Tout savoir sur la sève de bouleau, la cure détox du printemps !

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Forme et Santé > Tout savoir sur la sève de bouleau, la cure détox du printemps !

Par le

Sève de bouleau

Ultra riche en oligo-éléments, en minéraux et en acides aminés, une cure de sève de bouleau fera l’effet d’un véritable nettoyage de printemps à votre organisme. Quels sont ses bienfaits ? Quand faire une cure ? Sève ou jus de bouleau, quelle différence ? Y a-t-il des contre-indications ? Nous avons posé toutes ces questions et bien d’autres à une productrice de sève de bouleau bio de l’Ariège.

Bonne nouvelle, le printemps arrive ! Cela ne vous aura pas échappé, les sujets « détox » sont un marronnier de la presse magazine dès que les beaux jours pointent le bout de leur nez. Alors nous aussi on va vous parler cure détox sur Mafamillezen, mais nous allons nous intéresser tout particulièrement à la sève de bouleau, un produit naturel aux nombreuses qualités, dont la consommation a le vent en poupe.

Nous avons rencontré Amandine Savignol, productrice de sève de bouleau bio au Haras Picard du Sant en Ariège Pyrénées. Elle a répondu à toutes nos questions.

Quels est la différence entre la sève, le jus et l’eau de bouleau ?

C’est vrai qu’on s’y perd un peu dans les différentes appellations proposées sur le marché. « La sève de bouleau et l’eau de bouleau nomment le même produit » précise Amandine Savignol. On parle tout simplement d’ « eau » de bouleau, car ce produit est transparent comme de l’eau (sans saveur et sans odeur à la sortie de l’arbre). La sève de bouleau est obtenue en perçant les arbres directement par l’écorce généralement en mars (Février en Ariège), à la montée de la sève. Quant au jus de bouleau, il s’agit « d’une décoction de feuilles de bouleau ». Il se présente sous forme concentrée à diluer dans de l’eau, alors que la sève se consomme pure.

Et tout naturellement, la sève de bouleau est plus riche en oligoélément et en minéraux que le jus. A noter que le jus de bouleau est moins cher que la sève, mais vous comprendrez que les bénéfices sont moindres également.

Sève de bouleau

Quels sont les bienfaits de la sève de bouleau fraîche ?

La sève de bouleau est extrêmement reminéralisante grâce aux 17 oligo-éléments et aux 5 minéraux qu’elle contient. Il est conseillé de démarrer une cure aux changements de saison (Mars et Octobre), pour nettoyer l’organisme, le redynamiser, purifier et redonner de l’éclat à la peau qui fait souvent grise mine à la sortie de l’hiver, et pour stimuler un transit paresseux. C’est l’effet détox. Pour celles qui veillent à leur ligne, la sève de bouleau favorise également l’amincissement et l’élimination de la cellulite. Autre bienfait et non des moindres, grâce à ses propriétés anti-oxydantes (flavonoïdes, comme la quercétine), elle retarde le vieillissement.

Et comme le dit Amandine Savignol, « la sève de bouleau a une action 2 en 1, car elle purifie tout en apportant des vitamines et des minéraux ». Elle est aussi efficace pour combattre l’arthrite et autres rhumatismes, les maladies de peau comme l’acné, les calculs rénaux (on l’appelle d’ailleurs en Russie « l’eau qui casse les cailloux »), et elle a même une action anti-inflammatoire et anti-douleur. Un véritable produit miracle !

A quelle période de l’année est-il recommandé de faire une cure ?

Il est conseillé de faire une cure de sève de bouleau en mars et octobre, aux changements de saison. A l’automne pour recharger son organisme en oligo-éléments et en minéraux pour affronter l’hiver. Au printemps pour un effet détox et régénérant pour éliminer les excès et réduire la fatigue de l’hiver.

Quelle différence entre la sève de bouleau fraîche et la sève de bouleau pasteurisée ?

« La sève de bouleau fraîche est consommée du 20 février au 15 avril en principe », précise Amandine. Dans la sève pasteurisée, « la pasteurisation a tué les champignons et levures, mais a gardé toutes les qualités de la sève ».

Sève de bouleau

La sève de bouleau se boit-elle pure ?

La sève de bouleau est un produit qui normalement se boit pur, mais « elle peut être mélangée avec toute autre boisson, alcoolisée ou non ».

La sève de bouleau récoltée à l’automne est-elle différente de celle récoltée au printemps ?

Nous pensions à tort que la sève de bouleau consommée en cure d’automne était différente de celle consommée au printemps. « Il n’y a pas de récolte en octobre », précise Amandine, mais « uniquement avant le printemps ». Donc la sève de bouleau consommée à l’automne est la même que celle récoltée avant le printemps. Elle sera alors « lacto fermentée, pasteurisée ou congelée fraîche ».

Quel traitement subit la sève de bouleau avant de pouvoir être consommée ?

Au Haras Picard du Sant, la sève de bouleau récoltée est 100 % bio, donc elle ne subit aucun traitement, « elle est juste filtré, et peut être mélangée avec du citron bio 0.5% qui est un anti-oxydant qui aide à sa stabilisation quand il fait trop chaud ».

Combien de temps se conserve-t-elle ? Son goût s’altère-t-il au fil du temps ?

La sève de bouleau fraîche, comme tout produit frais, a une date limite de consommation, qui corresponde à la durée de la cure. En effet elle « s’altère et évolue, car c’est un produit vivant. Elle va se conserver quelques jours de plus que la cure, mais en bougeant en goût ». C’est pourquoi « elle doit absolument être conservée au frais entre 1 et 4° et être consommée immédiatement ». D’où l’intérêt d’acheter votre sève de bouleau directement auprès d’un producteur. Elle vous sera envoyée sitôt récoltée, donc vous sera livrée ultra fraîche.

Combien de temps dure une cure et combien ça coûte ?

Pour en ressentir tous les bienfaits, il est conseillé de faire une cure de sève de bouleau pendant 20 jours à l’automne et avant le printemps, à raison d’un verre de 250 ml par jour, de préférence le matin à jeun. Environ 5 litres de sève de bouleau sont nécessaires pour une cure, en général livrés sous forme de gros cubi. Il faut compter entre 50 et 80 euros pour une cure de 5 litres suivant les producteurs ou distributeurs

Existe-t-il des contre-indications à la consommation de sève de bouleau ?

Amandine prévient, la sève de bouleau est déconseillée « aux personnes allergiques aux micros organismes ». Sinon, elle peut être consommée par tous, y compris les enfants et les ados. Petite précision tout de même, en ce qui les concerne, « il est préférable de la donner en petite quantité en tenant compte du ration poids/taille ».

Sève de bouleau

Nous avons testé une cure de sève de bouleau

A peine récoltée, déjà livrés ! Récoltée le 25 février en Ariège, notre cubi de 5 litres de sève de bouleau nous a été livré 2 jours après dans l’Oise. Nous le mettons directement au réfrigérateur, après avoir extrait le petit robinet qui nous permettra de nous servir chaque matin notre verre de sève quotidien sans autre manipulation.

Première impression : alors que l’on s’attendait à un goût un peu âpre, cette sève est au contraire douce, légèrement acidulée et très agréable à boire. La cure commence dont plutôt bien.
Après une semaine de cure : l’effet booster commence à se faire sentir, et le teint paraît plus éclatant. Le goût de la sève ne s’est pas altéré, et consommée bien fraîche au petit déjeuner, elle remplace notre jus d’orange habituel.
A suivre…

 

L’Ariège Sève de Bouleau Bio du Haras de Picard du Sant

Situé dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises, le Haras de Picard du Sant est un producteur de sève de bouleau 100 % bio. C’est le seul producteur en France à utiliser un kit fraîcheur pour expédier (par transporteur) sa production jusqu’au consommateur : la sève est conditionnée dans un emballage isotherme emballé dans un carton épais avec un pack de glace pour préserver sa fraîcheur le temps du transport.

A noter, c’est également le seul producteur à disposer d’un service recherche et développement qui a notamment réalisé des études pour les sportifs de haut niveau et le premier à avoir lancé des gammes de sève de bouleau pour les chats ou les chevaux (sportifs, apathiques, vieux, malades, convalescents, atteints de dysplasie…).

Pour passer commande : www.seve-bouleau.fr

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. 1ere cure de sève faite l’année dernière. Javaid déjà testé le jus de bouleau de Weleda, mais le résultat est de loin meilleur avec la sève non pasteurisé.
    Ayant une polyarthrite et une fatigue chronique dû à la maladie, j’ai constaté une amélioration. J’ai énormément éliminé aussi, les passages aux WC etaient plus fréquents.
    Par contre je pense que le résultat est encore meilleur si l’alimentation est équilibré, ce qui n’était pas mon cas, trop gourmande je vais faire un effort cette année

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN