Mon ado est gay : ce que ça change dans la famille

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > Mon ado est gay : ce que ça change dans la famille

Par le

Parce que cela bouscule leur représentation du couple et les plans d’avenir qu’ils faisaient pour lui, apprendre l’homosexualité de son enfant se révèle dérangeant voire très perturbant pour les parents concernés. Explications et conseils.

Doigt sur touche ordi représentant un couple gay

Mon enfant est homosexuel : des certitudes qui volent en éclats

Se montrer ouvert sur la question gay en général est une chose, accepter le fait que son enfant le soit en est une autre. Même s’ils se disent tolérants et attentifs aux évolutions de la société, la plupart des parents qui la vivent ont tendance à mal encaisser l’annonce ou la découverte de l’homosexualité de leur rejeton, voire dans les cas les plus extrêmes se braquent ou le rejettent complètement lorsqu’ils prennent conscience de cette « différence. ».

Des réactions qui s’expliquent souvent par le grand chamboulement intérieur qui habite ces pères et mères : le futur qu’ils avaient imaginé pour leur fils ou fille est à ce moment-là totalement remis en question. Et la perspective de l’accomplissement idéal s’éloigne. Adieu, la photo de famille sur papier glacé avec papa, maman et les jolis petits-enfants souriants… Pour certains, c’est un deuil douloureux à faire, d’autant qu’il s’accompagne souvent d’une forme de culpabilité. « Est- ce que cela résulte de la façon dont je l’ai élevé(e) ? » « Qu’est-ce que j’ai fait de travers ? » « Ai-je été trop impliqué(e), trop absent(e) dans son quotidien ? » « Va-t-il/va-t-elle réussir à s’intégrer socialement ? ».

Inutile pourtant de cogiter sans fin ou de chercher des facteurs déclenchants puisque la sexualité de votre ado n’est pas le résultat de votre éducation, ni même d’un choix qu’il aurait effectué mais un fait identitaire intérieur sur lequel vous n’avez aucune prise ou influence. Rien d’anormal donc à ce que vous vous exprimiez les inquiétudes qu’il vous inspire mais il faut s’efforcer progressivement de digérer la nouvelle et surtout ne jamais cesser d’être présent affectivement pour votre enfant.

La bonne distance à trouver

Assurez-le de votre tendresse, de votre confiance et votre soutien, expliquez-lui qu’il est normal et équilibrant d’assumer ce qu’on est vraiment. Veillez par contre à ne pas vous montrer trop curieux quant à ses pratiques intimes, au-delà des indispensables messages de prévention type de port du préservatif ou danger de certaines conduites à risques… Homo ou pas, la sexualité de votre rejeton est un jardin secret qu’il lui appartient totalement et à propos duquel vous n’avez rien à savoir. Vous pouvez par contre évoquer avec lui le chapitre des sentiments, lui demander si il ou elle est amoureux actuellement, et désire vous présenter son/sa petite ami(e).

Vérifiez enfin que son orientation sexuelle ne le ou la marginalise pas, notamment scolairement. Lorsqu’ils sont stigmatisés ou ostracisés, les ados gays ont facilement tendance à sombrer dans la dépression. Beaucoup de suicides sont d’ailleurs liés à une homosexualité non admise par l’entourage : ils sont d’ailleurs quatre à sept fois plus fréquents que chez les jeunes hétéros.

S’ils sont assez grands pour comprendre, discutez-en aussi clairement avec ses frères et sœurs, s’ils ne sont pas encore au courant (il n’est pas rare qu’ils le soient avant vous !). Une fois avertis, ceux-ci pourront être se révéler de précieux alliés ou confidents et n’hésiteront à pas à affuter leurs arguments lorsque leur aîné ou leur benjamin sera attaqué ou quand ils entendront des propos homophobes.

A lire pour aller plus loin :

Pour les parents :
Vivre avec l’homosexualité de son enfant de Sylvie Giasson, Editions Bayard, 21,25 €
Moi, homophobe ! Le jour où mon fils m’a révélé son homosexualité, d’Anne Ghione, Editions Michalon, 16 €
Adolescents homosexuels – Des préjugés à l’acceptation d’Elisabeth Thorens-Gaud, Editions Favre, 18,25 euros

• La remarquable brochure des Centres de Planning Familial de Wallonie à télécharger ici.

Pour les ados :
L’Homosexualité à l’adolescence, d’Anne Vaisman et Daniel Maija, Editions de la Martinière Jeunesse.
Tous les garçons et les filles de Jérôme Lambert, Editions Ecole des Loisirs ( roman )
Macaron citron, Editons Syros Jeunesse ( roman)

 Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN