Un monde, le versant violent de l’enfance

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Un monde, le versant violent de l’enfance

Par Bénédicte Flye Sainte Marie le

Un monde film avis

Très applaudi lors du dernier Festival de Cannes, le film Un monde, de la réalisatrice belge Laura Wandel, analyse le phénomène du harcèlement scolaire à travers le regard et le prisme d’une petite fille. Un long-métrage aussi déstabilisant que juste et puissant, que l’on retrouvera au cinéma à partir du 26 janvier 2022

Un monde : l’histoire

Nora entre en CP. Un cap difficile à franchir pour cette enfant de six ans qui va devoir apprendre à composer avec un milieu où tout lui est étranger. Heureusement, son grand frère Abel est là pour sécher ses larmes, la prendre dans ses bras et lui donner du courage le jour de la rentrée… Mais sa découverte du primaire va se révéler plus complexe encore qu’elle ne l’avait craint, lorsqu’elle va s’apercevoir qu’Abel est victime de harcèlement de la part de trois autres élèves. Après avoir assisté à une scène intolérable durant laquelle ce dernier se retrouve la tête plongée dans les WC, elle décide de se confier à son père.

Mais la situation ne fait qu’empirer ensuite pour Abel jusqu’à arriver à des extrémités très dangereuses… Sommée de ne rien dire pour ne pas trahir la confiance de son ainé, Nora va passer par tous les états : l’impuissance, la culpabilité puis la colère envers Abel, quand elle va constater qu’il opte pour le silence face aux agressions qu’il subit, et qu’elle réalise que sa marginalisation et l’aura de honte qui l’entourent la « contaminent » elle aussi….

Puis, les choses vont s’inverser. Pour ne plus souffrir, Abel va décider de devenir lui-même le bourreau d’un autre garçon plus faible que lui, Ismaël. Toutes les conditions sont alors réunies pour que le pire des drames se produise. Et dans cette sphère où les parents et les enseignants semblent avoir des contours aussi flous et inconsistants que ne le sont leurs mots et leurs promesses, il reposera sur les frêles épaules de Nora d’éviter qu’il se produise…

A partir de quel âge ?

Le vert paradis des cours de récré façon Petit Nicolas est très loin ! Si le décor est le même, le film Un monde est tout sauf espiègle et léger. A réserver donc aux adolescents (avertis), à partir de 12-13 ans.

L’avis de MAFAMILLEZEN

Conçu sans une ligne de dialogue inutile ni volonté d’esthétiser l’image, Un monde est une plongée brute dans l’enfance, dans ce qu’elle peut avoir de plus âpre et de moins innocent. C’est choquant, c’est précisément ce qu’on n’a pas envie d’imaginer et de voir lorsqu’on est père ou mère : à côté des rires, des jeux, des serments et des gestes d’amitiés, se nouent parfois à l’école des rapports de force qui peuvent atteindre un niveau de cruauté assez sidérant. Face à cela, les adultes, souvent incapables de se connecter aux douleurs et aux ressentis des plus jeunes, ne se révèlent pas toujours être les remparts et les refuges qu’ils devraient être, comme s’ils habitaient une planète lointaine. Cette fiction, qui a fait le choix de les dépeindre comme des êtres assez fantomatiques et désincarnés, invite donc à la réflexion sur ce qu’est et doit être leur rôle.

Assez déroutant au départ, l’autre parti-pris qui consiste à n’appréhender le récit qu’à travers le personnage de Nora, à articuler la caméra uniquement autour de ce qu’elle accomplit et éprouve, et à réduire les autres protagonistes à des presque figurants, voire à des simples voix, fait finalement sa force. D’autant que Maya Vanderbeque, sa jeune interprète, est bluffante de naturel et de présence à l’écran.

Sans spoiler la manière dont Un monde se termine -si vous espérez un happy-end, mieux vaut passer votre chemin- on peut dire que l’épilogue boucle la boucle de la relation qui lie Nora et Abel, et qu’il traduit la puissance de l’amour, envers et contre tout, même les démons qui nous hantent.

 

Un monde
Réalisé par :
Laura Wandel
Avec :  Maya Vanderbeque, Günter Duret et Karim Leklou
Genre : Drame
Durée :
1h15
Sortie au cinéma : 
le 26 janvier 2022
A partir de 12 ans

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN