Abominable, joli conte des neiges

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Abominable, joli conte des neiges

Par le Mis à jour le 21/10/2019

affiche Abominable

Dans Abominable, une fable colorée signée par les studios DreamWorks, un bébé animal du genre gigantesque et une adolescente meurtrie par la vie vont entreprendre une folle épopée pour rejoindre le Toit du Monde.

Abominable : l’histoire

Depuis le décès de son père qu’elle adorait, Yi, une jeune fille de Shangaï, s’est renfermée sur elle-même et se noie dans une hyperactivité pour éviter d’avoir à affronter sa peine et de dialoguer à ce sujet avec sa mère et Naï Naï, sa mamie, avec qui elle habite. La rencontre qu’elle fait un jour avec l’étrange et énorme créature qui a surgi sur son immeuble, à l’endroit-même où Yi vient se cacher lorsqu’elle a du vague à l’âme, va l’obliger à « casser » la bulle dans laquelle elle s’était réfugiée.

Parce qu’elle s’est prise d’affection pour ce petit yéti qui n’a rien de monstrueux et qu’elle a surnommé Everest, du nom du sommet où il semble être né, elle va entreprendre avec lui un long périple vers l’Himalaya. Un voyage en compagnie également de son ami Jin, dont les principales passions sont l’achat de baskets griffées et les photos flatteuses de son délicieux minois qu’il poste sur Instagram. Le frère de Jin, Peng, un enfant plein de vie et prompt à la gaffe qui rêve de devenir basketteur, sera aussi du voyage.

Mais, afin de mener à bien leur odyssée à hauts risques, il leur faudra échapper aux manœuvres sournoises du professeur Burnish, un ex-aventurier qui avait réussi à capturer Everest et qui veut remettre la main sur sa « proie ». Il leur faudra surtout déjouer les agissements du docteur Zara, une zoologiste faussement dévouée à la protection de la faune mais qui est en fait méchante et cupide jusqu’à l’os.

A partir de quel âge ?

5-6 ans. Abominable est une histoire charmante à portée de tous

L’avis de MAFAMILLEZEN

Evidemment, en regardant Abominable, certains puristes du cinéma d’animation pourront dire que le scénario manque d’un brin de folie ou qu’il pêche par simplisme. Et il est vrai qu’il ne brille pas par son originalité et que ses rebondissements sont finalement relativement convenus. Mais c’est amené avec tellement de grâce dans ce long-métrage qu’il ne faut pas s’arrêter à ce côté assez formel.

D’abord, parce qu’au niveau graphique, la partition est tout sauf abominable : ce film nous offre en effet, outre un « trait » dynamique qui rappelle un peu celui des personnages des différents volets de Moi, moche et méchant, une véritable féerie de nuances, de paysages et de nature. La scène où Yi joue du violon devant le Grand Bouddha de Leshan sur le Mont Ligyun, et où un océan de fleurs naît au fur et à mesure où ses notes se dispersent dans l’immensité des cimes, est absolument superbe. Et cette séquence n’est la seule dans cette veine.

Abominable film

Copyright Universal Pictures France

L’évolution des héros éveille aussi l’attention. La mue de Yi, qui va commencer son travail de deuil en marchant dans les traces de son papa et pouvoir ainsi se rapprocher de sa famille qui n’attend que cela. Mais aussi celle de Jin, beaucoup plus brave et loyal qu’il n’en a l’air, qui démontrera qu’on ne doit pas le résumer à l’image du bellâtre qui prend la pose et panique à l’idée de n’avoir pas de barres de réseau…

Enfin, même si le récit et son dénouement sont sans surprise, l’aventure est malgré tout divertissante, dynamique et bien menée. Pas de risque de s’ennuyer une seconde en suivant les péripéties de cet attendrissant quatuor à travers la Chine… C’est feel-good et on apprécie !

Abominable film

Copyright Universal Pictures France

Familles testeuses MAFAMILLEZEN : les avis sont partagés

Fabienne A. a vu Abominable avec ses filles Calypso et Léonore de 9 et 11 ans

A l’invitation de MAFAMILLEZEN, mes 2 filles et moi-même avons eu le grand privilège de découvrir en avant-première les aventures d’Everest, jeune yéti n’ayant d’abominable que le nom ! Bien qu’il soit un animal très imposant, sa modélisation le rend instantanément adorable avec ses grands yeux bleus, son sourire aux petites dents qui dépassent et sa luxuriante fourrure qui donne plutôt l’impression d’être en présence d’une peluche vivante que d’une abominable créature.

De prime abord, l’intrigue du film n’a rien de très nouveau… Elle est d’ailleurs assez simple : une jeune adolescente chinoise et plutôt intrépide prénommée Yi entreprend, accompagnée de deux amis, une longue épopée à travers le pays pour tenter de ramener le yéti sur le toit du monde. On pense évidemment beaucoup à E.T. devant Abominable : les enfants veulent aider le gentil monstre à retrouver les siens tout en étant tristes de le laisser partir.

« Des images saisissantes »

Abominable film

Copyright Universal Pictures France

Mais si l’histoire peut paraître cousue de fil blanc, c’est dans son traitement graphique qu’elle parvient à nous emporter complètement. Les studios DreamWorks tirent en effet de véritables merveilles des somptueux paysages de l’empire du Milieu, sublimés par une lumière délicate et un choix de couleurs très judicieux. A cela s’ajoute la dimension onirique attachée aux pouvoirs magiques d’Everest, lesquels lui permettent de contrôler la nature. En résultent des images saisissantes, comme notamment cette scène grandiose où les héros sont transportés par une immense vague de tournesols ou celle encore, particulièrement émouvante, où Yi et son violon font naître le printemps sur le Grand Bouddha de Leshan.

« Un très joli message écologique »

Abominable film

Copyright Universal Pictures France

Et bien au-delà des poncifs habituels sur l’importance de l’amitié, de la famille ou du pouvoir des rêvesAbominable porte en filigrane un très joli message écologique sur la préservation des espèces et de la nature, nous rappelant, si besoin en était encore, que la beauté et la rareté se trouvent juste sous nos yeux et qu’il ne tient qu’à nous de les préserver…

Carolyn G. a vu Abominable avec Elyna, 10 ans

Si pendant les vacances de la Toussaint, vous ne devez allez voir qu’un seul film au cinéma, c’est Abominable qu’il ne faut surtout pas rater ! Si comme ma fille, Elyna 10 ans, et moi vous avez adoré Dragons, vous aimerez Abominable où l’on retrouve quelques similitudes. C’est l’histoire d’un Yéti enlevé à sa famille qui va être raccompagné chez lui par 2 ados et un jeune garçon.

Abominable film

Copyright Universal Pictures France

« On a beaucoup ri, on a eu peur… j’ai pleuré »

Je ne vous en dirai pas plus sur l’histoire ! Mais voici ce que l’on a particulièrement aimé : la musique (surtout la chanson de Coldplay et le morceau de violon) et les dessins sont magnifiques. On a beaucoup ri, on a eu peur, on a stressé et j’ai pleuré (pas ma fille, mais il faut dire que j’ai la larme très facile !) Et surtout, après avoir voulu adopté un Krokmou, et bien là, on a trop envie d’adopter un Everest (nom du Yéti) ! Il est particulièrement bien réussi. Il ne parle pas mais on le comprend très bien car les créateurs ont réussi à faire sortir de lui plein d’expressions, de mimiques, principalement dans son regard. Il est terriblement attachant malgré le fait qu’il ne soit pas très beau au premier abord. Et voici ce qu’on n’a pas aimé : rien !!!!

Un film que nous conseillons donc très fortement à partir de 6 ans. Nous on va maintenant attendre avec impatience la sortie en DVD pour le revoir encore et encore !!!!

Sami Z. a vu Abominable avec ses enfants de 8 ans

L’histoire est un peu simpliste mais très bien pour des enfants de 6 à 10 ans, dialogue très simplistes vraiment dirigé pour un public de jeunes enfants . Le monstre, l’abominable homme des neiges ou yéti pour certains, n’est en rien effrayant, c’est la bonne peluche qui ne demande qu’à jouer.

Abominable film

Copyright Universal Pictures France

« Les petits ont adoré… les plus grands un peu moins »

L’histoire est assez bien structurée avec une balade dans les différents endroits magiques de la Chine, un vrai panorama pour inciter à visiter ces sites. Quant aux personnages, ils sont assez sympas (mention spéciale pour le grand frère imbu de sa personne au possible et très matérialiste Jin, très bon et très drôle). L’héroïne est très attachante avec ses séquences au violon qui vous plongent dans la zen attitude bouddhiste ! Le yéti Everest, quoi que dépourvu de paroles, a enchanté les enfants avec ses pouvoirs magiques et sa complicité avec le trio d’enfants qui se lancent dans l’aventure pour lui faire retrouver son habitat naturel.

Je crois que ce film qui sort en octobre ne va pas trop convaincre. C’est assez partagé, en fait, selon le public. Les petits ont adoré, les plus grands un peu moins et les parents trouveront ceci un peu moins intéressant. Un peu loupé pour ce film, dommage.

Les avis sont partagés sur ce film. Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Abominable
Réalisé par : Jill Culton, Todd Wilderman
Genre : Animation
Durée : 1h32
Sortie au cinéma : le 23 octobre 2019
A partir de 6 ans

 

CONCOURS : On vous offre des invitations pour voir Abominable, du 21 au 28 octobre 2019 dans l’espace Concours !

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN