsi que tous les autres acteurs, nous ont embarqué dans ce magnifique film. Nous n’avons pas vu le temps passer!! J’étais fan de la série télévisée il y a 40 ans et bien, même si je connaissais l’histoire, j’ai été émue tout le film et espérais un happy-end. Un film et des comédiens de qualité comme le cinéma français sait si bien faire. Nous, on dit BRAVO ! Un beau film à voir en famille à partir de 8 ans, pour les fêtes ».

Nawal Brahiti a vu le film avec ses deux enfants :

« Ce film est juste super ! Retour assuré 30 ans en arrière ! J’ai beaucoup pleuré et ri. Le petit Maleaune (Rémi ) est super. Mes enfants ont adoré le film. Prévoyez des mouchoirs. A ne pas rater ! »

 

Rémi sans famille
Réalisé par : Antoine Blossier
Avec : Daniel Auteuil, Maleaume Paquin, Virginie Ledoyen
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1h49
Sortie au cinéma : Le 12 décembre 2018
A partir de 6 ans

CONCOURS : Gagnez des invitations du 7 au 17 décembre dans l’espace Concours !

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN