Hello Charly : 4 bonnes raisons de tester ce coach virtuel d’orientation

MaFamilleZen > Blog > Mes Enfants > Hello Charly : 4 bonnes raisons de tester ce coach virtuel d’orientation

Par Céline CONTE le

Hello Charly avis

Cette année, la formulation des vœux sur Parcoursup entraine encore plus de nuits blanches et discussions fébriles. Avec le coach d’orientation virtuel Hello Charly, le stress tombe en quelques secondes. Cette plateforme innovante s’adresse aux 15-25 ans et les aide à se repérer dans la jungle dense des métiers et des parcours de formation dans le supérieur. Essentiel en cette période où le décrochage scolaire s’amplifie et où portes ouvertes des écoles et salons étudiants ouvrent surtout en ligne. Nous avons testé Hello Charly. On vous donne notre avis et les quatre bonnes raisons d’utiliser ce chatbot dans sa recherche d’orientation scolaire.

1- Parler avec une Intelligence Artificielle

Ce n’est pas tous les jours qu’on peut discuter avec un chatbot en chair et en os !  Sur 100 jeunes qui contactent Charly, 80 discutent avec lui au moins 45 minutes d’affilée. C’est que Charly est curieux et pose des tas de questions originales. En plus, il donne des infos, des conseils et fait même preuve d’humour en lançant entre deux phrases des animations inattendues !

2- Découvrir son profil précis

Charly s’intéresse au jeune utilisateur en lui posant des questions sur sa personnalité, sur ses aspirations professionnelles et personnelles. Il explore ses rêves d’enfance, les univers qui l’attirent, la contribution qu’il souhaite apporter au monde, ses passions, et ses valeurs.

Selon Fatma Chouaieb, la CEO d’Hello Charly, la recommandation pour des métiers émerge en croisant 52 variables. L’algorithme a été mis au point pendant 4 ans avec une large équipe de développeurs, d’ingénieurs pédagogiques et psychologues. Le résultat de la recherche apparaît en une dizaine de minutes : des suggestions d’orientation très pertinentes et formulées de façon valorisante. Pour info, Charly adore les emojis  !

Lire aussi : Orientation post-bac : ateliers Pose tes Bases, pour faire le bon choix

3- Ouvrir ses horizons sur d’autres cursus

Votre ado est perdu dans la jungle des choix de filières ? Sélective, non sélective, prépa, B.U.T, université… Hello Charly dédramatise et simplifie l’orientation scolaire en offrant une exploration guidée des filières. Très utile quand on ne sait pas trop comment classer ses choix d’orientation secondaires sur Parcoursup.  Selon Fatma Chouaieb, l’identification de filières potentielles crée un déclic et demande à être complétée par des entretiens « dans le vie réelle » avec des étudiants, des enseignants et des professionnels sur le terrain.

4- Questionner des idées reçues sur les métiers

Sur la plateforme Hello Charly, plus de 650 métiers sont référencés. Bien pratique quand Charly nous apprend qu’en moyenne, on change 13 fois de voie professionnelle dans sa vie.  Par un jeu de questions, Charly bouscule certaines idées reçues. Par exemple, saviez-vous qu’il n’y a pas que des bénévoles dans les associations ? Qu’en devenant théatrothérapeute, on utilise le théâtre pour améliorer le bien-être de ses patients ?

Le Blog propose aussi des articles pertinents, notamment sur les métiers qui recrutent le plus actuellement.

Mais où est Charly ?
Sur Parcoursup dans la rubrique services numériques d’aide à l’orientation
Sur le site hello-charly.com
Sur Tiktok, Instagram, Snapchat et Discord
Des versions avancées d’Hello Charly sont disponibles quand elles sont acquises par des organismes (missions locales, entreprises, collectivités territoriales, etc.)

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN