Coaching ou soutien scolaire : quel remède à la chute des notes ?

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Idées cadeaux > 11-14 ans > Coaching ou soutien scolaire : quel remède à la chute des notes ?

Par le

Couv_Le_coaching_scolaireTandis que le coaching scolaire décolle, l’explosion des demandes de soutien continue. Ces deux approches diffèrent sur de nombreux plans. Un professeur particulier est spécialiste d’une discipline. Un coach connait le monde du milieu scolaire, des études supérieures, de la vie professionnelle. Spécialiste des méthodologies de travail, il intervient surtout sur la motivation des adolescents. Les objectifs du coaching sont ambitieux : améliorer le rapport à l’école et retrouver le plaisir d’étudier. Il vise aussi à donner du sens à l’assimilation des connaissances en travaillant les questions d’orientation. Etude comparée.

Optique court terme versus long terme

Un professeur particulier aide un élève à augmenter la moyenne dans une matière définie.
Lors d’un coaching, l’élève apprend à identifier sa forme privilégie d’apprentissage pour utiliser des techniques adaptées de mémorisation. Cet acquis pourra lui être utile tout au long de sa scolarité. Le coach donne aussi à l’élève le courage, le temps et l’énergie pour demander des explications complémentaires à un professeur, ou à l’un de ses camarades.
L’optique premier du coaching est l’accès aux établissements visés dans l’enseignement supérieur. D’ailleurs, un de ses atouts est d’aider l’élève à commencer à construire son projet professionnel.

Révision d’une matière versus changement style de vie

Un soutien scolaire est destiné à rattraper un retard ou des difficultés dans une matière. Le professeur particulier explique d’une autre façon plus adaptée à l’élève, donne des méthodes pour appréhender les exercices.

Un coaching consiste à étudier de façon plus globale la perception qu’a l’élève de sa scolarité ainsi que sa façon de gérer son temps de travail. Lors d’un diagnostic initial, de nombreuses pratiques sont analysées : tenue des cahiers, gestion des appareils technologiques, organisation du planning, dialogue au sein de la famille. Le coach peut même aller jusqu’à aborder la place des interactions amicales et affectives dans la vie de l’élève. Il peut également conseiller sur le sommeil, l’alimentation et le rangement de l’espace de travail.

Investissement limité versus engagement fort

Pour les familles, le coaching implique des changements d’attitude et de mode de  communication (formulation des critiques par exemple). Ces transformations sont essentielles pour l’amélioration de l’estime de soi de l’élève. Les parents sont impliqués dans un coaching : ils participent activement au diagnostic initial et reçoivent un debriefing écrit après chaque séance. La disponibilité et l’expertise pluridisciplinaire du coach expliquent les tarifs généralement pratiqués (voir encadré).

Pour l’élève, le soutien scolaire demande d’être mobilisé et attentif quelques heures par semaine. Dans le cadre d’un coaching, il est amené à se poser de nombreuses questions afin de se fixer des objectifs réalistes et motivants. La prise de conscience de son style d’apprentissage et la mise en place de nouveaux « fonctionnements » demandent du temps, de la rigueur et de l’énergie. Peu à peu, l’élève apprend à se dissocier de ses mauvaises notes passées et à devenir acteur de sa scolarité.
Les témoignages des élèves présents dans le livre de Matthieu Grimpet montrent que cette expérience a un retentissement très positif sur les relations familiales. Un argument clé en faveur du coaching, non ?

Le coaching scolaire en pratique

Combien ça coûte ?
Les tarifs oscillent entre 60 et 200 euros par heure.

Quelle est la durée prévisionnelle ?
Une dizaine de séances sont souvent nécessaires. Mais le temps pour déterminer des objectifs clairs et se donner le moyen de les atteindre est variable. Un coaching peut s’arrêter quand l’élève a bien repris en mains sa scolarité.

A quel moment commencer ?
La meilleure période serait le démarrage de la seconde. Pour mieux comprendre le décalage des attentes entre le collège et le lycée.

Quelles sont les conditions de réussite ?
Il est impératif que l’élève soit demandeur. Le coaching n’aboutit à des résultats que si la personne concernée n’est pas prête à se livrer à la démarche d’introspection personnelle nécessaire pour évoluer.

Pour aller plus loin, un ouvrage accessible, complet et très bien illustré :
Le coaching scolaire: Aidez votre enfant à découvrir et à développer son potentiel, de Matthieu Grimpet. Editions Eyrolles. Collection Apprendre autrement. 2014. 11, 99 €.

Liens utiles :
Soutien scolaire
www.kelprof.fr
www.superprof.fr
www.maxicours.com

Soutien scolaire en ligne
www.wakiris.com

Coaching scolaire : check-list des points à étudier pour choisir son coach
www.afcse.fr

Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Alexandre Dana

    Article qui résume bien une situation compliquée.. LiveMentor fait également partie des nouveaux acteurs sur le soutien scolaire en ligne 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN