Un journal intime pour exprimer ses émotions

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Psycho-Éducation > Un journal intime pour exprimer ses émotions

Par le

Un journal intime, un blog, ça sert à quoi ? En parler, encourager son enfant à écrire ce qu’il ressent, le lire… Quelle attitude les parents peuvent-ils adopter ? Les réponses du pédopsychiatre Gilles-Marie Valet.

A quel âge commence-t-on à tenir un journal intime ?

Dr Gilles-Marie Valet : Les jeunes filles commencent assez tôt, vers l’âge de 12 ans, car elles investissent plus précocement le langage que les garçons. Dans son journal l’enfant commence souvent par raconter des histoires, réelles ou imaginées, plus ou moins proches de ce qu’il vit avec ses camarades. Celles-ci se centrent ensuite sur les intrigues, les jeux d’amitié entre eux, puis ce qui a trait à sa vie sociale et qui l’agite sur le plan émotionnel. Plus l’enfant approche de l’adolescence et plus il cherche dans son journal à exprimer ses ressentis.

Est-ce important d’écrire ce que l’on éprouve ?

Dr Gilles-Marie Valet : Certaines choses ne peuvent pas être dites tout haut car elles génèrent des émotions trop perturbantes : le prénom du petit copain que l’on aime en secret, la bêtise que l’on a faite, les craintes que l’on éprouve… Ecrire ces choses permet à l’enfant d’être moins torturé. En les évacuant, il libère de l’espace psychique pour vivre d’autres expériences.

Est-ce pareil avec un blog, une page Facebook… ?

Dr Gilles-Marie Valet : Les jeunes, surtout à l’adolescence, y racontent moins au quotidien leurs vécus émotionnels intimes. Ils y parlent plutôt de héros de mangas, de chanteurs, de personnages de jeux vidéo… Mais ces vedettes sont le support des expressions propres du jeune qui, à travers eux, exprime en réalité son propre ressenti.

Quelle attitude avoir quand on découvre le journal intime ou le blog de son enfant ?

Dr Gilles-Marie Valet : L’enfant a besoin d’avoir une existence propre mais il veut aussi que celle-ci soit reconnue. C’est pourquoi il n’est pas rare de voir un journal intime traîner, comme par mégarde, sur le bureau ou le lit d’un jeune… Il est important que les parents disent : « Tiens, j’ai vu que tu as un journal intime. »

En revanche ils doivent impérativement résister à l’envie de le lire ! Et si son contenu tombe par hasard sous leurs yeux, ils doivent éviter d’en parler à leur enfant, pour respecter leur jardin secret. C’est pareil pour un blog. Certes, il est public a priori, mais il a été publié dans la perspective d’être lu par des inconnus, et surtout pas par la famille.

Faut-il encourager son enfant à tenir un journal ?

Dr Gilles-Marie Valet : Les parents peuvent lui en parler, et éventuellement lui offrir ou laisser à sa portée un carnet à cet usage… Mais, à cet âge où l’a tendance à ignorer les propositions des parents, cette suggestion sera davantage écoutée si elle est faite de façon détournée. Par exemple en disant : « La mère d’Unetelle m’a dit qu’elle tenait un journal intime » ou en évoquant l’importance du « Journal d’Anne Franck » (lire page 13). G

A lire :

[amazon-product text= »Lenfant de 6 à 11 ans » type= »text »]2035858526[/amazon-product]
Dans cet ouvrage compréhensible par tous, le Dr Gilles-Marie Valet répond de manière détaillée aux questions que peuvent se poser les parents sur le comportement de leur enfant pendant cette période « cruciale dans leur développement intellectuel et psychologique ».
Ed. Larousse, coll. Poche (janvier 2011, 256 p. ; 5,90 €).

 

 

Son journal en forme de blog ?

Si votre enfant préfère tenir son journal à travers un blog sur Internet, rappelez-lui que des inconnus pourront le lire et qu’il doit prendre certaines précautions : surtout ne pas donner son nom de famille, et au lieu de son vrai prénom, donner plutôt un pseudo, ne jamais dire dans quelle ville il habite, ne pas mettre de photos personnelles (de lui, de sa famille, de ses amis…).

Propos recueillis par Catherine Lengellé (première publication dans « Graines d’écriture » n° 1)

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN