Autisme Espoir Vers l'Ecole et sa méthode des 3i

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Vie scolaire > Autisme Espoir Vers l'Ecole et sa méthode des 3i

Par le

enfant autiste dans sa bulle AEVEL’association Autisme Espoir Vers l’Ecole a mis en place la méthode des 3i - Intensive, Individualisée et Interactive – basée sur le jeu. Cette approche consiste à restaurer les fondations de la relation chez les enfants autistes pour réintégrer une structure scolaire dans des conditions favorables. Le jeu permet de reprendre le développement de l’enfant là où il en est resté (entre 0 et 3 ans). Il favorise les connections du cerveau dans la détente. Les évaluations des résultats se révèlent très positifs et s’ancrent dans la durée. Son coût reste très limité (350 euros/mois). De juin 2015 à juin 2016, l’association organise un tour de France pour promouvoir ses actions.

Le principe des 3i : amener l’enfant autiste à sortir de sa bulle

1. Des bénévoles différents se relayent 7 jours sur 7 au domicile de l’enfant dans un espace aménagé. L’enfant autiste joue avec un bénévole pendant 1h30, puis un autre vient prendre la suite, et ce 6 heures par jour.

2. Les bénévoles ne manifestent ni attente, ni d’exigence, ils se contentent de suivre l’enfant dans ses jeux. Une série d’objets sont proposés en double. L’optique est de se synchroniser avec l’enfant pour entrer en contact avec lui.

3. Une psychologue encadre l’équipe de bénévoles et organise 6 à 10 réunions par an pour faire un point sur la progression de l’enfant, souvent à l’aide de vidéos de séances de jeu.

Des résultats avérés

Progressivement, l’enfant cesse la répétition de gestes et calme son impulsivité. En 3 ans de méthode intensive, les résultats montrent qu’il améliore son langage, le regard, sa capacité à se relier aux autres. Cette approche demande patience et persévérance pour poursuivre les différentes étapes. Elle nécessite également une certaine solidité psychique ainsi qu’une forte confiance dans la méthode. Les parents qui parviennent le mieux à s’inscrire dans la durée sont, semble-t-il, ceux qui s’octroient régulièrement des moments privilégiés pour eux et pour leur couple. Les résultats sont encore plus rapides si l’enfant est accompagné dès les 3 premières années de sa vie.

Lors du forum AEVE de juin 2015, des témoignages d’enfants et de parents confirment l’évidence des progrès réalisés. Outre l’accès à la scolarisation, Luigi est devenu champion de tir, Domitille adore les équations, Tom se choisit tout seul des vidéos sur Youtube. La méthode convient et s’adapte à toutes les formes d’autisme.

Un chemin constitué de phases progressives

La première étape se déroule en salle de jeu. Dans la phase suivante, l’enfant commence à être mis en contact d’autres enfants. Puis, quand l’appétit d’apprendre arrive, il est possible de démarrer les apprentissages. Depuis 10 ans, après 3 ans de 3i intensive, 51 % des enfants autistes rentrent à l’école ordinaire.

Les clés pour que cela fonctionne

Les parents commencent par se former eux-mêmes à la méthode pour voir s’ils sentent qu’ils pourront la suivre. En effet, il leur faut adopter un certain état d’esprit car ils devront :

accueillir une équipe de bénévoles chez eux (40 en moyenne)
accepter que l’enfant ne soit pas scolarisé, temporairement, pendant cette période, malgré les pressions sociales et institutionnelles
se détacher ponctuellement des apprentissages, repasser par des jeux « de petits », pour mieux y revenir ensuite.

Selon Agnès Espiasse, bénévole, l’école, dans de nombreux cas (ceux qui n’ont pas encore atteint les 3 ans d’âge développemental), représente une vraie source de souffrances : certains enfants ont une hypersensibilité aux bruits, aux couleurs, aux contacts physiques. De plus, ils ne comprennent pas bien le 2ème degré et peuvent être très perturbés pas les remarques des autres enfants. Elle constate dans le cas de l’enfant qu’elle accompagne, des progrès, une vraie présence, moins de souffrance et la diminution de certains symptômes gênants (stéréotypies). Elle souligne enfin le fait que cette méthode est aujourd’hui la moins chère qui existe (entre 300 et 400 euros par mois).

Tour de France Autisme Espoir 3i
30 à 40 manifestations à travers toute la France entre juin 2015 et juin 2016. Pour savoir où et quand se déroulent ces manifestations, vous pouvez consulter la dernière mise à jour de la tournée en ligne sur : www. autisme-espoir.org

Autisme Espoir vers l’Ecole cherche des bénévoles pour former des chaînes humaines :
L’association AEVE, notamment sa présidente, Catherine de la Presle, a le mérite de soutenir moralement les parents pour s’inscrire dans la démarche durablement. Elle aide à la recherche de bénévoles et les forme.
N’importe qui peut être bénévole. Il n’y a pas de critère d’âge ou de formation. Avoir juste un peu de temps, d’énergie, d’affection et de joie à partager. Sur le site de l’AEVE paraissent régulièrement des recherches de bénévoles pour des enfants partout en France. Selon les témoignages, cette expérience apporte autant aux enfants qu’à ceux qui les accompagnent à l’extérieur de leur bulle…

 Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN