Encanto, la fantastique famille Madrigal : un Disney joyeusement atypique

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Encanto, la fantastique famille Madrigal : un Disney joyeusement atypique

Par Bénédicte Flye Sainte Marie le

Encanto avis

Le nouveau long-métrage signé par Disney nous emmène dans les montagnes de Colombie afin de partager le quotidien d’une famille au cœur de laquelle tout est régi par la magie. Encanto, la fantastique famille Madrigal, une réussite (presque) complète, à voir à partir du 24 novembre au cinéma.

Encanto, la fantastique famille Madrigal : l’histoire

Rien n’est banal dans l’existence de Mirabel. La jeune fille est en effet née au sein d’une famille dont chaque membre est doté d’un pouvoir très singulier. Chez les Madrigal, il y d’abord les enfants triplés d’Alma, la digne et inflexible abuela que celle qui est aujourd’hui une vieille dame a élevés seule après l’assassinat de son mari : Victor, son fils, a la possibilité de visualiser ce qui va se passer dans le futur, Pepa influe sur le temps qu’il fait alors que Julieta, sa deuxième fille, peut soigner tous les maux de la terre grâce aux arepa de queso, les délicieux galettes de maïs fourrées au fromage qu’elle confectionne.

Et le sortilège a aussi fonctionné à la génération d’après… Les sœurs de Mirabel font des prodiges : Luisa a une force qui lui permet de soulever des montagnes et de se rendre utile auprès des habitants de leur village tandis qu’Isabella, dont la beauté lui vaut l’admiration générale, sème des brassées de fleurs derrière elle. Leur cousine Dolores a une ouïe supersonique et Camillo, le petit cousin, possède la capacité de prendre n’importe quelle forme… Ils tiennent leurs facultés d’une bougie magique, chandelle qui a aussi fait naitre la casita, l’extraordinaire maison où ils vivent ensemble aujourd’hui.

Tous, sauf Mirabel, qui n’a reçu aucun don. Elle est donc une simple humaine, à l’image d’Agustin, son père et de son oncle Félix, ce qu’Abuela Alma ne manque pas une occasion de souligner. Mais un jour, lors d’une fête qui rassemble les Madrigal autour d’Antonio, le plus jeune membre du clan, Mirabel s’aperçoit que la casita est en train de se craqueler dangereusement. Pour la sauver et protéger les siens, elle va devoir partir à la recherche des secrets qui les rongent.

Pour quel âge ?

Un film d’animation que les enfants pourront voir sans problème dès 6 ans.

L’avis de MAFAMILLEZEN

Encanto, la fantastique famille Madrigal tient toutes ses promesses au niveau visuel, en nous offrant un véritable festival de couleurs et de références à la Colombie, et en rendant le plus beau des hommages à la splendeur de ses paysages, de ses costumes, à la diversité de sa faune, de sa flore et au patchwork que constituent ses influences culturelles, artistiques et architecturales.

S’il est esthétiquement irréprochable, ce film brille également par l’originalité de son schéma de narration. En lieu et place des grands voyages et des horizons infinis que nous propose d’habitude Disney, toute l’action se concentre dans la fameuse casita, à la manière d’un huis-clos théâtral. Demeure qui est d’ailleurs un personnage à part entière, tant elle vibre, s’exprime et « incarne » le tempérament de ses locataires, qui y ont tous leur chambre personnelle aux allures de royaume enchanté…

La manière dont sont croqués les protagonistes a aussi le mérite de sortir des clichés : ce qui fait rêver ici les demoiselles, ce n’est pas forcément le grand amour ou le prince charmant sur son cheval blanc, mais la possibilité de vivre en phase avec ce qu’elles sont vraiment… Et celle qui a des muscles assez puissants pour soulever un quintal d’ânes empilés est bien une femme, et pas un homme, à savoir Luisa. De quoi faire voler en éclats les codes traditionnels de l’héroïne romantique made in Disney !

Encanto, la fantastique famille Madrigal nous propose enfin une réflexion intéressante sur la différence et le bonus que peut représenter le fait de ne pas être dans la norme. En écoutant ses sœurs, Mirabel réalise d’ailleurs que les obligations de perfection et d’efficacité qui leur incombent peuvent être aussi pesantes que le fait de ne pas avoir d’aptitude surnaturelle.

Seuls bémols dans le joli tableau d’Encanto : son dénouement est un peu convenu et téléguidé, et les séquences musicales sont inégales. La voix chantée de l’interprète de Mirabel n’est pas toujours très harmonieuse, et elle pique même franchement les oreilles dans le morceau d’ouverture. Mais on aurait tort de s’arrêter à ces quelques fausses notes, car cette fresque dédiée aux Madrigal est globalement très entrainante et agréable à regarder.

Encanto, la fantastique famille Madrigal
Réalisé par : Byron Howard, Jared Bush et Charise Castro Smith
Avec les voix françaises de :
Camille Timmerman, José Garcia et Juan Arbelaez
Genre : Animation
Durée :
1h43
Sortie au cinéma : 
le 24 novembre 2021
Dès 6 ans

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN