Cours de cuisine vietnamienne : La Kitchenette de Miss Tâm

MaFamilleZen > Ma Famille > En cuisine > Cours de cuisine vietnamienne : La Kitchenette de Miss Tâm

Par le

La cuisine chinoise, vous connaissez, mais la cuisine vietnamienne ? Pour vous initier à cette cuisine exotique colorée, savoureuse et diététique, Miss Tâm vous accueille dans son atelier à Paris. Auteur du blog La Kitchenette de Miss Tâm, et du livre Nouilles d’Asie, cette passionnée de cuisine prodigue des cours de cuisine vietnamienne dans une ambiance familiale et conviviale. Rencontre avec une personne chaleureuse et passionnée.

Minh-Tâm, reconversion d’une passionnée de cuisine

La Kitchenette de Miss Tâm, c’est l’histoire d’une reconversion étonnante, de celles qui font rêver. Car de son vrai nom Minh-Tâm Trân, la Miss officiait auparavant dans la coordination et la production artistiques (musique classique). Lassée de la tambouille musicale, elle a décidé il y a plus de cinq ans de se lancer dans la cuisine tout cours. En créant un blog pour commencer, puis en proposant des ateliers de cuisine vietnamienne à Paris.

Si Paris ne manque pas de restaurants vietnamiens, les blogs et ateliers cuisines spécialisés sont plutôt rares. Si vous cherchez un cours de cuisine vietnamienne sur le Net, vous tomberez donc probablement sur la Kitchenette de Miss Tâm. « La cuisine vietnamienne, c’est de la cuisine fraîcheur. On ne peut pas faire grand-chose à l’avance. Tout se fait au dernier moment et ça demande beaucoup de préparation. C’est long, donc pas très rentable c’est pourquoi il y a peu de cours de cuisine vietnamienne ».

Du blog aux ateliers culinaires, le bouche-à-oreille est ensuite pour beaucoup dans le succès de Miss Tâm. L’envie de partager les recettes familiales, de transmettre un savoir culinaire ancré dans la tradition, et sa curiosité sans limites ont tout de suite séduit ses lecteurs et ses élèves. Reconversion réussie, donc !

Quelles sont les caractéristiques de la cuisine vietnamienne ?

Crédit photo : Kristian Henaff

« La cuisine vietnamienne est très fraîche, diététique, et harmonieuse entre les saveurs, les textures et les couleurs. On mange des grillades, des plats mijotés, des soupes de nouilles, des bouillons de toutes sortes, du riz, une grande variété de légumes, d’herbes aromatiques et de fruits. C’est une cuisine pleine de saveurs, de parfums et de couleurs ». Une cuisine saine, variée et colorée, très différente de la cuisine chinoise ou thaï. « On mange avec les yeux autant qu’avec la bouche… » conclut Minh-Tâm. Ca donne envie !

Les ateliers La Kitchenette de Miss Tâm : comme à la maison

Miss Tâm propose des ateliers de cuisine en petits groupes de 6 personnes, trois fois par semaine, les mardi, jeudi et samedi. A l’Appartement Créatif, un beau loft niché dans le 20e arrondissement de Paris. Vous vous y sentirez comme à la maison. Vous préparerez un ou deux plats de A jusqu’à Z (Miss Tâm ne vous mâchera pas le travail en préparant les choses à l’avance), que vous dégusterez sur place. Ici, l’ambiance et la cuisine sont familiales. « C’est un bon moment d’échange et de partage, les gens rient, se détendent en cuisinant. J’ai des gens qui reviennent : le record, c’est 9 fois ! ».

Crédit photo : Kristian Henaff

Si vous êtes un(e) habitué(e) des cours de cuisine, oubliez tout ce que vous avez expérimenté jusqu’ici. Car un atelier de Miss Tâm, c’est bien plus qu’un simple cours de cuisine. Un vrai « voyage culinaire », comme elle le décrit avec poésie. On parle popote bien sûr, mais aussi histoire. L’histoire du Vietnam, de la cuisine vietnamienne, liée à l’histoire des familles, de l’immigration… « J’explique le pays, l’origine des plats en fonction des régions. Je parle du plat qu’on est en train de faire, dans quel contexte on le mange. J’explique aussi chaque produit, d’où il vient, comment on l’utilise… Les petites astuces de cuisine cuisson du riz… Un plat, il y a plein de choses autour à préparer… C’est pour ça que mes cours sont longs ! » se justifie Minh-Tâm avec un grand sourire. Et de fait, un atelier dure environ… 5h (4h de cours + ¾ d’heure de dégustation) ! Pour un prix tout à fait abordable. Dans la Kitchenette de Miss Tâm, c’est donc cuisine et culture !

Des ateliers transgénérationnels, de 10 ans à plus de 65 ans

Crédit photo : H. Rouby

La Kitchenette de Miss Tâm accueille à peu près 800 élèves par an. Des passionnés, des curieux, des épicuriens, toutes générations confondues, entre 10 et 65 ans. On y vient en couple, entre amis, en fratrie… Mais aussi, et c’est plus étonnant, très souvent entre pères et enfants (adultes). Et les hommes seraient aussi plus nombreux à venir prendre un cours de cuisine avec leurs enfants (à partir de 10 ans) que les femmes. « Généralement, c’est pour passer un moment ensemble, pour faire une activité ensemble ».

Des recettes vietnamiennes traditionnelles revisitées

« La cuisine vietnamienne est une cuisine de transmission orale au départ, il y a autant de recettes que de familles. Comme j’aime bien faire de la recherche, chaque recette que je publie est une compilation de 20 à 30 concepts que j’ai comparés, testés… J’ai une bibliothèque énorme de livres de recettes vietnamiennes, j’achète des livres de cuisine quand je vais au Vietnam, je vais sur Internet pour visionner les émissions culinaires du Vietnam et me tenir informée de l’évolution de la cuisine, j’ai pris des cours sur place, je compulse… Je compare, et quand je vois que c’est un peu bizarre, je vais voir comment ça se passe ailleurs (la diaspora vietnamienne aux Etats-Unis cuisine plus tel produit qu’en France, mais les Vietnamiens du Vietnam ne font pas du tout comme ça parce qu’ils ont d’autres produits…). Je fais des déductions à partir de tronc commun d’une recette, j’analyse pour comprendre l’essence de la recette, et après je recrée à partir de ça, avec le goût que j’aime, et tout en restant traditionnelle ».

Crédit photo : Kristian Henaff

80 % des plats préparés en ateliers sont sur le site. « Mais lire la recette et la faire, c’est différent, car il y a beaucoup de tours de main. Donc les recettes publiées sur le site donnent envie de venir les faire en atelier ». Quant aux produits, ils sont aujourd’hui bien achalandés en France (surtout à Paris et dans les grandes villes) et relativement faciles à trouver, grâce à Internet notamment.

Lire aussi : Recette du porc au caramel et poivre noir

Nouilles d’Asie : 150 recettes autour des nouilles

Minh-Tâm Trân est également l’auteure du livre de recettes Nouilles d’Asie, co-écrit avec deux autres spécialistes de la cuisine asiatique, Chihiro Masui, Japonaise, et Margot Zhang, Chinoise. « Ce livre, c’est une rencontre, un coup de foudre amical ». Chihiro Masui, dont c’est son 23e livre, est une auteure et une critique gastronomique renommée. Margot Zhang est une référence en cuisine chinoise sur la blogosphère francophone avec son blog Recettes.chinoises.blogspot.fr.

Parties d’un constat, « nos trois nations ont des relations diplomatiques délicates », elles ont trouvé intéressant « de se réunir de façon pacifique, et autour de la cuisine, qui est un lien universel, et autour du thème des nouilles, très présentes dans leur cuisine respective ». Avec Nouilles d’Asie, « on a trouvé intéressant de montrer toutes les variétés de nouilles de nos pays, aussi bien par la composition à base de différentes céréales (blé, riz, sarrasin…) que par leur mode de préparation et de dégustation ».

Nouilles d’Asie propose 150 recettes (sous forme de pas-à-pas) à bases de nouilles, selon la tradition de chacun des trois pays : 50 vietnamiennes, 50 chinoises et 50 japonaises. Vous apprendrez ainsi à préparer des nouilles en soupe, en salade, frites ou sautées, comme si vous les mangiez sur un marché de rue en Asie ! Toutes réalisées, stylisées… et mangées par les auteures elles-mêmes. « Tout ce qu’on a utilisé Tous les ingrédients utilisés pour réaliser les recettes du livre ont été achetés à Paris ». Des produits qu’on trouve dans les épiceries et supermarchés asiatiques ou sur Internet. Une belle idée cadeau pour Noël !

Nouilles d’Asie, aux éditions du Chêne, 29,90 €. Commander

Ateliers La Kitchenette de Miss Tâm
L’Appartement Créatif
91, rue des Maraîchers – 75020 Paris

Tarifs :  – ateliers du mardi et du samedi (4h), 72 € par personne.
– ateliers du jeudi (2h), 42 € par personne.
Infos et réservation : http://misstamkitchenette.com.
Calendrier des réservations pour janvier 2018 à partir de fin novembre.

Et pour suivre l’actualité de la Kitchenette de Miss Tâm, rdv sur sa page Facebook

 

CONCOURS : A gagner, 4 invitations pour 2 personnes pour un atelier cuisine, 2 livres Nouilles d’Asie, du 13 au 29 novembre 2017 dans l’espace Concours.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN