Garde alternée ou droit de visite… quelle meilleure solution pour vos enfants ?

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > Garde alternée ou droit de visite… quelle meilleure solution pour vos enfants ?

Par le

Family conflictLa garde alternée, un vrai sujet qui suscite les débats lors des dîners entre amis et… à l’Assemblée Nationale ! En cas de divorce ou de séparation des parents, qu’y a-t-il de mieux pour l’équilibre de l’enfant : une semaine sur deux chez papa et maman ou un week-end sur deux ? En tant qu’enfant du divorce moi-même à l’âge de 3 ans et aujourd’hui belle-maman, je tenais à enrichir un débat controversé avec trois aspects essentiels à prendre en compte avant de décider de son lieu de résidence à la place de votre enfant.

Résidence alternée ou pas :  priorité à l’équilibre de l’enfant

Imaginez que vous soyez coupé(e) en deux physiquement ? C’est un peu ce que vivent les enfants du divorce… Un traumatisme certain, une angoisse perpétuelle de se croire coupable de cette séparation et une souffrance réelle d’avoir l’impression d’être coupé en deux car le couple parental représente l’identité de l’enfant.

Une fois que la séparation des parents est effective et que le monde de l’enfant a été bouleversé, il doit retrouver son équilibre et ses repères pour pouvoir reprendre son développement vers sa vie d’adulte. Alors que la garde soit alternée ou exclusive, assurez-vous, avant-tout, que le rythme de garde soit pérenne et fixe pour au moins les 5 prochaines années !

Séparation et résidence de l’enfant : privilégiez la qualité plutôt que la quantité

Après le traumatisme du divorce, le plus important pour l’enfant sera de se savoir à sa place, en sécurité et aimé dans la maison de chacun de ses parents. Il apprendra que même loin de son papa ou de sa maman, il peut penser à eux et leur envoyer plein d’amour comme eux le font lorsqu’il se trouve chez l’autre parent. L’enfant a besoin d’être rassuré sur le fait que son absence n’altérera pas l’amour inconditionnel de ses parents ni la place qu’il occupe dans leur vie et dans leur maison.

Pour cela, en cas de résidence alternée, privilégiez la qualité des moments que vous passez ensemble plutôt que la quantité. Car un enfant, surtout avant 7 ans, percevra vos intentions et vos émotions avant vos mots et vos gestes. Il sera d’autant plus touché et sensible si vous passez une demi-journée entière à vous occuper de lui que s’il passe une semaine avec vous mais sans que vous ne lui prêtiez attention, ou qu’il sente être un poids pour votre foyer.

Un des conseils sur lequel j’insiste souvent auprès de mes clients et dans mon petit guide pratique audio du beau-parent, est l’importance de planifier des moments en tête-à-tête avec votre enfant (ou chacun de vos enfants) régulièrement, ne serait-ce que lire une histoire avant de dormir… ou un repas sur le pouce pour vos ados ! Vos enfants ont besoin de sentir qu’ils ont une place privilégiée auprès de vous, et d’autant plus si votre nouveau conjoint a lui aussi des enfants.

Garde alternée : faites un test et observez comment votre enfant gère la situation

En cas de divorce ou de séparation, l’idéal est bien évidemment de tester les différentes solutions de garde de l’enfant sur quelques semaines, en lui expliquant que vous recherchez la « moins pire » option de garde pour son équilibre. La garde alternée a, selon moi, deux inconvénients majeurs.

Tout d’abord les rôles du père et de la mère se fondent en un seul rôle de parent d’une semaine sur l’autre, alors que l’un et l’autre n’ont pas le même rôle dans le développement de l’enfant. Et deuxième inconvénient, un enfant développe son identité jusqu’à l’âge de 7 ans. Il lui sera donc beaucoup plus difficile de se construire en ayant 2 maisons, 2 chambres, 2 doudous, 2 familles avant 7 ans.

Mais chaque situation est unique et chaque enfant percevra la situation à sa façon… Rien de mieux donc que de lui demander son avis sur la résidence alternée, en toute transparence, car après tout il sera le premier impacté par la décision. Prenez le temps de l’impliquer, de lui expliquer. C’est de sa vie quotidienne dont il s’agit.

Quelle que soit l’issue de votre réflexion, votre enfant saura trouver un équilibre si il vous perçoit sereins, présents et démontrant amour et soutien dans son développement. Le secret d’une séparation réussie est avant tout votre bien-être et votre équilibre : adieu culpabilité, remords, sacrifices !

Vous aimeriez croire que votre futur idéal est réalisable et connaitre les 3 étapes concrètes pour y arriver ? Contactez-moi pour une séance découverte.

 

A lire sur le même sujet :
Famille recomposée : être père et vivre avec les enfants d’une autre
L’agenda de mes 2 maisons, pour les enfants de parents séparés
Divorce et séparation : la médiation familiale, c’est quoi ?
Divorce et séparation : mon enfant veut parler au juge
Divorce et expatriation ne font pas bon ménage

Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO

Ombeline Becker, Coach professionnelle – La Ressource no.1 des familles recomposées et la Voix des enfants du divorce. 

ombeline beckerEnfant du divorce à l’âge de 3 ans et aujourd’hui belle-maman de 2 petites filles, Ombeline s’est engagée à ce que chaque adulte qui croise son chemin devienne responsable de sa mission auprès des enfants de ce monde : devenir un modèle pour prouver aux enfants du divorce qu’il est possible de trouver le courage de vivre dans l’authenticité de Soi et de se donner les moyens de réaliser ses rêves.
Ombeline accompagne chaque personne déterminée à s’affranchir de ce passé pour construire son propre avenir seul ou en famille. Découvrez le programme COMPOSE en 5 étapes qu’elle a créé pour apprendre à Composer avec les autres et Oser être Soi.
Téléchargez gratuitement le guide des 5 étapes pour combattre la culpabilité et reprendre son pouvoir intérieur.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN