Témoignage de pro : Sergent Raphaël Ducrocq, 28 ans, contrôleur aérien dans l’armée de l’air

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Vie scolaire > Découverte des métiers > Témoignage de pro : Sergent Raphaël Ducrocq, 28 ans, contrôleur aérien dans l’armée de l’air

Par le

« Je parle aux avions »

Quel a été votre parcours avant d’intégrer l’armée ?

Après mon bac, j’ai réalisé un BTS de Tourisme afin de devenir animateur dans des centres de vacances. Voyager, travailler dans une ambiance festive, rencontrer des touristes de divers horizons… ça me faisait rêver ! Après mon BTS, je suis parti travailler une année à Disneyland, en Floride. J’en garde un très bon souvenir ! Puis, j’ai travaillé une autre année au Club Med sur différentes stations balnéaires.

À la fin de mon contrat, je me suis aperçu que je ne voulais pas faire ce métier toute ma vie. Travailler dans l’animation, c’était bien et ça me plaisait mais ça va un temps… Mon père m’a alors dit de chercher « un vrai métier ». Mon frère avait intégré l’armée de l’air. Mon père m’a alors donné une documentation sur les différentes professions de l’armée. Le métier de contrôleur aérien m’a tout de suite intéressé. Même si 6 mois plus tôt, j’avais juré ne jamais vouloir intégrer l’armée !

Comment s’est déroulée votre formation ?

J’ai passé des tests et à 23 ans et demi, j’ai été engagé dans l’armée de l’air. J’ai ensuite suivi 4 mois de formation militaire suivis d’1 mois et demi de formation en anglais, sur le site de Rochefort. Ensuite, j’ai été formé au métier pendant huit mois, à l’école de Mont-de-Marsan. Le 1er juillet 2008, j’ai été affecté sur la base militaire de Mont-de-Marsan. J’ai été doublé pendant huit mois et depuis le 1er mars 2009, je suis devenu contrôleur aérien opérationnel.

En quoi consiste votre métier ?

J’assure la régulation des avions sur l’aérodrome militaire et leurs zones d’approches depuis la tour de contrôle (dialogue avec les équipages, guidage radar lors de mauvaises conditions météorologiques…). Chaque mois, 1 700 avions décollent et atterrissent sur la base aérienne : rafales, mirages 2000, mirages F1, alpha jets… Ici, il y a presque tous les chasseurs de l’armée de l’air.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Lire la suite sur www.imaginetonfutur.com

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN