Détecter un problème de vue chez son enfant

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Santé & Forme > Détecter un problème de vue chez son enfant

Par le

Fillettes avec lunettes devant ordinateurSaviez-vous que 80% des informations liées à l’apprentissage passent par la vue ? D’où l’importance de dépister un éventuel trouble de la vue chez les enfants dès 6 ans au moment de leur entrée au CP et des apprentissages fondamentaux. Si 71 %* des parents ont conscience de l’importance de ce rendez-vous chez l’ophtalmo, 34 % d’entre eux ne le programment que tous les deux ans, voire plus. Voyons avec Véronique Morin, responsable formation à l’AsnaV (Association nationale pour l’amélioration de la Vue), comment repérer un problème de vue chez son enfant et à quelle prise en charge faut-il s’attendre.

 

Quels sont les signes qui montrent un problème de vue chez l’enfant ?

Avant 6 mois :
Un comportement visuel anormal :
– Absence de sourire réponse, pauvreté des mimiques, plafonnement du regard, retard de la préhension après 5 mois.
– Absence de réflexe de clignement à la menace.
– Absence de réflexe de poursuite oculaire.

De 6 mois à 1 an :
– Toute suspicion de strabisme même léger, ou intermittent.
– Enfant qui présente une position viciée de la tête.

De 1 à 2 ans :
– Enfant maladroit, qui se cogne souvent, chute, ferme un œil pour mieux voir ou pivote la tête pour regarder sur le côté.
– Retard d’acquisition de la marche.

De 2 à 10 ans
– Tout strabisme même d’apparition récente.
– Enfant qui cligne ou plisse les yeux, écrit nez sur le cahier, se rapproche trop près de la télé, se plaint de picotements visuels ou céphalées, écrit de travers, confond les lettres, perd sa ligne.
– Troubles du comportement : trop sage ou agité.

Doit-on faire un check-up chez l’ophtalmo comme on fait un check-up chez le dentiste? 

Il convient de respecter les rendez-vous du carnet de santé (9, 24 et 36 mois), puis d’effectuer un contrôle vers 6-7 ans et ensuite se référer au conseil de l’ophtalmo.

Si les parents ont des problèmes de vue, est-ce inéluctable chez leurs enfants ?

C’est fortement probable, en tout cas c’est un facteur de risque.

Un enfant qui porte des lunettes en portera-t-il toute sa vie ? Quelles chances de corriger sa vue ?

Les défauts ophtalmiques des enfants évoluent avec leur croissance : les hypermétropies diminuent, les myopies augmentent et les astigmatismes fluctuent jusqu’à 18-20 ans. Une amblyopie ne se traite que jusqu’à l’âge de 6 ans.
Le port de lunettes dans le temps d’un enfant équipé dépend du type de sa correction et de son degré d’importance.
La qualité de la vue dépend de la précocité du dépistage et du traitement. Il est de coutume de dire que 75% des enfants dépistés avant 6 ans auront une bonne acuité visuelle, même si celle-ci est obtenue avec correction.

Le temps passé devant les écrans peut-il engendrer des problèmes de vue chez l’enfant et l’ado ?

Oui, mais comme tout effort visuel prolongé en vision de près (75 cm et moins du visage).
Les symptômes classiques primaires sont : fatigue visuelle, picotement, larmoiement, sensation de voile et de sable.
Et les effet secondaire : passage difficile de la vision de près à la vision de loin puis myopisation du système visuel.

La CAF ou autres prennent-ils en charge des contrôles réguliers, comme pour les dents ?

Hélas non…. Les rendez-vous de prévention à l’école sont gratuits (entre 5 et 6 ans puis une fois au collège) mais pour l’ophtalmo, les délais et les tarifs sont les mêmes que pour les adultes.

La vue de l’enfant se construit et connaît différents stades jusqu’à l’âge de 12 ans où elle se stabilise. Un défaut visuel détecté entre 0 et 6 ans a 75 % de chances d’être corrigé. Inscrire le contrôle de la vue dans l’agenda à chaque début d’année scolaire permet non seulement de corriger un éventuel problème rapidement mais aussi de renforcer les chances de réussite de ses enfants.

* Baromètre 2013 de la santé visuelle des Français (AsnaV / OpinionWay) 

Le saviez-vous ?

Jusqu’à l’âge de 6 ans, plusieurs paires de lunettes peuvent être prises en charge par l’Assurance Maladie annuellement, en particulier si l’affection évolue. Le montant du remboursement est fixe pour la monture et varie en fonction du degré de correction.

Entre 6 et 18 ans, l’Assurance Maladie permet d’obtenir le remboursement d’une paire de lunettes par an, comprenant les verres et la monture. La prise en charge de cet équipement est la même que pour les plus jeunes.

Informations sur le site de l’Assurance Maladie.

A lire sur le même sujet :

6 ans, un âge clé pour les dents.
Orthodontie, junior veut un appareil qui ne se voie pas.
Troubles de l’audition, les jeunes aussi.
Que faut-il penser de l’orthodontie précoce ?
Allergies alimentaires, 10 conseils pour faciliter le quotidien.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Simple et concis merci pour cet article même si certaines questions auraient pu être plus détaillés.
    Notamment en ce qui concerne la fréquence des contrôles des yeux de nos enfants. Nous ne sommes pas bien informé la dessus je trouve.
    J’ai donc fait des recherches et je suis tombé sur ce tableau récapitulatif du ryhtme de visite à adapter suivre l’évolution des yeux de nos enfants : http://www.guide-vue.fr/la-vue-par-theme/la-vue-et-l-enfant/evolution-visuelle-enfant

    J’espère que ça en aidera certain 😉

    Autre chose j’ai aussi lu que le manque d’exposition au soleil augmenterait les risques d’avoir une myopie. Est-ce vrai ?

  2. clarice ledoux

    Merci d’avoir expliqué comment détecter un problème de vue chez les enfants. Je ne savais pas que 80% des informations liées à l’apprentissage passent par la vue ! C’est bon de savoir que l’absence de sourire réponse est un signe d’un problème de vue. Je vais m’en souvenir de cet article après la naissance de ma fille.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN