Canet-en-Roussillon en famille

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Vacances & Week-end > En France > Mer > Canet-en-Roussillon en famille

Par le

Canet en Roussillon

Située dans l'anse méditerranéenne, au bord des Pyrénées, la station balnéaire du Canet-en-Roussillon fête tout au long de l'année la belle association du soleil, de la mer, du tourisme et des activités physiques. C'est une cité qui bouge et vous fait bouger. La preuve ? Canet a vu une sirène olympique s'entraîner dans sa piscine et rapporter des médailles qui riment avec son prénom… Laure Manaudou. La cité voit toujours des voiles de kitesurf conquérir son ciel, et des familles colorer d'éclats de rire sa gigantesque plage.

Canet-en-Roussillon  en été ou en arrière-saison

Canet-en-Roussillon est un endroit vivifiant où passer ses vacances d’été en famille, pendant les weekends de la rentrée ou en automne lors des premières vacances scolaires quand le soleil brille toujours et que la mer est encore chaude de l’été passé. Bains de mer, visite de la ville, parcours protégés à vélo ou pédestre, découverte de la faune et la flore dans des espaces protégés, excursions au large à la rencontre des dauphins…

Canet en Roussillon

La plage du Canet-en-Roussilon

Elle est belle, grande, accueillante. Elle plaît autant aux femmes qu’aux hommes, et les enfants l’adorent. Elle est blonde d’un sable qui descend doucement dans la mer, sans cassures abruptes comme gage de sécurité pour la baignade des plus petits. Grande, d’ailleurs, n’est pas l’adjectif qui convient, elle est immense avec ses neuf kilomètres de sable. Et sa belle largeur permet d’être à l’aise sur son drap de bain ou transat afin de profiter de son petit monde et des nombreuses activités. Du beach volley au beach rando en passant par le beach aquagym, il y a de quoi se sculpter le moral et le corps pour la rentrée.

Canet en Roussillon

Le baladoir, une promenade au fil des oeuvres de Vasarely

Canet en RoussillonAvant ou après bronzage et baignade, on se promène sur le front de mer, appelé baladoir en catalan, dessiné par l’artiste Vasarely. Ce plasticien, connu pour ses recherches sur l’illusion optique a parsemée de sculptures et de panneaux géométriques cet espace entre mer et ville. Piétons, cyclistes, joggeurs et tous ceux qui veulent se détendre partagent la convivialité du lieu.

Canet en Roussillon

Le Mont Canigou se reflète dans les eaux

Canet en RoussillonL’étang et le village de pêcheurs est devenu une zone protégée, classée Natura 2000. L’étang est relié à la mer par un canal qui régule la montée des eaux. Deux fois par an, il accueille 200 espèces d’oiseaux migrateurs aux noms surprenants : le crabier chevelu, le chevalier sylvain, et sans doute le plus connu, le flamant rose. Sur ce dernier, on en apprend de belles en écoutant le guide. Ainsi, les flamants roses présenteraient cette couleur de trop avoir ingurgité des petites crevettes, nourries elles-mêmes d’algues… roses, riches en caroténoïdes. « Heureusement que cela ne nous arrive pas en mangeant des haricots verts et encore moins du zèbre… » plaisante un adolescent lors de la visite.

Poissons et oiseaux y font leur nid

Canet en RoussillonChâtaigniers et roseaux servent à la construction, à l’identique, des cabanes d’un ancien village de pêcheurs installé depuis le XIIIe siècle. Certaines pêches sont autorisées d’octobre à février.

Mais celles des civelles, nom régional de l’alevin, le petit de l’anguille, est interdite pour ne pas contrarier le cycle de leur nature. Il faut attendre qu’elles rassemblent leurs forces, s’engraissent pour rejoindre, à l’âge adulte, la mer des Sargasses, à 6 000 km de là dans l’océan Atlantique. Arrivées à destination, elles s’accouplent, et confient à leurs alevins la mission de continuer le cycle.

Dans les roselières qui bordent l’étang, on peut observer la Talève sultane, qui ressemble à une poule d’eau qui aurait un plumage bleu violet et un bec rouge. De nombreux poissons y séjournent avant d’aller se reproduire en mer. C’est tout un monde à observer, sans qu’au premier abord, on en soit persuadé.

C’est pour cela qu’il est préférable de réserver une visite guidée, ne serait-ce que pour découvrir sur le sol de nombreuses plantes comme la salicorne au goût iodé, l’obione, les lavandes et les raisins de mer qui sans cela passeraient peut-être inaperçues.

L’arboretum

Canet en RoussillonSi le Canet-en-Roussillon propose un vaste choix d’hébergements, c’est à l’arboretum que les insectes rejoignent leur hôtel. Ce parc de onze hectares accueille un conservatoire de plantes rares. Des animateurs pédagogues incitent les enfants à aiguiser leurs sens de l’observation, du toucher, de l’odorat afin de compléter brillamment un quiz et de repartir avec le diplôme du petit explorateur.

Canet en Roussillon

Entre temps ils auront appris que d’indolents nénuphars possèdent des épines pour se défendre des prédateurs, ou que le feuillage des acacias africains devient amer à l’approche d’un animal affamé. Ils pourront voir un arbre nommé caroubier. L’étonnante régularité du poids des graines de ses fruits a longtemps servi à peser les pierres précieuses dans l’Antiquité et donna naissance à l’unité de mesure, le carat. Il y a mille choses à découvrir. Et ce n’est pas tout : suivant les saisons chaque visiteur pourra cueillir dans le verger et le potager quelques fruits et légumes. Pour connaître les  dates d’ouverture, on se réfère à un calendrier fort simple : « on ouvre pour les cerises et l’on ferme aux figues« , soit du 15 mai à mi-septembre.

Canet en Roussillon

A visiter aussi autour du Canet-en-Roussillon

Canet en RoussillonLe vieux village, perché sur une colline, pouvait surveiller de possibles envahisseurs. À voir les anciennes enceintes de son château renforcées de galets de rivière. Ses petites ruelles forment une corolle autour de son église gothique située sur le chemin de Compostelle. Les maisons sont charmantes et poussent le détail en terminant certaines descentes de gouttières, en terre émaillée, par un visage aux yeux écarquillés agrémenté d’un large sourire. En se rapprochant de la barrière d’immeubles de front de mer, la vie s’écoule tranquillement entre villas des années cinquante, des bougainvilliers flamboyants et les couleurs des marchés.

Canet en Roussillon

 

Les vieux gréements

Canet en RoussillonL’association des Vieux Gréements, sur le quai Florence Arthaud, regroupe des propriétaires de bateaux anciens. Regarder ces bateaux, c’est partir un peu. Pour continuer à rêver, on peut choisir une goélette, un côtre, un ketch, un sloop. Des cartels apposés sur les bateaux renseignent sur leurs caractéristiques. On remarque leurs différences, on s’approprie les termes marins et, fort de ces connaissances, on sait dans quel rêve s’embarquer

Se renseigner :

Office du tourisme de Canet-en-Roussillon
1 bis avenue de Méditerranée
Tél. : 04 68 86 72 00
www.ot-canet.fr

C’est la meilleure adresse pour réserver des visites commentées de l’étang et des cabanes de pêcheurs, de l’arboretum, du vieux village… Et tout savoir sur les activités sportives et les animations.

N’oubliez pas de vous renseigner sur : le Canet Club et Canet Pass qui donnent des idées et permettent de belles réductions.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN