Rentrée 2018 : ce qui va changer en primaire, au collège et au lycée

MaFamilleZen > Blog > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Vie scolaire > Rentrée 2018 : ce qui va changer en primaire, au collège et au lycée

Par le

nouveautés rentrée scolaire 2018-2019

Pour cette rentrée 2018/2019, les réformes continuent à l’Education nationale. MAFAMILLEZEN vous propose de découvrir ce qui va changer pour vos enfants en primaire, au collège ou au lycée.

La rentrée se fera en musique dans tous les établissements pour commencer l’année scolaire 2018/2019 sous le signe de la joie et de la sérénité. L’ambition du ministre est de continuer à développer « l’école de la confiance », et de poursuivre les réformes entamées l’an passé.

Ce qui change à la rentrée au primaire

A la rentrée, des repères annuels de progression vont être fournis aux professeurs pour les accompagner dans leur travail quotidien. Ils préciseront les compétences et les connaissances que chaque élève doit acquérir au cours de l’année scolaire.

La poursuite des dédoublements de classe

Selon le ministre de l’Education nationale, 20 % des élèves ne maîtrisent pas les savoirs fondamentaux à la fin de l’école primaire. Pour attaquer la difficulté scolaire à la racine, il est indispensable que les élèves les plus fragiles bénéficient d’un encadrement plus important. Les dédoublements de classe débutés l’an passé se poursuivent donc.

Deux fois plus de classes seront dédoublées que l’an passé. Cette année, cela concerne 190 000 élèves (tous les CP en REP +, une partie des CE1 en REP +, tous les CP en REP).

Le retour des 4 jours de classe !

Fin juin, le ministre estimait que plus de 70 % des communes (et 60 % des écoles) repasseraient à une semaine de 4 jours à la rentrée, revenant ainsi au dispositif instauré en 2008.

Dès la rentrée 2018, toutes les communes peuvent proposer le mercredi un accueil de loisirs à forte ambition éducative : sport, culture et nature pour les enfants de la maternelle au CM2. C’est le « Plan Mercredi ». Pour les collectivités, ce nouveau label « Plan Mercredi » permet de mettre en avant auprès des familles des activités périscolaires de qualité et le savoir-faire des personnels.

Des tests pour les CP et CE1

Les évaluations doivent permettre d’avoir un portrait du niveau des élèves pour mieux les accompagner dans leurs apprentissages.

Les élèves de CP passeront des tests de français (deux séances de 20 minutes) et de mathématiques (une séance de 20 minutes) en septembre puis en février. Au vu des résultats, chaque enseignant pourra alors adapter son enseignement aux besoins de chaque enfant.

En CE1, les enfants passeront une unique série de tests en septembre. Les résultats individuels seront transmis aux parents.

Des stages de réussite du CM2 à la 3e

Les stages de réussite sont gratuits et proposés aux élèves volontaires qui rencontrent des difficultés. Du CM2 à la 3e, ces stages permettent aux élèves de consolider leurs connaissances et d’aborder le collège et le lycée avec confiance :
• pendant les vacances de printemps et durant les mois de juillet et d’août ;
• encadrés par des professeurs dans les locaux scolaires pour une durée de 15 h par semaine.

Ce qui change à la rentrée au collège

Comme l’an passé, les collégiens de 6e vont voir leurs connaissances évaluées. Cette année, les évaluations se dérouleront au début du mois d’octobre afin de permettre la mise en place rapide d’un soutien aux élèves en difficulté. Chaque élève devrait bénéficier d’un retour individualisé à l’occasion d’une rencontre collective ou individuelle avec les parents.

Le dispositif « devoirs faits » se poursuit en 2018 et permet aux collégiens de faire leurs devoirs et révisions au collège sous le regard d’un adulte qui leur apporte aide ou conseil.

Le portable va rester dans le cartable !

93 % des 12-17 ans disposent d’un téléphone mobile en 2016 selon le baromètre du numérique établi par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

L’interdiction du téléphone portable en classe évoquée tout au long de l’année dernière va être effective à la rentrée 2018. Elle doit garantir « une qualité d’enseignement et une vie collective plus riche. »

L’éducation artistique et culturelle

Un nouvel enseignement facultatif de chant choral de 2 h, valorisé au diplôme national du brevet au même titre que tous les enseignements facultatifs, est créé à cette rentrée.

Dans le cadre du plan interministériel « Tous musiciens » d’orchestre annoncé le 23 mai 2018, des initiatives telles que Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) et Orchestre à l’école sont soutenues pour permettre à davantage d’élèves, prioritairement issus des zones rurales et des quartiers politique de la ville, de rejoindre un orchestre d’école.

Ce qui change à la rentrée au lycée

Le baccalauréat 2021 reposera, pour une part, sur un contrôle continu prenant en compte le travail et la progression des lycéens durant les années de première et de terminale, et pour une autre part, sur des épreuves terminales (4 épreuves écrites et un grand oral). Les élèves qui entrent en seconde cette année, seront les premiers à passer l’examen du bac sous sa nouvelle forme.

Des tests de positionnement en seconde

Les lycéens de seconde, générale, technologique ou professionnelle, passeront un « test de positionnement », avec deux séances fin septembre. Les tests (50 minutes de test français, 50 minutes en mathématiques) se dérouleront sur tablette. Les résultats de l’évaluation, anonymes et personnels, seront transmis aux élèves et à leur famille. Les heures d’accompagnement personnalisé leur permettront de consolider leurs acquis.

Par ailleurs, le planning des élèves de seconde comprend désormais 54 heures, sur l’année, consacrées à l’information sur l’orientation, qui démarreront après les vacances de la Toussaint.

Bon à savoir : un guide intitulé « L’accompagnement à l’orientation au lycée général et technologique en classe de seconde » sera diffusé à la rentrée.

L’arrivée de la réforme du bac

En fin de seconde, les lycéens choisiront entre la voie technologique et la voie générale, comme aujourd’hui. Mais ceux qui se dirigent en première générale ne choisiront plus une série (S, ES ou L), supprimées à partir de la rentrée 2019. En plus du tronc commun, ils choisiront trois enseignements de spécialités de 4 h en première, puis deux spécialités de 6 h en terminale, auxquels peuvent s’ajouter des enseignements optionnels.

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN