Visiter Verdun en famille sur les sites de la Grande Guerre

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Visiter Verdun en famille sur les sites de la Grande Guerre

Par Nathalie Brunissen le

visiter verdun en famille

La Bataille de Verdun de 1916 fut la plus longue et la plus meurtrière de la Grande Guerre.  Plus de 100 après, les paysages de cette région de la Meuse gardent les traces de ce déluge d’artillerie et de la violence des combats. Verdun est devenu un « haut lieu de mémoire », et fait partie aujourd’hui d’un vaste projet, « Land of Memory », dont l’objectif selon Samule Hazard, maire de Verdun, est de « permettre aux jeunes générations de ne pas oublier l’Histoire, et de perpétuer la citoyenneté européenne ». Visite guidée de quelques lieux emblématiques.

Pour amener les jeunes à réfléchir au monde d’aujourd’hui et à celui dont ils rêvent pour demain, les sites emblématiques de la bataille de Verdun proposent des expériences immersives et vivantes. Mieux que les cours d’Histoire de la Première Guerre mondiale inscrits dans les programmes scolaires, ils plongeront les enfants et les adolescents en immersion sur les lieux mêmes où s’est jouée l’Histoire. L’Ossuaire de Douaumont, le Mémorial de Verdun, la Citadelle Souterraine, la découverte de la vie dans les tranchées, ou encore une reconstitution historique époustouflante de la Bataille de Verdun… Suivez-nous sur quelques-uns des sites emblématiques de cet épisode de la Grande Guerre qui se termina par la victoire des Poilus.

La Bataille de Verdun en quelques chiffres

La Bataille de Verdun s'est déroulée sur 300 jours, du 21 février au 18 décembre 2016, durant lesquels furent tués 300 000 soldats.  Elle est inscrite dans la mémoire collective comme l’une des plus sanglante de l’Histoire contemporaine. Bataille d’artillerie, d’une violence jamais atteinte jusqu’ici, dans la boue et les gaz, elle a fait plus 300 000 victimes en moins d’une année. Plus de 60 millions d’obus ont ce front s’étendant sur quelques 35 km d’Est en Ouest, et 15 km du Nord au Sud. Huit millions d’obus y sont encore enterrés aujourd’hui, dans une « zone rouge » de près de 120 000 hectares, interdite d’accès. Paysages de champs et de vignes à l’époque, au milieu desquels étaient implantés neuf villages aujourd’hui rayés de la carte à cause de l’état du sol et de la présence d’obus, et jamais reconstruits. L’ancien champ de bataille de Verdun est aujourd’hui recouvert d’une belle forêt plantée après la guerre pour recouvrir les cicatrices laissées par cette pluie de feu. Et on a du mal à imaginer l’horreur devant ce panorama verdoyant si paisible.

163 000 Français et 143 000 Allemands se sont affrontés dans des combats d’une violence extrême, faisant 400 000 blessés souvent atrocement mutilés. Des corps « détruits » dont l’identification était rendue complexe. La Bataille de Verdun, menée par le Maréchal Pétain, est celle dont le traumatisme a été le plus conséquent. Et l’évocation de la Grande Guerre est toujours chargée d’émotion devant les destins tragiques d’une jeunesse sacrifiée (les soldats allemands en particulier étaient très jeunes, entre 16 ans et 18 ans pour la plupart).

L’Ossuaire de Verdun Douaumont

Point de départ de votre périple sur les sites de la Bataille de Verdun, l’Ossuaire de Douaumont, inauguré en 1932 et initié par Monseigneur Ginisty sur ce qui était après l’Armistice de 1918 un véritable ossuaire à ciel ouvert. Surplombant un immense cimetière de croix blanches toutes fleuries d’un rosier rouge, le monument massif ressemble à une énorme épée plantée dans le sol. Cette bataille qui a traumatisé la Nation entière souleva à l’époque un véritable élan de solidarité. 147 villes et régions françaises, dont vous pourrez voir les blasons sur les façades de l’Ossuaire, ont participé au financement de cet édifice monumental à la mémoire des soldats tués à Verdun.

ossuaire de verdun douaumont

L'Ossuaire de Douaumont conserve les ossements de quelques 130 000 soldats non identifiés ©Mafamillezen

Recueillement et émotion

L’Ossuaire de Douaumont rassemble les ossements de plus de 130 000 combattants non identifiés, Français et Allemands. Avant même de pénétrer dans la crypte, on est saisi par l’émotion. Des ossements conservés dans les soubassements du monument, mais aux yeux des visiteurs grâce à des vitrages au sol, laissent entrevoir l’amoncellement des os et des crânes des soldats « inconnus » retrouvés ici-même au lendemain de la guerre. C’est déjà bien « remués » que l’on pénètre dans la crypte qui sert de recueillement aux familles des soldats français disparus sur ce qui fut la plus grande bataille de la Grande Guerre. Leurs noms sont inscrits sur les parois voutées, dans une ambiance chaude et une lumière couleur de feu. Pour la petite histoire, le Général Pétain, héros de la guerre de 14-18, avait demandé à être enterré ici au milieu de ses soldats. Ce qui lui a été refusé vu la suite de son parcours, peu glorieuse…

ossuaire de la bataille de verdun

L'Ossuaire de Douaumont abrite les ossements de 130 000 soldats non identifiés ©Mafamillezen

crypte de l'ossuaire de douaumont

Les familles des disparus viennent encore aujourd'hui se recueillir dans la crypte ©Mafamillezen

Théâtre de la réconciliation franco-allemande

Si la bataille de Verdun a marqué à jamais les esprits, et bien que la France et l’Allemagne aient affirmé leur volonté de ne jamais revivre de telles souffrances lors de la première commémoration commune de 1936, les deux pays entraient de nouveau en guerre moins de trois ans plus tard. La guerre entre la Russie et l’Ukraine aujourd’hui, et la terrible bataille de Marioupol que beaucoup comparent à Verdun, montrent que l’on ne tire malheureusement jamais les leçons de l’Histoire passée. Amener les enfants et les adolescents sur des sites de la Grande Guerre comme celui-ci est non seulement une leçon d’Histoire grandeur nature, mais aussi une façon de les sensibiliser à une liberté et une paix qu’on croyait acquises, et pourtant si fragiles. Image forte qui parlera aux plus anciens, c’est à l’Ossuaire de Douaumont que le Président François Mitterrand et le Chancelier allemand Helmut Kohl se sont donnés en 1984, la poignée de main historique qui a scellé la réconciliation franco-allemande.

hommage aux soldats disparus

Hommage au 130 000 soldats disparus sur le champ de bataille de Verdun ©Mafamillezen

Le plus grand cimetière de Verdun

Après la visite de l’Ossuaire, promenez-vous dans le vaste cimetière aux 16 000 croix blanches (pour 16 jours de bataille), au pied desquelles a été planté un rosier rouge, symbolisant à la fois le sang versé ici et la reconnaissance pour ces soldats morts pour la France. Ce « Haut lieu de la mémoire » est le plus grand cimetière autour de Verdun, qui compte une trentaine de cimetières français et autant de cimetières allemands. A la fois très beau et très touchant.

cimetière de douaumont

Le cimetière de Douaumont est le plus grand autour de Verdun ©Mafamillezen

Pour plus d'informations : www.verdun-douaumont.com

Le Mémorial de Verdun

Il ne reste aujourd’hui aucun témoin vivant de la guerre de 14-18. Le dernier poilu, Lazare Ponticelli, est mort en 2008 avec une dernière supplique : « ne nous oubliez pas ». Pour transmettre aux jeunes générations ce pan d’Histoire, si lointain pour eux, mais dont l’écho résonne pourtant aujourd’hui avec la guerre en Ukraine, d’anciens combattants de Verdun (parmi lesquels Maurice Genevoix) ont voulu créer un lieu de témoignage, d’histoire et de mémoire, sorte de « temple du souvenir » de cette bataille meurtrière.

Mémorial de Verdun musée de la bataille de Verdun

Immersion au coeur de la Bataille de Verdun

Inauguré en 1967, le Mémorial de Verdun a été entièrement renouvelé pour le Centenaire de la bataille en 2016. Il propose aujourd’hui une scénographie très visuelle et interactive, à l’image du Musée de la Grande Guerre de Meaux, axé, lui, sur la bataille de la Somme. Sur trois étages, le parcours muséographique, ponctué de témoignages sonores d’anciens combattants, des « passeurs de mémoire qui ne se rencontreront plus avec nos enfants », plonge le visiteur dans l’enfer de la bataille de Verdun. Plus de 2 000 objets et de nombreuses photos témoignent du vécu des soldats français et allemands.

Pour symboliser la noirceur et le drame, on déambule dans une semi-pénombre, dans des décors plus vrais que nature, bruitages et jeux de lumières apportant réalisme et émotion à cette immersion au cœur du champ de bataille. Une partie de la célèbre « Voie Sacrée », seule route servant à acheminer le matériel de l’arrière-front vers le front, a même été reconstituée. Les enfants, munis de leurs tablettes pédagogiques, pourront marcher sur ce (faux) terrain boueux et ressentir les sensations du poilu sur cette route vers l’enfer. Clou de la visite, qui plaira assurément aux ados, équipés d’un casque de réalité virtuelle, vous survolerez le champ de bataille en montgolfière, avant et après les combats.

éclat d'obus

Imaginez les dégâts et les blessures causés par un éclat d'obus... ©Mafamillezen

la voie sacrée verdun

La "Voie Sacrée", la seule route reliant l'arrière-front au front pour l'acheminement des soldats et du matériel ©Mafamillezen

communication dans les tranchées de 14-18

Les moyens de communication utilisés pour communiquer avec le Front ©Mafamillezen

Pour accompagner ou compléter votre visite du Mémorial de Verdun en famille :

Chausse tes godillots et pars à la rencontre des soldats de Verdun. Livret-jeu pour une visite ludique en famille. A partir de 7 ans. 2 €.

Le Mémorial de Verdun s’est associé à Artips pour proposer un parcours découverte en ligne, « Verdun à hauteur de soldats ». Des cours en ligne gratuits et ludiques, en 8 capsules courtes et interactives, pour tout savoir sur la bataille de Verdun. https://memorial-verdun.artips.fr/

Et pour ceux ne peuvent se rendre sur place, visite virtuelle partielle du Mémorial (gratuite) ou visite complète (3 € pour une semaine) sur https://www.memorial-verdun-360.fr/

Site ouvert toute l’année, sauf le 25 décembre.
Information et réservations : https://memorial-verdun.fr/

La Citadelle Souterraine de Verdun

Autre site emblématique du front de l’Est en Meuse, la Citadelle Souterraine de Verdun, construite par Vauban au 17e siècle et devenue le centre névralgique de la bataille. 1 500 personnes vivaient dans cette cité souterraine. C’est de là que l’état-major suivait le déroulement des opérations. Là qu’étaient installés les magasins à poudre et à munitions. Là qu’étaient soignés les soldats rentrés du front. Là aussi qu’étaient cuites les 40 000 rations de pains distribuées quotidiennement aux combattants sur le front. C’est donc une véritable ville souterraine, avec ses dortoirs, ses cuisines, ses infirmeries, sa chapelle, sa salle de spectacles… qui s’étendait sur 7 km de galeries.

En 1914, la Citadelle Souterraine de Verdun était une immense caserne qui abritait quelques 19 000 soldats, plus nombreux que les habitants de la ville (environ 18 000 à l’époque). Toujours intacte alors que Verdun fut détruite à plus de 80 %, c’est également dans les galeries souterraines de la Citadelle qu’a été choisi le soldat « inconnu » enterré sous l’Arc de Triomphe à Paris, symbolisant les soldats morts pour la France et non identifiés.

Citadelle de Verdun visite

La Citadelle Souterraine, une caserne de quelques 19 000 hommes sous la ville ©Mafamillezen

Visite des galeries en réalité augmentée

Pour visiter ses galeries, la Citadelle de Verdun propose une expérience unique en réalité augmentée, qui plaira aux enfants (à partir de 8 ans) et aux ados. Un conseil, prévoyez de vous habiller chaudement pour la visite, la température ne dépasse pas les 7°. Une fois installés dans de petits wagonnets (on se croirait presque dans un parc d’attractions), équipés de lunettes de réalité augmentée, vous incarnerez le soldat Jean Rivière, de retour du front avec trois camarades. Quatre hommes, quatre destins différents, et quatre visions pour éclairer, à travers leurs regards et leurs émotions, l’histoire d’un conflit qui a marqué la mémoire collective. Une histoire qui se déroule en images, avec des effets spéciaux bluffants tout au long des galeries, sur un parcours de 35 minutes, vous plongeant littéralement au cœur de l’action. Un cours d’Histoire vivante qui devrait plus marquer les jeunes esprits que ce qu’ils apprennent à l’école. On ressort de cette visite émus, voire bouleversés.

visite de la citadelle de Verdun en réalité augmentée avis

Visite de la Citadelle en réalité augmentée dans la peau d'un soldat de retour du Front ©Mafamillezen

visite citadelle souterraine verdun avis

Ici les cuisines de Citadelle souterraine ©Mafamillezen

Ouvert toute l’année, sauf en janvier, et les 25 et 31 décembre.
Informations et réservation : www.citadelle-souterraine-verdun.fr

Visiter les tranchées de Verdun

Que reste-t-il des tranchées de la guerre de 14-18 ? Si vous souhaitez découvrir les tranchées de Verdun, deux choix s’offrent à vous :

Visiter une tranchée authentique en petit comité

Il reste peu de vestiges des tranchées de 14-18, mais si vous aimez sortir des circuits touristiques, suivez la visite guidée de Vincent Jacquot, historien et guide-conférencier spécialiste de la Première Guerre mondiale. Passionné et passionnant, Vincent vous conduit sur des sites plus confidentiels autour de Verdun. Il vous fera visiter d’authentiques tranchées de 14-18 et des abris allemands. Il vous contera la vie des Poilus avec force anecdotes qui captiveront le jeune auditoire.

visite des tranchées de verdun

Visite guidée d'authentiques tranchées de la Bataille de Verdun avec Vincent Jacquot

Pour réserver votre visite : https://memoiresdemeuse.fr/

Visiter la tranchée reconstituée de Chattancourt

Moins authentique, La Tranchée de Chattancourt est une tranchée entièrement reconstituée, sur un parcours de 100 mètres. Guidés par un Poilu, vous verrez comment s’organisait la vie dans les tranchées sur le front de Verdun. Les mises en scènes avec mannequins, reconstituteurs et accessoires seront certainement plus parlantes pour les enfants. Ouvert d’avril à fin septembre.

tranchée de chattancourt avis

Visite guidée de la Tranchée de Chattancourt avec Gérard le Poilu ©Mafamillezen

Information et réservation : www.tranchee-verdun.com

Le Centre Mondial de la Paix de Verdun

Ne quittez pas Verdun sans passer par le Centre Mondial de la Paix, installé dans le palais épiscopal sur les hauteurs de la ville. Après la visite des champs de bataille et des cimetières militaires, Verdun souhaitait offrir un autre visage que celui de la discorde et des conflits. Celui de la réconciliation et de l’espérance. Le lieu accueille notamment des expositions, des colloques, des projections de films…, abordant des questions relatives à la paix, aux libertés et aux Droits de l’Homme. De quoi susciter les questions et les débats.

poignée de main historique Mitterand Kohl

La poignée de main historique entre Mitterrand et Kohl, qui a scellé la réconciliation franco-allemande ©Mafamillezen

la russie de poutine

La Russie de Poutine ©Mafamillezen

Pour plus d’informations : http://cmpaix.eu/

Le spectacle "Des flammes… à la lumière"

La ville de Verdun propose chaque été un grand son et lumière de la bataille de Verdun. « Des flammes… à la lumière » est le deuxième plus grand spectacle historique en France après le Puy du Fou, et le plus grand spectacle d’Europe sur la guerre de 14-18. Quelques 250 acteurs bénévoles retracent sous nos yeux le destin croisé de combattants et de civils, français et allemands, de la Belle Epoque à la Première Guerre mondiale, de la Bataille de Verdun à l’Armistice, puis de l’après-guerre jusqu’à nos jours. Une fresque grandiose à la mise en scène impressionnante, dans le cadre d’une ancienne carrière aux portes de la ville !

 

De fin juin à fin juillet.
Informations et réservation : www.spectacle-verdun.com, www.verdun-tourisme.com

Nos adresses où manger et dormir à Verdun

Profitez de votre venue sur les sites de la Grande Guerre pour flâner dans les rues de Verdun, une jolie ville entièrement reconstruite après la guerre. En été, il est fort agréable d’y manger ou d’y boire un verre sur les quais, en bord de Meuse. Passez par la boutique des fameuses Dragées Braquier, spécialité de Verdun depuis 1783.

quais de verdun

Verdun et ses quais en bord de Meuse, où il fait bon flâner en été ©Mafamillezen

Pour manger :

Chez Mamie, un restaurant familial et convivial d’un très bon rapport-qualité prix, qui propose une cuisine simple et traditionnelle, et une carte exclusivement constituée de plats à base de coquillettes… Les enfants vont adorer !

52, avenue de la 42ème Division – Tel. 03 29 86 45 50 - Réservation conseillée.
https://chez-mamie.eatbu.com/

Sherlock’s Pub, une brasserie proposant une cuisine du monde généreuse et une carte de burgers, en bord de Meuse et à 5 mn de la Citadelle Souterraine. Une adresse sympa avec des ados.

Rue du 61ème Régiment d'Artillerie – Tel. 03 29 86 55 55
https://www.sherlockpub-verdun.fr/

Pour dormir :

Les Jardins du Mess, hôtel 4 étoiles installé dans l’ancien Mess des officiers de Verdun, est idéalement situé en plein centre-ville sur les rives de la Meuse. Il propose des chambres spacieuses (entre 20 et 45 m2), dont plusieurs chambres familiales. Du haut-de-gamme abordable.

22 Quai de la République – Tel.  03 29 80 14 18
https://lesjardinsdumess.fr/

Pour préparer votre séjour à Verdun

Livret-jeu Vadrouille la grenouille à la recherche de la baïonnette perdue.
Pour visiter le champ de bataille de Verdun de manière ludique, à travers un véritable parcours du combattant sur 13 km, à faire en voiture ou à vélo. Livret famille 6-12 ans. A retirer à l’Office de tourisme de Verdun, ou en téléchargement sur leur site.

Pour plus d'information sur les lieux de mémoire à visiter à Verdun et alentours, rendez-vous sur les sites de L'Office de Tourisme de Verdun et de Meuse Tourisme, ou sur Land of Memory.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN