Weekend en famille en Puisaye : 8 sites à voir autour de Guédelon

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Vacances & Week-end > En France > Campagne > Weekend en famille en Puisaye : 8 sites à voir autour de Guédelon

Par le

weekend en famille en Puisaye

Située au Sud-Ouest du département de l'Yonne, à 2h30 au sud de Paris, la Puisaye est une région attachante avec ses villages pittoresques et ses paysages d’étangs et de forêts. Destination nature très prisée des citadins, elle l’est aussi des familles. Si le château de Guédelon est certainement le point de départ des séjours poyaudins, la région offre bien d’autres attraits. Suivez le guide !

Vivre une journée comme au Moyen-Age au château de Guédelon

chateau de guedelon

Guédelon, vous en avez certainement entendu parler. Car figurez-vous que c’est le site le plus visité de Bourgogne. Mais vous ne savez peut-être pas que ce chantier incroyable démarré en 1997 à l’initiative de Michel Guyot, un passionné de châteaux qui voulait faire de « l’archéologie inversée », se situe justement en plein cœur de la Puisaye ? Dans le « scénario » Guédelon, la construction du château a débuté en 1229… Après 21 ans de travaux, l’imposante bâtisse a réellement pris forme, mais elle est loin d’être terminée. Après la construction du logis, la chapelle vient d’être achevée, et la première tour d’atteindre son sommet. Vous pourrez y admirer les 265 poutres en chênes (soit l’équivalent de 265 arbres) qui forment sa charpente. Les cages à écureuils (les grues du Moyen-Age) sont à l’œuvre pour hisser les pierres en grès ferrugineux extraites et taillées sur place. Et les maçons s’activent pour monter la porte entre deux tours qui accueillera le pont-levis.

Guédelon, c’est un peu le paradis des enfants qui rêvent de châteaux-forts, de chevaliers et de princesse. Mais c’est aussi un véritable village avec son potager médiéval, sa petite ferme, son moulin hydraulique et les ateliers des artisans qui participent à la construction du château clairsemés dans le bois alentours.

C’est également un site très pédagogique et passionnant autant pour les enfants que pour les adultes. On ne peut que vous recommander de suivre une visite guidée (mention spécial à Johann, qui est aussi le meunier du site). On vous expliquera ce qu’était la vie au « beau Moyen-Age », l’époque des bâtisseurs. Mais aussi le travail et les techniques des différents corps de métiers. Carriers, tailleurs de pierre, maçons, forgerons, bûcherons, charpentiers, cordiers, tuiliers, charretiers… vous parleront de leur métier et vous expliqueront leur rôle dans la construction du château. Parmi les nouveautés 2019, l’ouverture d’un atelier des couleurs et la création d’un jardin tinctorial, où Valérie vous montrera les couleurs surprenantes que peut donner la nature. Au détour de cette visite pittoresque de 1h15, vous apprendrez que bon nombre d’expressions d’aujourd’hui viennent au Moyen Age

Petits (à partir de 6 ans) et grands pourront s’initier à la taille de pierre. Et c’est nouveau, pour les familles, l’atelier « Jouons comme au Moyen Age » vous donnera l’occasion d’exercer votre habilité et votre agilité en jouant à des jeux de l’époque.

Côté pratique :

Deux espaces restauration sont proposés sur le site, en partenariat avec des producteurs locaux, en majorité bio : le Mistembec, le « street-food » du Moyen Âge, et le Pain sur la Planche. Et nouveauté 2019, vous pouvez réserver des paniers pique-nique sur le site de Guédelon, à retirer au Mistembec. Plusieurs espaces pique-nique sont également aménagés, abrités ou en plein-air, sur le chantier.

A savoir :

- Votre ado est passionné de vieilles pierres ? Il existe un bac pro « Maçons du Patrimoine » au Lycée des Métiers du Patrimoine-Habitat-Energie de Néronde (42), partenaire de Guédelon.

- Vous pouvez participer à la grande aventure de Guédelon et apporter votre pierre à l’édifice en tant que bénévole sur des chantiers l’été (à partir de 16 ans).

- Comment appelle-t-on un spécialiste des châteaux-forts ? Un castelologue.

- Si vous voulez vous aussi participer à la rénovation de châteaux en péril, rendez-vous sur le site de crowfunding Adoptunchateau.com.

Guédelon
Route départementale 955
89520 Treigny
Tel. 03 86 45 66 66

Compter au minimum ½ journée de visite.
www.guedelon.fr

 

Et aussi :

En pleine forêt de Guédelon, au parc aventure du Bois de la Folie de Treigny, vous pourrez jouer les aventuriers dans un vaste parc accrobranche de 145 ateliers et 25 tyroliennes, accessibles dès 4 ans. Parmi les nouveautés 2019 : un nouveau parcours 100 % tyroliennes, et un Explor Game sur tablette, un jeu d’exploration scénarisé, qui se joue en équipe. www.natureadventure.fr

Revivre dix siècles d’Histoire au Château de Saint-Fargeau

Château de Saint-Fargeau

Le château de Saint-Fargeau, forteresse de briques roses, se dresse, imposant, en plein cœur de la petite ville de Saint-Fargeau. Rendu célèbre par la Grande Mademoiselle (qui mesurait 1,88 m et chaussait du 46), cousine de Louis XIV. Contrainte à s’y exiler en 1652, elle en fit un lieu de fête et de culture où se pressait le tout-Paris. C'est d'ailleurs dans les cuisines du château que Lully, alors jeune cuistot de la Grande Mademoiselle, composa le célèbre "Au clair de la lune". Le château fut ensuite la propriété de Louis-Michel Lepeletier, qui fit voter la mort de Louis XVI en 1793. L’écrivain Jean D’Ormesson, de la lignée des Lepeletier, y passa ses 17 premières années. Il en fit le théâtre de son roman « Au plaisir de Dieu » en 1974, dont fut tirée la série du même nom qui fit connaître le château de Saint-Fargeau du grand public… et des frères Guyot, deux passionnés de château (Michel est l’initiateur de Guédelon), qui tombent sous le charme et acquièrent le château en 1979.

La visite du château de Saint-Fargeau n’est pas particulièrement adaptée aux enfants et rebutera les ados. Des reconstitutions de scènes historiques liées à l’histoire de ses célèbres habitants sont même assez « flippantes » et mériteraient grandement d’être « dépoussiérées ». Quant aux appartements privés, ils n’ont rien d’exceptionnels qui puissent intéresser les plus jeunes. C’est à notre avis surtout le fabuleux grenier aux jouets et son incroyable collection de jouets anciens, et notamment de trains électriques, qui devrait les émerveiller. Tout autant que les adultes nostalgiques de leur enfance. Parcourir la charpente monumentale, vaste forêt sous 20 000 m2 de toiture, devrait également les émoustiller.

Par contre, pendant l’été, une visite théâtralisée du château de nuit, à la bougie, raconte de manière ludique les petites et les grandes histoires de la forteresse. Ce qui devrait beaucoup plus plaire à vos loulous. Une quarantaine de comédiens bénévoles en costumes vous emmène dans une voyage dans le temps, tous les jeudis soirs, et deux mercredis en août.

A ne pas manquer également, le spectacle historique du château de Saint-Fargeau, créé il y a 39 ans par les frères Guyot pour financer l’entretien du château. Un son et lumière grandiose d’une qualité exceptionnelle, auquel participent 700 bénévoles. Installés sur des gradins dans le parc du château, devant la pièce d’eau (une partie du décor riche en surprises), vous revivrez dix siècles d’histoire locale, régionale et nationale. C’est un véritable film qui défile devant nos yeux, dont la mise en scène évolue régulièrement : après les effets 3D projetés sur la façade du château, un grand mapping 3D sera expérimenté en 2019 sur l’allée verte, face aux spectateurs.

 

Nouveauté 2019, vous pourrez vous restaurer au « resto-marché » organisé chaque soir de spectacle, qui réunit une quinzaine de producteurs locaux. Plutôt sympathique !

Et l’attraction qu’il ne faut absolument pas rater si vous avez de jeunes enfants : la ferme du château, où vos loulous pourrons approcher, nourrir et caresser moutons, biquettes, lapins, poules et autres animaux tous mignons (et pas sauvages du tout).

Infos pratiques :

Visites théâtralisée en nocturne : tous les jeudis du 11 juillet au 22 août, et les mercredis 14 et 21 août, à 22h en juillet et à 21h en août. Tarifs : de 9 à 13 €.

Spectacle historique : tous les vendredis et samedis soirs du 6 juillet au 24 août, à 22h30 en juillet, et à 22h en août. Tarifs : de 11 à 18 €.

Réservations : 03 86 74 05 67
www.chateau-de-st-fargeau.com

En prendre plein les oreilles au Musée de l’Aventure du Son à Saint-Fargeau

Musée de l'aventure du son de Saint-Fargeau

A l’heure du MP4 et du smartphone, nos ados ont sûrement oublié (si jamais ils le savaient), qu’un jour des inventeurs ont imaginé comment reproduire le son. C’est avec les moyens high-tech de leur époque, une tablette (pour les 8-14 ans), qu’ils pourront découvrir la belle aventure du son, depuis la création du phonographe à la fin du 19e siècle jusqu’au développement des moyens de communication modernes.

Installé dans un ancien couvent, le Musée de l’Aventure du Son nous embarque dans une expérience sonore inédite. Il abrite l’une des plus riches collections d’instruments de musique mécaniques, de phonographes et de radios en Europe. Depuis les premiers phonographes, à la fin du 19e siècle, et leurs pavillons en fleur impressionnant, jusqu’à l’arrivée du transistor en France en 1957, en passant par les instruments de musique mécaniques des années 30 ou  les « mange-disques » des années 60, on parcoure l’aventure du son à travers les temps. Les collections exposées sont impressionnantes ! Vous y croiserez de grands noms : Edison, l’inventeur du phonographe, ou les frères Pathé, qui l’ont développé en France en 1894. Vous y verrez des pièces uniques, comme les poupées parlantes d’Henri Lioret, des modèles extrêmement rares de 1910, ou encore le Palmodon, un violon qui chante… Des pièces insolites ou carrément improbables, comme ces phonographes jouets, sur lesquels les enfants pouvaient « écouter » des disques en chocolat dans les années 30. Ou encore des pièces imposantes comme le Koenisbergs, un instrument de musique mécanique qui faisait office d’orchestre dans les salles de bal au début des années 30.

Les enfants ouvriront grands leurs yeux étonnés, les ados s’esclafferont devant ces collections remontant « au temps des dinosaures » pour eux, et les adultes, selon leur âge, verront remonter des souvenirs emprunts de nostalgie. Une visite pleine de surprises et un beau moment de partage en famille !

Musée de l'Aventure du Son
Place de l'Hôtel de Ville - 89170 Saint-Fargeau
Ouvert tous les jours, de 10 à 12 h et de 14 à 18 h. De mai à septembre.
Tarifs : adultes, 6 €, de 6 à 16 ans, 3 €
Tél. 03 86 74 13 06
www.aventureduson.fr

Se baigner et faire de la voile au lac du Bourdon

baignade du lac du bourdon

Se baigner au cœur de la Puisaye ? Oui, c’est possible ! Le lac du Bourdon, entre Saint-Fargeau et Saint-Sauveur-en-Puisaye offre des activités nautiques variées : aviron, voile, canoë, paddle, kayak polo, pédalos…). Et une plage surveillée en juillet et août au lieu-dit « la Calanque », face au camping. L’endroit est très sauvage et familial, l’ombre facile à trouver sous les arbres bordant le lac. Ne soyez pas surpris de votre carnation légèrement orangée en sortant de l’eau (de très bonne qualité), qui a la particularité d’être particulièrement ferrugineuse. Vous trouverez également de quoi vous restaurer sur place, ou vous offrir une glace.

Autour du lac du Bourdon, les amateurs de pêche pourront venir taquiner le poisson, sans être gêné par son voisin. Vous pourrez également faire de belles balades à cheval ou à poney autour du lac depuis le centre équestre Les Grilles.

 

A savoir :

Plusieurs organismes de séjours pour enfants sont basés autour du lac du Bourdon. Djuringa Juniors propose une colonie de vacances à la ferme de Saint-Fargeau et un summer camp. Viva Vacances, un séjour sur le thème du Moyen-Âge au château de Saint-Fargeau, un séjour petits chefs et des vacances à l’anglaise, pour un séjour linguistique en France. Si la Puisaye vous plait, à vous et à vos loulou, pourquoi ne pas les envoyer en colo l’été prochain ?

Sur les pas de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye

maison natale de Colette

« En Puisaye, quand on y vient, on y revient », disait Sido, Belge d’origine, et mère de l’écrivain Colette, à qui elle transmit son amour profond pour la nature et les animaux. Gabrielle Sidonie Colette vécut heureuse, jusqu’à ses 18 ans, dans cette grande maison bourgeoise de Saint-Sauveur-en-Puisaye, ouverte au public en 2016 et labellisée Maison des Illustres. Rénovée et reconstituée à l’identique de ce qu’elle était en 1857 quand Sido s’y installa, cette maison cossue a vraiment une âme, et on ne peine pas à imaginer la jeune Gabrielle (ou bien son personnage de Claudine) à la chevelure plus longue que sa propre taille (1m60 de cheveux pour 1m58 !), en train de nourrir chaque nuit « son » araignée de chocolat chaud (ce qui fit dire à sa chère mère, « l’araignée, c’est vous qui l’avez au plafond ! ».  Visiter la Maison natale de Colette (qui pris le nom de son père, qui se rêvait écrivain, mais dont on découvrit à sa mort qu’il ne laissa que des pages blanches…), c’est pénétrer dans l’intimité de cette famille considérée par les villageois comme des « originaux », jusqu’à en faire des « parias ». Colette y vécut en vase clos une jeunesse heureuse, élevée par sa mère comme une « graine d’élite ».

La visite guidée, par petits groupes de 18 personnes au maximum et plus intimiste selon la saison, démarre dans le « jardin d’en face », situé de l’autre côté de la rue, face à la Maison Colette. Votre guide, avec forces anecdotes et de multiples références à l’œuvre de Colette, rend la visite passionnante. En pénétrant dans la maison, on s’attendrait presque à être accueillis par Sido elle-même. La cuisine bourgeoise donnant directement sur le « jardin du haut » accueille les marmitons en herbe pour des ateliers culinaires enfants, autour des recettes préférées de son enfance, de Colette. La table est dressée avec un service en porcelaine de Paris d’origine. Le salon cosy tapissé de papiers peints précieux (un vrai luxe à l’époque) donne sur la chambre de Sido. Quelques marches la séparent de la chambre où Colette vécu jusqu’à ses 11 ans, aménagée dans le grenier par sa mère, incapable de voir sa petite dernière s’éloigner de plus de cinq mètres. Dans chaque pièce, minutieusement reconstituée d’après les documents de l’époque, meublées de pièces d’origine, on a cette impression que la vie va reprendre là où elle s’est arrêtée, quand la famille Colette, ruinée, dû quitter Saint-Sauveur-en-Puisaye en 1891.

La visite se termine par le magnifique et luxuriant « jardin du haut », ses essences exotiques et ses 60 rosiers, et son « jardin du bas », sa vue panoramique sur la campagne environnante et sa glycine centenaire. Un petit coin de paradis hors du temps ! Une visite qui ravira les fans inconditionnels de Colette, et qui donnera envie aux autres (et aux plus jeunes, que le personnage, libre, anti conformiste et féministe, devrait séduire) de découvrir sa vie et son œuvre.

Pour prolonger la visite : un parcours « sur les pas de Colette » vous propose une déambulation dans de ce charmant village de Puisaye. Vous y retrouverez sa mère, son père, ses frères et sœur, et tous les lieux et noms que vous avez découverts dans ses livres. Carte vendue 2 € à la Maison Colette. Egalement visites guidées.

Et aussi : A quelques mètres de la Maison Colette, vous pourrez compléter votre visite par le Musée Colette, qui lui propose une reconstitution de l’appartement de l’écrivain au Palais-Royal à Paris.

 

Maison natale de Colette
8-10, rue Colette – 89520 Saint-Sauveur-en-Puisaye

Ateliers « les petits marmitons » (1h) : maximum 6 enfants entre 8 et 12 ans : 12 €.
Dates sur 2019 : les samedis 27 juillet, 10 août, 19 octobre et 21 décembre 2019 à 16h. Réservation obligatoire.

Visites guidées sur réservation (50 mn).
Tarifs : adultes, 11 €, moins de 18 ans, 6 €. Gratuit pour les moins de 6 ans.
Tel. 03 86 44 44 05/06
www.maisondecolette.fr

 

Et aussi à Saint-Sauveur :

La Puisaye est réputée pour être terre de potiers. Elle s’étend jusque dans la Nièvre, à Saint-Amand-en-Puisaye, village fameux pour ses poteries, utilitaires ou plus artistiques. La Puisaye regorge d’ateliers et de foires aux potiers. En famille, tous les jeudis matins pendant l’été, vous pourrez jouer les céramistes en herbe à la Poterie de la Bâtisse à Moutiers, dont l'église du 12e siècle, avec ses peintures murales, vaut le détour. www.poterie-batisse.com

A Saint-Sauveur, un peu à l'écart du village, une friche industrielle a été transformée en lieu de résidence pour artistes joliment baptisée La Poèterie. Elle accueille également des spectacles vivants, des concerts et des festivals tout l'été. Le Café de la Poèterie propose une petite restauration de plein air, bio et locale. Un endroit sympathique et décalé. www.lapoeterie.com

A Toucy, on a la Pyramide du loup !

la Pyramide du loup à Toucy dans l'Yonne

La Puisaye aux temps des pyramides ? Cette Pyramide du loup, au nom très inspiré mais à la forme plus conique que pyramidale, éco-conçue, a été édifiée en 2018 en pleine campagne poyaudine, sur les hauteurs de Toucy, tout à la gloire de cet animal objet de tous les fantasmes. Rassurez-vous, il a déserté la région depuis bien longtemps (quoique, un loup solitaire menacerait quelques troupeaux du côté de Tonnerre, un peu plus au sud de l’Yonne). Si elle fait sortir le loup de sa tanière, la Pyramide du loup s’est surtout donnée pour mission de sensibiliser (notamment les plus jeunes) sur l’importance de la biodiversité et de la sauvegarde des espèces menacées.

Quand P’tit Louveteau, la mascotte des lieux, rencontre le Grand Méchant Loup, l’histoire pourrait bien changer… Vous entrerez de pleins pieds dans un monde imaginaire mais chut, on ne vous en dit pas plus pour ne pas gâcher l’effet de surprise de la jolie mise en scène de début de visite. On passe des contes et des légendes autour du loup, à un parcours muséographique plus classique, riche et interactif. Des livrets-jeux sont à la disposition des enfants de 3-6 ans et à partir de 7 ans. Le parcours de visite est conçu de manière à ce qu’il y ait une interaction entre les parents et les enfants.  La scénographie très visuelle est une vraie réussite, et ce nouveau site passionnant ! Entre mystère, peurs et curiosité, les enfants passeront un moment mémorable.

Après votre visite, vous pourrez suivre les parcours pédagogiques aménagés autour de la mare (aux grenouilles) et dans le parc de 35 hectares. Des tables de pique-nique sont également à votre disposition pour des déjeuners ou goûters nature.

A noter dans vos agendas :
La Nuit internationale de la chauve-souris, le 31 août.
Les Journées du loup, les 28 et 29 septembre 2019.

La Pyramide du Loup
Ecodomaine des Gilats – 89130 Toucy
Tel. 09 54 94 64 47

Ouverture du 1er avril au 11 novembre 2019, du mercredi au dimanche et jours fériés.
Pendant les vacances scolaires, ouvert tous les jours.Compter au minimum 1h30 de visite.
Tarifs : Adulte : 9,50€ / Enfant de 3 à 16 ans : 6€
www.lapyramideduloup.com

Et aussi à Toucy :

Pierre Larousse, le père du dictionnaire, est né à Toucy il y a 200 ans ! Pas de musée ni de maison à son nom, seulement un buste qui trône sur la place centrale, et une plaque sur l’auberge familiale où il vécut dès ses 6 ans, l’actuel Hôtel de la Ville d’Auxerre. Parmi les attractions de ce gros bourg, son marché du samedi matin, sélectionné (pour la deuxième année consécutive) pour représenter la Bourgogne pour l’opération « Votre plus beau marché », initiée par TF1, et qui a remporté la 6ème place du classement national en 2019 (après la 12e en 2018). Un vrai marché de campagne, animé et pittoresque, s’étalant sur toutes les rues du centre-ville. Un marché coloré et largement bio, avec de nombreux producteurs de fromages (chèvre, vache), de légumes, de miel, de pain et autre spécialités « made in Puisaye ».

marché de Toucy dans l'Yonne

Découvrir les secrets des imprimeurs au Centre d’Art Graphique de la Métairie Bruyère à Parly

Centre d'art graphique de la Métairie Bruyère

Vous ne viendrez pas ici par hasard, parce que le Centre d’Art Graphique de la Métairie Bruyère, à 20 mn d’Auxerre et de Toucy, est vraiment perdu en pleine campagne poyaudine. Pour la petite histoire, cet ancien corps de ferme fut réhabilité par Julien Clerc et France Gall dans les années 70. Avant de devenir la propriété de Robert et Lydie Dutrou, éditeurs parisiens spécialisés en lithographies, lancés par le célèbre Miro, qui y délocalisèrent petit à petit leur atelier avant de s’y installer définitivement.

Ce lieu d’artisanat d’art unique en Europe regroupe un ensemble d’ateliers, de la typographie manuelle en passant par la taille-douce, la lithographie, la digigraphie et le cartonnage de luxe (Alexander McQueen y a fait imprimer ses invitations, de véritables œuvres d’art, pour la dernière Fashion Week). Myriam, qui anime l’association « Aux 4 vents de l’art », créée par les Dutrou il y a 25 ans, vous fera une visite guidée des lieux très instructive pour qui ne connait pas le monde de l’imprimerie et de la lithographie. Des imposantes presses Voirin, toujours en activité mais véritables pièces de musée, aux ateliers typos regroupant la deuxième plus grosse collection de caractères en fonte de France, vous ressortirez presque incollable sur cette technique d’impression et comprendrez mieux pourquoi elle se fait rare.

atelier typographique de la Métairie Bruyère

En marge des ateliers, la Métairie Bruyère propose un lieu d’exposition qui accueille jusqu’au 22 septembre 2019 l’exposition « Portraits de famille ». Sur le principe du jeu des 7 familles, sept artistes, de street art essentiellement, ont eu carte blanche pour créer la tribu de leur choix. Ce qui donne des créations colorées et assez loufoques ! A voir en famille.

expo Portraits de famille à la Métaire Bruyère

Diverses animations sont également proposées toute l’année sur le site qui accueille des artistes en résidence, avec un projet d’animation cirque pour 2020.

La Métairie Bruyère
Le Petit Arran – 89240 Parly
Tel. 03 86 74 30 72
www.la-metairie.fr

Ouvert de juillet à septembre, du mercredi au dimanche.
Tarifs visite guidée + expo : adultes, 7 €, enfants de 6 à 15 ans, 4 €.

Découvrir les carrières souterraines qui ont servi à bâtir les plus grands monuments de France

carrières d'Aubigny dans l'Yonne

Et si vous preniez un petit coup de frais, très appréciable en ces périodes de fortes chaleurs ? Direction les Carrières d’Aubigny, à Taingy. Prévoyez une petite laine, car vous déambulerez par 12° jusqu’à 700 mètres sous terre, sous un plafond de calcaire de près de 15 mètres par endroits. Aujourd’hui fermées, ces carrières ont été exploitées pendant plus de 2 000 ans. Elles ont servi à construire des monuments emblématiques comme l’Hôtel de Ville de Paris, l’Opéra Garnier ou encore les soubassements de la Tour Eiffel. Le site est impressionnant et majestueux, sorte de grotte immaculée aux larges artères aux parois et aux plafonds en damier, sublimement mis en lumière.

Vous découvrirez le travail des tailleurs de pierre. Celui des carriers, qui ont façonné la carrière à la seule force de leurs bras, éclairés à la lampe à huile, et avec pour outils des « lances »n et des « aiguilles ». Il leur fallait près de 5 jours pour extraire un seul bloc de pierre. Imaginez le travail de Titan ! Mais aussi le travail des Compagnons sculpteurs, dont les œuvres sont exposées tout au long du parcours.

Les Carrières d’Aubigny se visitent librement. Des visites commentées sont organisées en juillet et août uniquement. Pour les enfants (et les grands), Frédéric anime des ateliers « taille de pierre » très prisés.

Carrière souterraine d’Aubigny
89560 Taingy / Courson-les-Carrières
Tel. 03 86 52 38 79
www.carriere-aubigny.com

Ouverture du 1er avril au 1er novembre
Ateliers de découverte de la taille de pierre : tous les jours sur réservation, sauf dimanches et jours fériés.

 

Et aussi, à Taingy :

Insolite et rigolo, un chemin des enseignes vous guide à travers les petites rues de ce charmant village de Puisaye à la découverte des métiers des années 1900. Une balade de 2 km jalonnée de 28 enseignes créées par des artistes locaux. www.amispatrimoinetaingy.wordpress.com

On prend un bain de nature au Marais d’Andryes

marais d'Andryes dans l'Yonne

Vous tomberez peut-être par hasard sur ce Marais d’Andryes, ou sur le Marais de la Vallée de la Druyes, qui s’étalent sur près de 200 hectares, ce qui en fait le premier site environnemental de l’Yonne. Deux noms pour un seul marais, car géré par deux entités différentes (un peu une histoire de clocher). Donc pour l’instant, deux parcours, bientôt « connectés » pour n’en faire plus qu’un : l’un situé à quelques centaines de mètres à l'est du village d'Andryes, l'un géré par la Fédération des Chasseurs de l’Yonne, l’autre par la commune. Mais une même ambition, amener les promeneurs à observer la nature et la faune environnante. Quelques 130 espèces d’oiseaux, 50 espèces de papillons et une trentaine d’espèces de libellules « nichent » ici.

Le Marais de de la Vallée de la Druyes (Fédération des Chasseurs de l'Yonne) propose un sentier aménagé  sur 300 mètres, avec un parcours pédagogique « à la découverte des zones humides » et un observatoire ornithologique sur un étang artificiel, une "bassée" pour les spécialistes. Vous pourrez aussi suivre une visite guidée, à réserver sur la page Facebook du site. C’est le plus « aménagé » des deux parcours, et du coup le moins « sauvage ».

Le Marais d’Andryes (municipalité d'Andryes), lui, propose trois sentiers d’interprétation, en balade libre. : un sentier découverte de 3,6 km, un sentier de naturalité et un sentier de perception environnementale. De petits livrets sont mis à votre disposition à l’entrée du site pour vous accompagner dans votre balade, mais pas de panneaux « pédagogiques », l’idée étant de lever le nez et de découvrir la nature « ordinaire » simplement en l’observant. Et comme le dit si poétiquement Noël Sylvain, initiateur du projet, « je voulais que les gens s’inclinent devant la nature ». Ici, donc, on observe la nature à l’état brut, cheminant sur un sentier envahi d’herbes sauvages, dans des sous-bois désordonnés, enjambant les bois morts, ... un vrai bonheur pour les aventuriers en herbe ! Pour observer hérons et aigrettes ou croiser un chevreuil, mieux vaut vous lever tôt, ou bien venir en soirée.  La nature côtoie la culture sur le sentier de perception environnementale. Dix citations d’hommes illustres amènent le promeneur à s’interroger sur sa relation à la nature. Introspection ludique complétée par quelques références bibliographiques.

Vous pourrez prendre votre pique-nique et passer la journée autour de l’étang de Cornoy, au sud du marais, entre ombrage et plage verte. L’endroit est bucolique et charmant, idéal avec des enfants. Les amateurs de pêche pourront sortir leurs canes et taquiner le poisson.

Le Sentier du Marais d’Andryes
Sur la D39, entre entre Andryes et Ferrières

 

Et aussi :

A moins de 5 km du Marais d’Andryes, faites un tour à Druyes-les-Belles-Fontaines, l’un des plus beaux villages de l’Yonne, resté « dans son jus ».  La pente est ardue, mais le panorama vaut le détour, grimpez jusqu’au Château Fort de Druyes, ancienne demeure des comtes d’Auxerre et de Nevers. Au pied de la falaise, jaillissent les sources abondantes de la Druyes, rivière qui a donné son nom au village. L’endroit est bucolique, vous pourrez y pique-niquer au bord de l’eau en compagnie des canards (une guinguette a ouvert cette année, mais franchement, à éviter). Des visites guidées contées de la forteresse et du village sont proposées pendant l’été. Et les plus intrépides pourront pratiquer le saut à l’élastique sur le viaduc de l’ancienne voie ferrée.

Notre sélection d’hébergements famille en Puisaye :

Notre coup de cœur : les maisons d’hôtes du Hameau de la Fausse Sauge à Mézilles

chambres d'hôtes Le Hameau de la Fausse Sauge en Puisaye

Béatrice et Marie vous accueillent dans un vaste corps de ferme très joliment rénové, à Mézilles, entre Toucy, Saint-Sauveur et Saint-Fargeau. Lieu de villégiature idéal pour visiter la Puisaye. Si vous recherchez un havre de paix pour un weekend nature et zen, vous êtes à la bonne adresse ! Le Hameau de la Fausse Sauge propose des chambres d’hôtes avec services. Deux beaux appartements avec cuisine équipée et terrasse privée sont réservés aux familles. L’un pour 4 personnes avec deux chambres, l’autre pour 6 personnes avec trois chambres.

De petites attentions vous facilitent la vie, comme le « pack arrivée », un panier rempli de fruits, de pain et de douceurs locales, réalimenté en produits frais tous les jours durant votre séjour. Ou encore l’essentiel du frigo (lait, beurre, eau, etc) et du petit déjeuner (café et thés bio), également mis gracieusement à votre disposition. Appréciable aussi, les produits pour la douche et autres lait démaquillant ou lotion (quelle bonne idée, si rare, même dans les hôtels haut-de-gamme) sont fournis, tous bio et en multiples parfums pour plaire à tout le monde ! Pas de table d’hôtes, puisque vous avez tout pour cuisiner. Mais vous pourrez commander des planches froides, copieusement garnies de produits locaux, frais et faits maison.

Si vous venez en Puisaye pour échapper à la trépidante vie parisienne, juste le temps d’un weekend, vous n’aurez pas forcément envie de quitter ce havre de paix qu’est le Hameau de la Fausse Sauge. Et rien ne vous y oblige ! Tout est fait pour que votre séjour soit le plus zen possible. Vous pourrez laisser les enfants vagabonder sans crainte, la propriété est entièrement clôturée et sécurisée. Un espace jeux a été aménagé dans un coin du jardin, à côté de la cabane à lapins, pas sauvages pour deux sous. Un grenier aménagé en salle de jeux, avec baby-foot et salon cosy est à votre disposition dans le bâtiment central. Vous aurez même accès à une belle piscine chauffée et à un sauna, aménagés dans l’un des bâtiments, avec solarium extérieur et les champs pour seul vis-à-vis. Détente assurée !

A savoir :

Vous cherchez un lieu pouvant accueillir votre grande famille pour un événement familial, une cousinade ou autres ? Vous pourrez réserver l’ensemble du Hameau de la Fausse Sauge, qui peut accueillir jusqu’à 19 personnes, rien que pour vous ! Une salle commune et les cuisines sont mises à votre disposition.  Vos hôtesses peuvent également organiser pour vous un barbecue géant.

Hameau de la Fausse Sauge
La Fausse Sauge, 89130 Mézilles
Tél. 06 20 80 40 13
http://la-fausse-sauge.fr/ 

Tarifs :
Weekend pour 4 personnes – 440 €
Planche du soir (boissons incluses) – 28 € pour 2 personnes, 48 € pour une famille
Privatisation weekend : à partir de 1 500 € (jusqu’à 19 personnes)
Ouvert toute l’année

Le camping La Calanque, au lac du Bourdon (entre Saint-Fargeau et Saint-Sauveur)

camping La Calanque au lac du Bourdon dans l'Yonne

Dans un cadre verdoyant et ombragé, au calme, le camping La Calanque est situé sur les bords du lac du Bourdon, face à la plage et à la baignade du même nom. Un emplacement idéal pour un séjour balnéaire… à la campagne ! Vous pourrez planter votre tente ou installer votre caravane, ou bien louer un mobil-home jusqu’à 8 personnes. En juillet et août, les locations se font sur une semaine minimum, mais en dehors de la haute saison, les réservations sont possibles sur un weekend (2 nuits minimum).

Ouverture d’avril à septembre -  www.camping-lacalanque.fr

Le Hameau des Grilles, sur le lac du Bourdon

gites nature Le Hameau des Grilles à Saint-Fargeau

Situé sur les hauteurs du lac du Bourdon, le Hameau des Grilles, relié au centre équestre du même nom, est une résidence nature qui propose différents types d’hébergements. Des chalets en bois ou des hébergements insolites comme des roulottes (pour 4 personnes) ou des tonneaux (pour 2 personnes). A votre disposition (sur réservation), un espace bien-être avec jacuzzi, sauna et douche hydromassante, et un Kota grill finlandais. Les enfants pourront s’initier ou se perfectionner à l’équitation au centre équestre voisin, ou prendre soin des animaux de la mini-ferme. Egalement une piscine et un mini-golf.

www.lehameaudesgrilles.com/

La Chambonette, gîte de charme à Saint-Sauveur-en-Puisaye

gite La Chambonette à Saint-Sauveur-en-Puisaye

La Chambonnette, située sur les hauteurs du village, est une vaste maison de vacances de 160 m2, à l’architecture typique bourguignonne du 18e  qui domine la campagne environnante. Exceptionnel pour une maison de ville, elle est entourée d’un grand jardin avec piscine. Idéale pour les tribus, elle peut accueillir jusqu’à 14 personnes. Rustique dans le style régional, elle est dotée de 4 chambres, 3 salles de bains, et d’une grande cuisine équipée. Location pour le weekend ou pour la semaine. Une belle adresse en plein cœur du village natal de Colette.

1 Rue de Bel air, 89520 Saint-Sauveur-en-Puisaye
http://la-chambonnette.fr

Domaine des Gilats à Toucy

chambre d'hôtes du château des Gilats à Toucy

A Toucy, donnant sur la Pyramide du Loup, le château des Gilats propose de belles chambres d’hôtes, dont une suite familiale de 50 m2 pour 4 personnes. Boiseries, parquets et poutres au plafond, les lieux sont sobres mais stylés, avec vue sur le parc. Possibilité de louer un gîte grande capacité pour les tribus, cousinades ou autres réunions familiales (de 15 à 30 personnes).

www.ecodomaine.org

Plus d'informations pour préparer votre séjour en Puisaye

Pour préparer votre séjour en Puisaye : www.puisaye-tourisme.fr
Plus d'idées d'activités en famille dans l'Yonne : www.famille-yonne.com 
Elargissez votre visite au département de l'Yonne : www.tourisme-yonne.com

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN