Mia Europo, le premier magazine pour enfants sur l’Europe

MaFamilleZen > Blog > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Médias enfants > Presse > Mia Europo, le premier magazine pour enfants sur l’Europe

Par Nathalie Brunissen le

Mia Europo magazine sur l'Europe pour les enfants

Comment intéresser les enfants à l’Europe ? Mia Europo, un magazine mensuel sur abonnement pour les 8-12 ans lancé en septembre 2019, a pour vocation de leur faire découvrir chaque mois une zone géographique européenne sous un angle différent, pour les informer de ce qui se passe au-delà de leur pays. Rencontre avec Pauline Colin, fondatrice de Mia Europo avec Léo Frey. Et on vous fait gagner des abonnements (en bas de page) !

Chaque mois, Mia Europo emmène les enfants à la découverte d’un pays d’Europe et de l’une de ses régions emblématiques, guidés par deux mascottes, Mia et Pao. A travers un reportage truffé d’anecdotes, parfois rigolotes, de petites infos marquantes et faciles à retenir. Le magazine aborde également dans « La grosse actu’européenne » des sujets plus sérieux, comme le Brexit ou les réfugiés, afin de décrypter l’actualité et la mettre à hauteur d’enfant. Mais aussi des sujets plus légers, mais résolument européens, dans « L’info insolite », comme les perruches qui envahissent les villes du sud de l’Europe !

Depuis le lancement de Mia Europo, les jeunes lecteurs ont ainsi pu découvrir la Bohème du Sud, en République tchèque, la Dalmatie, en Croatie, le Tyrol, en Autriche, la Hollande-méridionale, aux Pays-Bas, l’Andalousie, en Espagne, Tallinn, la capitale de l’Estonie, ou la côte ouest de l’Irlande. Dans le numéro de mai, le magazine les emmènera en Italie, un pays européen qui a fait la UNE de l’actu ces dernières semaines, dans la région de la Campanie.

Pourquoi un magazine dédié à l’Europe pour les enfants ?

Pauline Colin : Les enfants entendent très peu parler de l’Europe, pourtant ils sont nés avec l’euro, le passeport européen, la libre-circulation… L’Europe est présente dans leur quotidien. Je trouvais donc paradoxal et dommage qu’en tant que jeunes citoyens européens, ils ne soient pas plus informés sur le sujet. Mia Europo a été créé en réponse à ce constat : pour aider les enfants à découvrir l’Europe et leur donner les clés pour apprendre à la connaître.

 

Pourquoi ce nom, Mia Europo ? Et pourquoi avoir choisi Mia et Pao, deux prénoms à consonance latine, pour les deux personnages qui guident les lecteurs ?

Mia Europo signifie « Mon Europe » en esperanto, la langue universelle. Cela fait écho à l’objectif du magazine : aider les enfants à s’approprier l’Europe, à réaliser qu’ils en font partie. Le slogan de Mia Europo est « le magazine des enfants européens ». Donc même si il est rédigé en français, j’ai cherché un titre qui ait une consonance plus européenne. L’esperanto est une langue internationale construite à partir des autres langues du monde, dont les langues européennes. La traduction de «Mon Europe » en esperanto m’a plu et je l’ai trouvé très approprié pour un magazine jeunesse. « Mia Europo » est donc devenu le titre du magazine !

Mia et Pao sont les deux mascottes du magazine. Ce sont deux enfants, une fille et un garçon. Leur nom ont été choisis après le titre et je me suis posée les mêmes questions: comment choisir des prénoms faciles à retenir, qui ne soient pas propres à un seul pays et qui en plus rappellent l’identité du magazine… Mia Europo, donc Mia et Pao !

Mia Europo reportage en Irlande

Quand on parle d’Europe dans les médias, on parle économie, politique… Mia Europo leur parle de territoires, d’Histoire, de vie quotidienne… De la découverte plus que du décryptage, est-ce la porte d’entrée pour les intéresser à leurs voisins européens ?

Exactement, Mia Europo est un magazine de découverte de l’Europe. Je pense en effet que c’est une porte d’entrée pour parler d’Europe à un public jeune et peu informé sur le sujet : lui montrer concrètement à quoi ressemble l’Europe, lui parler de la vie de ses habitants…

Le cœur du magazine, c’est un grand reportage. Dans chaque numéro, nous mettons en avant un pays de l’Union européenne, puis nous présentons plus particulièrement une région de ce pays. Par exemple dans notre prochain numéro, c’est l’Italie qui est à l’honneur. Le reportage fera découvrir aux lecteurs la région de la Campanie : Naples, Pompéi, le Vésuve, la côte amalfitaine… Nous parlons de la géographie de la région, de son histoire, de sa culture aussi. Je pense que c’est de cette façon que les enfants peuvent se faire une idée précise de ce à quoi ressemble l’Europe, la découvrir.

Mia Europo reportage Irlande

Vous abordez également des sujets d’actualité qui concernent l’Europe dans son ensemble, comme le Brexit, les réfugiés… Comment les mettez-vous à hauteur d’enfants ?

En effet, la seconde partie du magazine est consacrée à l’actualité. Nous voulons faire découvrir l’Europe à nos lecteurs, mais aussi leur raconter ce qui s’y passe. Je crois que raconter l’actualité européenne à des enfants n’est pas plus difficile que raconter l’actualité en général : il faut être pédagogue, concis, et être vigilent sur le choix des mots. Dans Mia Europo nous avons plusieurs formats d’actualité : des dossiers complets sur 2 pages, et des informations plus légères comme « L’actu’ insolite » sous forme d’article court.

Mia Europo magazine sur l'Europe pour les 8-12 ans

Dans nos dossiers d’actualité européenne nous avons en effet déjà traité des sujets tels que les 30 ans de la chute du mur de Berlin, le Brexit ou la crise des réfugiés en Grèce. Dans tous ces articles, nous accordons une place conséquente à l’explication du contexte. Ensuite, le choix de l’angle est très important dans la façon dont nous traitons l’information. Par exemple, pour l’article sur les réfugiés, nous sommes partis de l’angle « les mauvaises conditions météorologiques ». Cet hiver, la situation a été particulièrement terrible dans les camps de réfugiés en Grèce en raison de la mauvaise météo. Le titre de notre article était « Un hiver très difficile dans les camps de réfugiés en Grèce ». Nous avons d’abord parlé des conditions difficiles dues au temps hivernal avant de rentrer dans l’explication du contexte : qui sont ces personnes, d’où viennent-elles, pourquoi sont-elles bloquées en Grèce…

Mia Europo mag d'actu européenne pour les enfants

L’Europe est-elle un sujet abstrait pour les enfants alors même que les nouvelles générations en sont l’avenir ?

Si l’Europe est un sujet abstrait pour beaucoup d’enfants, c’est parce qu’ils manquent d’information à son sujet. Et je trouve d’ailleurs paradoxal que les enfants d’aujourd’hui soient la seule génération née dans une Europe dont la construction est déjà aboutie, qu’ils n’aient connu que l’Union européenne telle qu’elle est aujourd’hui, mais qu’ils en entendent si peu parler ! Alors qu’il faut leur donner les moyens de comprendre, pour qu’ils puissent ensuite se forger un avis sur le sujet.

Mia Europo est un magazine papier, sur abonnement uniquement. Pourquoi ce choix pour s’adresser aux « digital natives » ?

Avant le lancement du magazine nous avons fait une étude de marché et c’était une de nos questions : est-ce que Mia Europo doit exister en version numérique ou papier ? Personnellement je suis très attachée au papier, je trouve qu’un magazine est un beau produit et qu’une version numérique n’a pas la même saveur ! Heureusement, les réponses de l’étude de marché allaient exactement dans ce sens : les parents restent attachés au papier pour leurs enfants, et les enseignants pour leurs élèves. Par ailleurs, c’est une erreur de croire que les enfants n’aiment pas lire : ils y passent en moyenne plus de temps que les adultes. D’ailleurs, le secteur de la presse jeunesse est très dynamique.

Est-il possible de commander d’anciens numéros si un pays intéresse tout particulièrement un jeune lecteur ?

Oui, Mia Europo est vendu par abonnement, depuis notre site internet, mais chaque exemplaire est vendu à l’unité. Nous sortons notre numéro 8 dans les prochains jours, donc 7 numéros sont déjà parus avec un pays à l’honneur dans chaque numéro : la République-tchèque, la Croatie, l’Autriche, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Estonie et l’Irlande.

Quels pays ferez-vous découvrir dans les prochains numéros ?

Direction l’Italie, dans notre prochain numéro, puis la Pologne, le Luxembourg, Chypre, le Danemark, la Bulgarie… Peut-être pas exactement dans cet ordre d’ailleurs, mais ce sont les 6 prochains pays que nous présenterons à nos lecteurs.

Le magazine est livré dans toute l’Europe. Envisagez-vous des déclinaisons dans les différentes langues européennes ?

Nous aimerions beaucoup. D’ailleurs, c’est aussi une des raisons du choix de l’esperanto pour le titre du magazine. Si nous lançons une version en allemand, en espagnol, en italien… Mia Europo s’appellera toujours Mia Europo. C’était important pour moi. Pour le moment c’est une démarche compliquée, mais c’est un projet !

Plusieurs formules d’abonnement :

Découverte – 3 mois – 3 numéros : 16 €
Voyageur – 6 mois – 6 numéros : 30 €
Grand Voyageur – 11 mois – 11 numéros : 54 €
Possibilité de commander les numéros papier déjà parus à l’unité : 5,50 € / ou en version numérique : 4 €

Pour vous abonner, rendez-vous sur www.miaeuropo.eu

 

CONCOURS : A gagner 3 abonnements Découverte de 3 mois, du 9 au 24 mai 2020 dans l’espace Concours !

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Je ne connaissais pas ce mag ! Je suis ravie qu. il existe et vais y abonner mes nièces ! L Europe expliquée aux enfants sans cette dimension politico-sociale pesante qui parfois, je trouve, occulte l importance humaine du continent…. parfait !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN