Et si on s’offrait une sortie dans un Parc naturel régional ?

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Vacances & Week-end > En France > Et si on s’offrait une sortie dans un Parc naturel régional ?

Par Ludovic Bischoff le

Parcs naturels régionaux

Cet été, nous vous faisons découvrir la richesse des Parcs naturels régionaux français qui s'imposent plus que jamais pour des balades natures, des visites culturelles et des shoppings de bons produits locaux...

Un Parc naturel régional, c’est quoi au juste ?

« Maman, maman, quand est-ce qu’on va au parc ? » Cette petite ritournelle, vous devez l’entendre régulièrement des enfants qui ne sont jamais autant heureux que de gambader dans la nature… Mais vous n’aurez peut-être pas l’idée de les emmener dans un… Parc naturel régional ! En effet, cette marque nationale créée il y a 50 ans est encore peu connue des Français. Un Parc est un territoire très souvent rural ou situé à proximité de grandes agglomérations, qui dispose d’espaces naturels qu’il faut préserver.

Parc régional naturel de Gascogne, Landes

PNR Landes de Gascogne Forêt Garein ©A.Piquemal

Mais un Parc naturel régional n’est pas un sanctuaire. C’est aussi un espace dans lequel des gens vivent et travaillent. Un Parc englobe des communes, avec tout ce que cela comporte de maisons, routes, écoles et commerces. Bref, un Parc naturel régional, c’est juste un petit morceau de douce France qui a choisi de mettre en valeur son patrimoine, autant naturel (forêts, montagnes, lacs, rivages, etc.) qu’humain, en fédérant des artisans, commerçants, agriculteurs qui portent haut l’étendard de la préservation de l’environnement, autant que celui du respect des traditions artisanales.

PNR Ballons des Vosges, Husseren Wesserling

PNR Ballons des Vosges, Husseren Wesserling ©Joseph Peter

D’ailleurs, c’est en toute logique que les Parcs naturels régionaux ont lancé la marque Valeurs Parc naturel régional qui fédère tous ces professionnels. Quand vous verrez le macaron Valeurs Parc sur un produit (miel, boisson, viande,  plantes, etc.) ou sur le dépliant d’une activité touristique (visite, mais aussi restaurants, hôtels, etc.), vous saurez qu’il s’agit dun bien ou d’un service engagé, qui défend les valeurs de protection de l’environnement et du terroir chers aux Parcs.

Avec 54 Parcs naturels régionaux en France, il y a de quoi explorer !

A ce moment-là, vous vous dites sans doute : « ah oui c’est sympa un Parc, mais pourquoi je n’en ai jamais visité alors ? » La réponse est simple : il est plus que probable que vous ayez déjà traversé un Parc naturel régional en voiture, que vous ayez déjà randonné sur ses sentiers, que vous ayez déjà acheté un pot de miel ou un fromage à un producteur bénéficiaire de « Valeurs Parc»… mais sans le savoir ! Car, tenez-vous bien, il n’existe pas moins de 54 Parcs naturel régionaux en France, et bientôt un 55e avec le Parc de la Baie de Somme ! Oui, oui, les Parcs englobent 15 % du territoire français dans 75 départements, dont deux hors de métropole puisqu’il existe des Parcs en Martinique et en Guyane… Ça vous épate hein ?

PNR des Pyrénées Ariégeoises, rando en ânes

PNR des Pyrénées Ariégeoises, Berger au Port de Bouet ©Arnaud SPANI

Et là, vous vous dites que pour vos prochaines vacances ou lors d’un weekend, vous iriez bien jeter un œil curieux à ces fameux parcs. D’autant qu’il n’y a aucun ticket à acheter pour les visiter. Et qu’il est plus que probable que vous ayez au moins un Parc naturel régional à proximité de votre lieu de résidence vu le maillage de parcs sur le territoire. Pour partir à la découverte d’un Parc naturel régional, il suffit juste de choisir celui qui vous met l’eau à la bouche. Voilà pourquoi, chez MAFAMILLEZEN, nous avons pensé que ces Parcs méconnus méritaient un petit coup de pouce pour ne plus être invisibles aux yeux des familles qui veulent s’offrir des sorties au grand air. Acheter de bons produits locaux qui aident des artisans et des agriculteurs à vivre de leur art. Apprendre de l’histoire de terroirs au riche passé et aux traditions locales toujours vivantes…

Découvrir les Parcs naturels régionaux selon ses envies

Bientôt, nous vous proposerons deux balades guidées dans des Parcs naturels régionaux qui ont particulièrement retenu notre attention. Mais, là, tout de suite, voilà déjà quelques exemples de parcs qui méritent que l’on s’intéresse à eux cet été (mais aussi toute l’année, car ces territoires sont des espaces de vie qui sont actifs en toutes saison…). Cette année, plus que jamais, il est rassurant de partir en vacances en France au sein d’espaces préservés qui bénéficient de la garantie de service Valeurs Parc.  La crise actuelle aura peut-être un aspect positif, vous faire découvrir des territoires remarquables et insoupçonnés sans partir à l’autre bout du monde. Commençons par ceux que vous rencontrez « naturellement » lors de vos vacances, car ils sont situés dans des zones plus touristiques. 

Descente en canoë dans un parc naturel régional

Copyright : AB Loisirs Canoë

Le Parc d’Armorique : la façade maritime la plus étendue

C’est le cas du Parc d’Armorique, qui est aussi l’un des vétérans puisque créé en 1969 (soit le second plus ancien parc de France !). Situé au cœur du Finistère, il s’étend des monts d’Arrée au littoral de la presqu’île de Crozon, en passant par la vallée de l’Aulne et la rade de Brest, et se prolonge en mer par les îles d’Iroise (Sein, Molène et Ouessant, classées Réserve de Biosphère par l’Unesco, rien que ça !). Dans le genre « territoire touristique » on peut difficilement faire mieux.

Le Parc d’Armorique est l’un des rares à offrir une façade maritime aussi large. Et il illustre bien la « Valeur Parc » des Parcs naturels régionaux qui est de proposer aussi bien une richesse naturelle intense qu’une forte culture locale (on n’a pas dit folklorique pour ne pas fâcher nos amis bretons, mais personne ne contestera que les spécialités du terroir sont particulièrement vivaces en Finistère !).  

Le Parc du Verdon : une faune unique et une flore exceptionnelle

On reste dans la thématique des Parcs pour amoureux des jeux d’eau, mais on traverse la France pour découvrir le Parc du Verdon qui inclut les célèbres gorges. Mêmes eaux bleu-turquoises qu’en Bretagne, juste un peu plus chaudes en été (juste un poil, hein, on vous a dit que l’on ne voulait pas froisser les bretons).

Entre la Provence et les Alpes, son territoire bénéficie d’un taux d’ensoleillement exceptionnel et héberge une faune unique : vautour fauve récemment réintroduit, aigle, chamois, outarde canepetière, une sorte d’oiseau échassier, mais aussi papillons par milliers… Autant d’espèces considérées comme rares et vulnérables. Et qui gambadent dans une flore exceptionnelle regroupant 2000 espèces (soit 1/3 de la flore française !). 

Le Parc des Pyrénées Ariégeoises : à la conquête des sommets

Ceux qui préfèrent la montagne à la mer trouveront leur bonheur dans le Parc des Pyrénées Ariégeoises, qui s’étend des pré-Pyrénées au Nord à la frontière espagnole au Sud. Il réunit les plus hautes vallées et les plus hauts sommets des frontières de l’Andorre et de l’Espagne (la Pique d’Estats culmine à 3 144 m, le Mont Valier à 2 838 m, le Montcalm et ses 3 077 m d’altitude…). Et c’est l’un des territoires les mieux préservés des Pyrénées, qui abrite de nombreuses espèces endémiques ou menacées : isard, gypaète barbu, grand tétras, lys des Pyrénées, etc.

Et les amoureux de « vieilles pierres» seront aussi ravis de visiter les sites préhistoriques et historiques de Niaux, Bédeilhac, le Mas d’Azil ou Saint-Lizier… qui sont évidemment marqués Valeurs Parc !

Le Parc des Landes de Gascogne : un océan de pins entre Landes et Gironde

Enfin, dernier exemple de Parc naturel régional situé dans un milieu naturel très touristique, le Parc des Landes de Gascogne, qui chevauche les départements des Landes et de la Gironde. Il couvre une grande partie de la forêt de pins du massif des Landes de Gascogne, qui lui a donné son nom, et s’étend du Bassin d’Arcachon jusqu’au sud de la Grande Lande.

La Leyre, surnommée la « petite Amazone », qui traverse cette forêt, est un fleuve côtier qui se jette dans le Bassin d’Arcachon après un parcours de 100 km. Ses rives sont bordées de feuillus qui constituent une exceptionnelle forêt-galerie pour combler tous ceux qui ont envie de faire des câlins aux arbres. Sans rire, la sylvothérapie a connu un gros boom après la période de confinement du Covid-19 et on ne vous jugera donc pas si l’envie d’enlacer un pin vous traverse l’esprit.

Le Parc des Ballons des Vosges : entre nature et patrimoine industriel riche

Mais les Parcs naturels régionaux se cachent aussi dans des territoires moins exposés au tourisme, comme c’est le cas  au cœur des Hautes-Vosges, avec le Parc des Ballons des Vosges qui plonge vers les vallées lorraines, alsaciennes et franc-comtoises. Un territoire au riche patrimoine historique puisque de nombreux champs de batailles de la Grande Guerre témoignent du passé militaire de la région.

Dans ce Parc au fort passé industriel (une dizaine de sites miniers se visitent, comme le Musée du Textile des Vosges), on trouve aussi des pépites naturelles comme le plateau des Mille étangs. Et des musées originaux comme celui dédié… aux sorcières ! Sans oublier la Maison du Fromage de la Vallée du Munster, incontournable spécialité gastronomique qui embaumera la voiture sur le chemin du retour.

Le Parc du Vexin Français et le Parc du Gâtinais Français : des Parcs naturels régionaux aux portes de la capitale

Et il n’est pas nécessaire de traverser la France, si vous habitez en Ile-de-France, pour vous offrir de belles parenthèses nature à proximité de la maison. Direction, par exemple, le Parc du Vexin Français, un vaste plateau calcaire ceinturé de la Seine au sud, de l’Oise à l’est de l’Epte à l’ouest. Bois et prés, étangs et rivières, petites montagnes et douces vallées, villes et châteaux constituent la richesse de ce parc très proche de l’agglomération parisienne.

Un peu plus au sud de la Capitale on trouve le Parc du Gâtinais Français qui s’étend autour de la jolie ville de Milly-la-Forêt où l’on cultive une menthe célébrée par tous les cuisiniers, aussi bien que le souvenir de Jean Cocteau, qui repose dans une trop mignonne petite chapelle dans laquelle raisonne la voix de Jean Marais… A moins que vous ne préfériez aller visiter le « Moulin » de Claude François, soit sa maison convertie en musée à Dannemois, où se dresse aussi son tombeau toujours fréquenté par des hordes de fans inconsolables. Ben quoi, on a le droit d’aimer les people, même dans un Parc naturel régional.

Puisqu’on vous le dit : les Parcs magnifient autant la nature que la culture et les traditions locales. Alors, qu’est-ce que vous attendez pour vous précipiter à la découverte des 54 Parcs de France ? Chacun y trouvera son bonheur, on vous le garanti ! Cette année, le bonheur est tout simplement dans le parc… à côté de chez vous ! 

Retrouvez toutes les informations sur les Parcs Naturels Régionaux sur le site www.parcs-naturels-regionaux.fr
#cetétéjevisitelafrance #valeursParc

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN