Les délices toxiques de Sugarland

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Les délices toxiques de Sugarland

Par le Mis à jour le 08/03/2018

Affiche du Film Sugarland

Les produits « sains » que l’on glisse dans notre panier de supermarché sont-ils des véritables bombes à retardement pour notre organisme ? Dans Sugarland, c’est la question que se pose Damon Gameau, qui a décidé d’en faire sa mono-alimentation pendant deux mois. Il nous livre ses conclusions dans un documentaire pédago mais parfois (un brin) mégalo.

Sugarland : l’histoire 

A l’image de Morgan Spurlock qui avait signé en 2004 Super Size me, un long-métrage pour les besoins duquel il ne s’était nourri, trois fois par jour, que de plats de McDo, l’acteur et réalisateur australien Damon Gameau s’est quant à lui mis en tête dans Sugarland de ne consommer durant soixante jours que des mets transformés étiquetés dans les rayons comme étant « sains » ou « light ». Comme des jus de fruits, du thé glacé, des barres énergétiques, des céréales et des laitages dits allégées. Ou encore des smoothies, qui regorgent tous en réalité de sucres cachés.

Son objectif est d’atteindre quotidiennement l’équivalent de quarante cuillères de sucre. Ce qui correspond à la quantité moyenne de ce qu’ingurgite un homme dans son pays. Au terme de l’expérience, il passera au crible les effets constatés sur son corps. Ceux-ci seront au final au-delà de tout ce que Damon imaginait…

A partir de quel âge ?

Plutôt pour des pré-ados et ados ou des grands enfants sensibles aux thématiques sociétales.

Lire aussi : Ils mangent trop de sucre ! Réduire la consommation des enfants

L’avis de Ma Famille Zen 

L’angle de l’enquête réalisée par Damon Gameau est particulièrement intéressant. Car elle ne s’attaque pas à la « junk food » identifiée comme telle, comme le faisait Morgan Spurlock, mais a contrario à des produits censés être bons pour la santé.

sugarland visuel du film

 

 

 

 

 

Et les résultats sont surprenants : en deux mois à peine, notre courageux volontaire, qui affichait une ligne parfaite et un taux de triglycérides très bas, prendra plus de huit kilos,  et dix centimètres de tour de taille. Il verra son mauvais cholestérol s’affoler, son humeur jouer les montagnes russes au gré des pics d’hyper ou d’hypoglycémie, et commencera à développer une maladie du foie.

Sugarland un film de damon gameau

 

 

 

 

 

 

L’expérience, menée in vivo dans Sugarland est donc édifiante. Et son verdict se révèle implacable envers l’industrie agro-alimentaire, qui sous couvert de nous proposer du healthy, empoisonne sciemment à petit feu la planète entière.

Sugarland le film 2018

 

 

 

 

 

 

Mais ce n’est pas la seule ligne forte du film puisque les investigations de Damon Gameau ne se limitent pas à sa petite personne. Il élargit en effet son propos en y incluant certaines explications scientifiques et des séquences de reportage particulièrement marquantes : on retiendra entre autres celle où il va à la rencontre des habitants des Appalaches dans le Kentucky. Véritables drogués au Moutain Dew, un soda incroyablement chargé en sucre et en caféine, ces derniers présentent très souvent une santé bucco-dentaire catastrophique.

visuel du film sugarland

 

 

 

 

 

 

Autre moment fort : son voyage au sein d’une tribu aborigène, affectée par de très nombreux cas d’insuffisance rénale et de diabète depuis qu’elle s’est pourvue de supermarchés à l’occidentale… Dans un autre registre, les cinéphiles apprécieront aussi, pour l’anecdote, que d’illustres personnalités du septième art, tels Hugh Jackman et Stephen Fry, aient accepté d’amener leur contribution à ce réquisitoire anti-sucre.

film sugarland 2018

 

 

 

 

 

 

Dommage que le message global soit un peu brouillé par la tendance de Damon Gameau à cabotiner. Même s’il était important de faire passer le message de façon ludique, on ne comprend pas bien l’utilité des scènes de la fin, presque gênantes à regarder, où il se met en scène, par exemple en drag-queen acidulée, ou nu dans une tartine de confiture géante…

Film réalisé par : Damon Gameau
Acteurs : Damon Gameau, Huck Jackman, Zoé Tuckwell-Smith
Voix française : Kyan Khojandi
Genre : Documentaire
Sortie au cinéma : le 24 janvier 2018
Durée : 1h30
A partir de : 12 ans

 

Sugarland- Le livre

Tiré du film éponyme, Sugarland le livre expose les méfaits directs du sucre et s’attaque à son omniprésence y compris dans des aliments considérés comme sains. Tout le monde, adolescents et adultes, devrait lire ce témoignage édifiant.

En quoi le livre diffère du film ?

Sugarland le livre

Au-delà du récit – souvent drôle – de cette expérience, le livre est un outil pédagogique de premier ordre, qui déroule pas à pas les explications des médecins et scientifiques sur les conséquences d’une alimentation sucrée, ultra-transformée. Toutes soigneusement passées sous silence par une industrie agroalimentaire dont Sugarland dévoile les pratiques pour vendre toujours plus.

Heureusement, il suffit de changer d’alimentation pour briser cette calamité. C’est pourquoi ce livre, abondamment illustré, est aussi une motivation et une source de conseils précieux pour celles et ceux qui veulent se sevrer du sucre, mieux choisir leurs aliments, apprendre à lire les étiquettes, en finir avec les fringales et décupler leur énergie.

Sugarland, le livre – Damon Gameau, 288 pages, parution le 8 mars 2018.
19,90 € – Commander

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN