5 idées reçues sur les vacances en camping

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Vacances & Week-end > En France > 5 idées reçues sur les vacances en camping

Par le

vacances en camping

Ca y est, les voilà ces vacances d'été tant attendues ! Alors que vous êtes plutôt adeptes des formules all inclusive en club de vacances, cette année, vous avez décidé de passer votre été en France, et en camping. Mais pour des vacances en famille sereines, il vous faut encore dépasser certaines idées reçues…

En camping, on est les uns sur les autres

Pour vous, le camping, ce sont des tentes et des caravanes collés les uns autres sur des parcelles exigües ? Et des files d’attente interminables au bloc sanitaires pour prendre une douche ou faire sa vaisselle ? Si c’est peut-être le cas dans certaines stations balnéaires en très haute saison touristique, vous trouverez bien sûr des campings qui ne ressemblent pas à une foire aux bestiaux, même en été. Il suffit de s’écarter un peu des sites touristiques ou des plages. Ou de partir hors saison, pendant les vacances de Pâques dès les premiers beaux jours, ou à la fin juin (pour ceux dont les enfants n’ont plus classe), avant les grands départs de l’été. Parce que les vacances en camping, c’est avant tout des vacances nature, au grand air, loin des contraintes du quotidien.

Les vacances en camping, c’est forcément à la mer

On a tous cette image du camping de bord de mer, les pieds dans l’eau ou presque, véhiculée notamment par des films et des séries populaires comme Camping, avec Franck Dubosq dans le rôle d’un Patrick caricatural, ou encore Camping Paradis, qui cartonne sur TF1. Parce que pour nous, camping rime souvent avec soleil, pins parasol, plage et sable chaud. Alors sachez que tout ça, vous pouvez le trouver aussi à la montagne l’été. Et que des campings, il y en a aussi bien à l’Ile d’Oléron et sur les plages des Landes qu’autour du lac d’Annecy ou en bord de Loire. Les vacances dans un camping en France, ça ne se limite pas au littoral.

Le camping, ça n’est pas confortable

Le camping d’aujourd’hui a bien évolué depuis que vous partiez en vacances avec vos parents ou vos grands-parents (on parle aux quadragénaires et aux quinquagénaires, là). Il est loin le temps où on devait marquer les piquets pour s’y repérer, sous peine de passer des heures à monter sa tente. D’ailleurs aujourd’hui, on parle d’hostellerie de plein air, c’est vous dire que les choses ont évolué. Pour les « vrais » campeurs qui ne veulent pas se prendre la tête, Decathlon a lancé la tente de camping 2 secondes, qui se déplie en deux temps trois mouvements. Pour ceux veulent un peu plus de confort, et se faciliter la vie, tout droit venues du Canada, les tentes en dur préinstallées séduisent de nombreux vacanciers. Et pour ceux qui veulent être au camping comme chez eux (ou presque), les structures d’accueil ont investi en mobil-home et autres chalets de plus en plus confortables et équipés.

Pour partir en camping, il faut avoir une caravane ou une tente

Plus besoin aujourd’hui d’investir dans une tente ou dans une caravane pour partir en vacances en camping. Et le camping sauvage en France n’est plus trop à la mode. S’ils louent toujours des emplacements vides où planter sa tente, presque tous les terrains de camping proposent aussi des hébergements en dur, type mobil-home, chalets ou des bungalow toilés et sol en bois, voire même des hébergements insolites comme des roulottes ou des cabanes dans les arbres. Le tout super équipé, certains avec des prestations haut de gamme comme jacuzzi individuel, pour que vous voyagiez le plus léger possible. Plus besoin de remorque, ni de garage pour la caravane.

Il n’y a que les « vieux » et les « beaufs » qui font du camping

Les préjugés ont parfois la vie dure, et certains films ou séries continuent de véhiculer une image ringarde et populaire des adeptes du camping. Mais non, tous les campeurs ne sont pas de gentils « beaufs » adeptes de pétanque ou de bons « petits vieux » qui ne sont jamais partis autrement qu’en caravane et toujours au même endroit. L’image du campeur a quand même fortement évolué ! D’ailleurs, on parle aujourd’hui de « glamping », une version nettement plus glamour du camping, voire même carrément chic, qui suscite l’engouement d’une population qui n’a plus rien à voir avec les campeurs d’origine.

Les enfants et les ados vont s’ennuyer

Jusqu’ici, vous partiez en club de vacances ou en village club, parce que le « club », c’était le sésame pour que vos vacances soient réussies…. Grâce au club enfants, mini club, club ados… Parce que les enfants, il faut bien les occuper. Alors le camping, si c’est pour les entendre geindre toute la journée qu’ils ne savent pas comment s’occuper, très peu pour vous ! Et bien détrompez-vous, les campings d’aujourd’hui, là encore, ont beaucoup évolués. Ils se sont transformés en véritables camping-clubs (encore !) pour certains, qui proposent moultes activités et structures pour les enfants et les ados. Bassins aqua-ludiques, clubs enfants, activités encadrées…

Et vous verrez, les vacances en famille en camping, on s’en souvient toute sa vie !

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN