Faire les devoirs avec ses enfants à l’école primaire

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Vie scolaire > Faire les devoirs avec ses enfants à l’école primaire

Par le

Quel parent n’a pas « crisé » face à la quantité de devoirs à faire à la maison ? Ou à la mauvaise volonté de son enfant, fatigué après une journée déjà bien chargée ? Brigitte Prot, notre expert psychopédagogue, nous donne quelques clés pour que tout se passe pour le mieux.

Quelle est la particularité des devoirs à la maison, à l’école primaire ?

La loi de 1956 définit les « devoirs à la maison », à l’école primaire : ils regroupent les leçons et les entraînements à l’oral. Au collège et au lycée, s’y ajoutent les travaux écrits.

D’autre part, le travail personnel y est considéré comme le prolongement de ce qui a été abordé dans la journée. Alors qu’au collège et au lycée, c’est une articulation nécessaire entre les différents cours. Ce qui suppose d’anticiper et de planifier pour s’avancer.

Quelles sont les trois clés pour accompagner l’enfant dans ses devoirs ?

Fixer un rituel de travail quotidien.

Si possible toujours à la même heure et de même durée, en fonction du niveau de classe. À lécole primaire, ce temps ne dépassera jamais trois quarts d’heure. Ce n’est pas la durée qui produit de l’efficacité dans les apprentissages, mais la méthode et les stratégies mises en place. Ce temps doit toujours être lisible par l’enfant, au moment de « s’y mettre ». L’utilisation d’une montre, d’un réveil, d’une horloge à aiguilles ou d’un sablier lui permet de se situer dans un déroulement avec un objectif final, et non dans une fixité. Ainsi, sa concentration peut-elle se développer.

Choisir un lieu où l’enfant se trouve en présence d’autres personnes.

La solitude dans la chambre est devenue l’ennemie n°1, pour cette nouvelle génération : « trop de tentations », disait Alban, en CM1. Plus que jamais, dans leur travail, les enfants ont besoin d’être sécurisés par la possibilité d’échanges.

« Accompagner », c’est-à-dire s’éloigner de deux pièges : le harcèlement ou l’abandon.

La présence de l’adulte doit être facilitatrice de la concentration, et non une épée de Damoclès qui génère de la peur et freine la motivation, ou bien, dans le cas de l’absence, la menace d’avoir à « faire tout seul ». En résumé, ni s’éloigner ni refaire l’école à la maison…

Comment faire, justement, pour ne pas refaire l’école à la maison ?

Ne pas confondre son rôle de parent et celui de l’enseignant(e). Mieux : ne pas « concurrencer » celui-ci sur son propre territoire, avec d’autres méthodes. L’enfant a essentiellement besoin de stabilité à l’école primaire. Si, à 15 heures, il a appris lire, à écrire ou l’attribut du sujet d’une certaine façon, aucune place, à 19 heures, pour la méthode inverse !

Il s’agit donc, pour les parents ou les adultes qui accompagnent l’enfant, de l’entraîner à prolonger ce qui a été fait en classe, toujours à partir des consignes de l’enseignant(e) et en cohérence avec la progression proposée. Ce que j’entends par « cohérence » laisse ouvert un grand champ d’activité où la créativité, l’inventivité et la structure trouvent ensemble leur place.

Cela suppose une communication régulière avec l’enseignant(e).

Brigitte Prot

Psychopédagogue, enseignante et formatrice, elle a conçu la méthode du Bilan-Itinéraire de motivation et d’orientation®, fondée sur une approche personnalisée et systémique de chaque situation scolaire.
Elle Intervient régulièrement à l’Institut Supérieur de Pédagogie de Paris, où elle participe à une recherche-action sur le thème du lien «parents-professionnels de l’école ».

Engagée auprès de tous les acteurs concernés par la motivation et l’orientation scolaires, elle propose aux professionnels de l’enseignement et de l’éducation, aux élèves, aux étudiants et à leurs parents des réponses à la question : « Comment aider enfants et adolescents à se motiver, aujourd’hui ? ».

Brigitte PROT est l’auteur de « Profession motivatrice » (Éd. Noêsis, 97), de Jsuis pas motivé, je fais pas exprès ! (Éd. Albin Michel, 03), et co-auteur de « École : changer de cap » (Éd. Chronique sociale, 07).
Elle a également publié des guides d’accompagnement pour les parents, dans la collection Tout savoir 3edes éditions Hatier, qui concernent toutes les classes du Primaire et du Collège.

Lieu de consultation : Paris-Montparnasse
Contact : 
               01 43 26 90 04        –  motiv@brigitte-prot.fr
Plus d’informations sur www.brigitte-prot.fr

A lire sur le même sujet :

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN