Les vacances en famille sans voiture

MaFamilleZen > Ma Famille > Vacances & Week-end > Les vacances en famille sans voiture

Par le

De nombreuses familles partent en vacances sans voiture chaque année. Pour éviter de rester coincé à six dans la campagne profonde, à une heure en bus du premier litre de lait, voici des pistes pour des vacances reposantes et sans volant.

Le train, confort et tarifs abordables

Le train vous prend en centre-ville et vous accompagne en centre-ville (pas de taxi à prévoir). A l’intérieur, à moins de souffrir du mal des transports, on s’ennuie de moins en moins, on peut marcher, dormir, jouer, parler, se faire des copains, le tout sans être bloqué par une ceinture et un siège-auto. La SNCF favorise la présence des familles dans ses voitures depuis longtemps, à travers ces dispositifs :

La carte Enfant+

Vous l’achetez pour votre enfant de moins de 12 ans et c’est toutes les personnes (jusqu’à 4 accompagnateurs) qui bénéficient d’un tarif préférentiel (25 à 50% de réduction) pendant un an, sur tous les trains. Les billets peuvent être échangés ou remboursés jusqu’à la veille du départ. La carte coûte 71 euros, et peut être remplacée une fois, pour 8 euros, en cas de perte. Elle donne également des avantages chez Avis et dans les hôtels du groupe Accor.

Astuces :
Si vous avez un enfant de moins de 4 ans, achetez la carte à son nom. Il voyagera gratuitement et avec une place assise distincte (vos genoux fatiguent toujours au bout de deux heures de trajet).
Si votre plus jeune enfant a presque 12 ans, achetez la carte la veille de son anniversaire pour profiter des réductions le plus longtemps possible.

La carte enfant-famille

Cette carte gratuite, délivrée sous conditions de ressources par la caisse d’allocations familiales, s’adresse aux familles ayant un ou deux enfants de moins de 18 ans. Elle permet d’accéder à peu près aux mêmes réductions que la carte enfant+, pour le titulaire et ses parents accompagnateurs.

La carte 12-25

Vous l’achetez pour votre enfant de 12 à 25 ans, et il voyage à prix réduit (25 à 60%) pendant un an. Elle est également valable, sous certaines conditions, dans 29 pays européens. Les billets peuvent être échangés ou remboursés jusqu’à la veille du départ.

Astuces :
Achetez les billets à l’avance, les réductions sont plus intéressantes.
Si votre plus jeune enfant a presque 26 ans, achetez la carte la veille de son anniversaire pour profiter des réductions le plus longtemps possible.

La carte familles nombreuses

Réservée aux familles comptant au moins trois enfants mineurs, elle coûte 19 € et permet d’obtenir des réductions jusqu’à 75% sur le prix des billets de train pour toute la famille (parents et enfants mineurs). Elle est valable 3 ans.

Le service TGV Family

On se croirait déjà en vacances : cette voiture du TGV est truffée de familles avec des enfants, et des animateurs viennent proposer à vos enfants des activités et des occupations, selon leurs goûts et leurs envies. Un lecteur DVD par ci, un jeu vidéo par là, des coloriages, un jeu de cartes, un atelier maquillage, ils ont tout ce qu’il faut. Le service TGV Family existe sur certaines liaisons pendant les vacances scolaires, il coûte 5 euros par voyageur, en plus du prix du billet.

IDTGV, choisissez IDZap

Le principe d’IDTGV ? Vous réservez sur internet, vous imprimez votre billet et vous embarquez à bord comme en avion, en faisant « biper » votre code-barres juste avant de monter dans le train. De ce fait, les tarifs sont particulièrement intéressants. A bord, deux ambiances disponibles (à choisir à la réservation) : IDZen et IDZap. Avec des enfants, oubliez IDZen, faite pour dormir et bouquiner dans le calme. Et pariez sur IDZap, pour voyager en toute convivialité : discutez, rigolez, jouez, partagez. Le bar propose des jeux de cartes et des locations de lecteur DVD (9,50 € avec un DVD et un casque).

Renseignements et réservation : www.voyages-sncf.com

A bicyclette, ici et ailleurs

Pour les petites distances, le vélo est agréable dès qu’il fait beau et que les bagages sont limités. Les familles passionnées partent à vélo sur de longues distances, avec un jogger pour remorquer les plus jeunes enfants. Ces vacances itinérantes, sur les petites routes, de campings en petits hôtels, sont valables pour les parents très bien organisés, une grande aventure !

En France ouvrira le 30 juin 2012 la Vélodyssée, 1200 km exclusivement réservé aux vélos, sur la façade Atlantique, reliant Roscoff à Hendaye et se prolongeant en Angleterre et en Espagne. Un label national « Accueil Vélo » garantit aux touristes à vélo un accueil et des services adaptés à leurs besoins, avec un impératif pour les prestataires, être situés à moins de 5 km de l’itinéraire. www.lavelodyssee.com.

Vous pouvez même partir à l’étranger, en utilisant l’Avenue Verte – Paris-Londres, qui devrait prochainement relier Paris à Londres sous la forme d’une voie cyclable touristique de 350 km. Ou encore l’Eurovélo 6, un itinéraire reliant l’Atlantique à la Mer Noire sur 3 800 km. www.eurovelo6.org

Vacances sur l’eau

Voilà un mode de transport particulièrement dépaysant. Rien que monter sur un bateau ou une péniche vous transporte dans un autre univers, peu importe alors si vous croisez loin ou si vous restez à quelques kilomètres de Paris.

Pour les marins d’eau douce, le bateau sans permis est idéale pour abriter une famille de taille raisonnable. Vous avancerez lentement, au rythme des rivières et des écluses… Certains loueurs proposent des bases au quatre coins de l’Europe, souvent accessibles en transports en commun.

Si vous êtes prêts à faire quelques folies, la croisière en mer est un must : imaginez un beau club de vacances, installé sur un paquebot, qui vous emmène dans des pays de rêves. Confort, détente, déplacements quotidiens compris ! Sur le bateau, les enfants et surtout les ados sont libres : vous ne les perdrez pas en mer. Certaines compagnies vous encouragent même à prépayer quelques boissons sur une carte à disposition de votre adolescent préféré, qui sert de clé à la cabine. Des animations sont prévues pour tout le monde, dès 3 ans, et jusqu’à 17 ans pour les plus jeunes, sans compter ce qui réunit toute la famille.

Rester sur place, parce qu’on s’y trouve bien

Les vacances itinérantes n’ont pas toujours le charme espéré. Les excursions touristiques peuvent tourner à la corvée pour de nombreux ados. Pourquoi ne pas choisir un endroit où vous n’aurez besoin que de vos pieds pour voir du pays ?

Parcs d’attractions, pour les amateurs

Pour la grande joie des plus jeunes, le parc d’attractions a le mérite de réunir au même endroit de quoi occuper une bonne partie de la famille sur une zone limitée. C’est une question de goût, mais y passer plus de trois jours, surtout en saison, pourrait donner une vision intéressante du cauchemar pour certains. Somme toute, la plupart du temps, les hôtels environnants sont vraiment faits pour les familles, ce qui est très appréciable.

Des exemples de parcs connus ou moins connus :

Disneyland Paris : trois nuits à l’hôtel Disney’s Davy Crockett (bungalows) avec entrées au parc et petit-déjeuner pour deux adultes et quatre enfants de 6 à 16 ans, 1527 €. Une gare de TGV permet d’accéder très rapidement au parc en train. www.disneylandparis.fr
Futuroscope : deux nuits au Plaza (avec piscine intérieure) avec petit-déjeuner, et entrées au parc, pour deux adultes et trois enfants de 6 à 16 ans (deux chambres), 554 €. Une gare de TGV permet d’accéder très rapidement au parc en train. www.futuroscope.com
Port Aventura (Espagne, au sud de Barcelone) : deux nuits au Gold River, avec entrées au parc et petit-déjeuner pour deux adultes et trois enfants de 6 à 16 ans (une chambre), environ 1000 €. Une gare spécifique permet d’accéder très rapidement au parc en train. fr.portaventura.com

Villages de vacances, ils font tout pour vous

Si vous partez en village vacances ou en club vacances, vous arrivez votre valise sous le bras. Vous avez demandé à ce que vos lits soient faits, le repas vous attend au restaurant (même si vous avez choisi une formule « location », vous irez faire les courses à pieds, demain). Un programme d’animation pour toute la famille vous permet de vous séparer et de retrouver vos enfants selon l’envie. Rien à préparer, et la présence d’autres vacanciers vous permettra, probablement, de faire un peu de covoiturage pour suivre une excursion organisée, à moins qu’un bus soit déjà prévu.

Coup de coeur : le VVF de Belle-Ile-en-mer

Sherif, le directeur, a tissé un réseau sur l’île, dans un but précis : les places pour embarquer les voitures vers Belle-Île étant chères (et rares) l’été, il veut pouvoir accueillir les vacanciers sans véhicule. Pour cela, il peut faire livrer des courses à votre arrivée, votre vélo de location, ou une deux-chevaux.

Pour une semaine de location, à deux adultes et trois enfants, clubs-enfants et animations comprises (sans repas) : de 1000 à 1300 € pendant la saison estivale. Forfait restaurant (7 dîners) : 533 €.
www.vvf-villages.fr

Vacances lointaines, transport fourni

Vacances au Québec

Bien sûr, il faudra subir « tout le groupe » et expliquer aux enfants les règles de la vie en collectivité. Mais partir au bout du monde, et se laisser guider, sans se préoccuper de se nourrir ou de se déplacer, c’est confortable lorsqu’on part dans une région dont on connaît mal la langue et la culture.

Un conseil : allez voir votre agent de voyage, pour qu’il cherche vraiment dans ses tablettes la formule la plus adaptée. Tenez compte du climat (la grande chaleur avec de jeunes enfants est difficile à supporter lorsqu’il n’y a pas une piscine à côté), du rythme, de la forme des repas (tous les repas au restaurant pendant une semaine, c’est beaucoup). Une vraie fabrique à souvenirs pour qui sait prévoir et éviter les complications, avec l’aide des pros.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN