2ème étape pour une orientation réussie : approfondir ses choix.

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Vie scolaire > Découverte des métiers > 2ème étape pour une orientation réussie : approfondir ses choix.

Par le

L’orientation: un vrai casse-tête pour beaucoup de parents ! Avec notre partenaire Imagine ton futur, nous vous avons guidé dans un premier temps pour  aider votre ado à cerner ses envies et compétences (voir 1ère étape : Se poser les bonnes questions ! )

Le vrai challenge maintenant : parvenir à se repérer dans le maquis des multiples organismes, services et autres sources d’informations qui se proposent de l’aider à trouver sa voie… Voici quelques pistes pour s’y retrouver, à suivre avec lui.

Journées Portes ouvertes : cap sur ton avenir !

Passage obligé pour approfondir ton projet, les journées portes ouvertes permettent de rencontrer des professeurs et des élèves des établissements qui t’accueilleront peut-être. Renseigne-toi sur les cours, les stages. Chaque année, de nombreux CFA, lycées, IUT, universités, prépas, écoles d’ingénieurs offrent cette possibilité. Demande au conseiller d’orientation de ton établissement le calendrier de ces journées.

Visiter un salon, ça se prépare !

Un petit détour par un salon des métiers ou de l’orientation peut s’avérer utile. Pour être efficace, mieux vaut s’y préparer, comme l’explique Mélissa Tanon, assistante organisation au Mondial des Métiers en Rhône-Alpes.

Avant : « Pour éviter de perdre son temps le jour venu, pose-toi les bonnes questions avant : Quels sont les métiers qui m’attirent ? Quels secteurs ? Il faut aussi se procurer le plan du salon (parfois disponible sur le site internet du salon) et repérer les professionnels à voir en priorité. Souvent, des conférences thématiques sont organisées : consulte leur programme pour planifier ta journée. »

Pendant : « Il est souvent difficile de circuler dans les salons, le plan est donc un précieux allié. Procède par ordre pour optimiser ton temps : visite d’abord les stands qui t’intéressent le plus. Et prends des notes, car la masse d’informations est telle que ta mémoire risque de te jouer des tours. Pense aussi à collecter le plus possible de brochures sur le secteur qui t’intéresse. »

Après : « La visite terminée, il faut trier la multitude d’infos récoltées pour identifier ce qui te paraît le plus adapté à ton projet. Les établissements présents sur les salons des métiers organisent généralement des journées portes ouvertes dans l’année. Renseigne-toi
sur leur site internet.
»

Et le coaching alors ?

Outre le conseiller d’orientation de ton établissement (1 pour 1500 élèves), des services privés de l’orientation proposent aussi, depuis quelques années, de t’aider par le coaching.

Il s’agit généralement d’une série d’entretiens et de tests pour déterminer tes envies et capacités. Comme au centre d’orientation scolaire et professionnelle de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris : « L’un de nos conseillers psychologues propose des tests pour évaluer les compétences de l’élève (créativité, sens du relationnel…), puis effectue avec lui un débriefing, afin d’élaborer des pistes de recherches » explique Michèle Dain, la directrice.

Suivent ensuite trois entretiens espacés, entre lesquels l’élève fait ses recherches. « Il doit avoir une démarche active, c’est important. Nous, nous sommes là pour l’aiguiller vers les sources d’information et lui expliquer la pertinence ou non de telle orientation. »

Seul point noir : le prix ! En moyenne, un coaching de ce type coûte entre 250 et 450 €.

Lire la suite sur www.imaginetonfutur.com

Abonnez votre enfant au magazine Imagine ton Futur (5 numéros par an, 20 €) :
BDC-Imagine-ton-futur-MaFamilleZen

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN