Le nouveau sport qui décoiffe, la trottinette freestyle

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Sports & Loisirs > Activités sportives > Le nouveau sport qui décoiffe, la trottinette freestyle

Par le

La trottinette freestyle. Qu’est-ce que c’est que cette mode qui fait un buzz d’enfer auprès des pré-ados? Christophe Bichon, « chargé de missions secteur enfants et adolescents » à l’UCPA nous dit tout sur cette fameuse trottinette freestyle qui fait un carton.

La trottinette freestyle : qu’est-ce qu’elle a de spécifique?

C’est un nouveau sport urbain composé de diverses figures, les tricks. On utilise des trottinettes plus robustes que les trottinettes traditionnelles dont les zones fragiles sont renforcées : zone de réglage, raccord des poignés au guidon, roues, direction… et la trottinette est encore plus légère.

Où peut on pratiquer la trottinette freestyle ?

En ville et sous différentes formes. C’est un mode de locomotion très ludique pour se balader entre amis ou en famille, se déplacer, visiter des quartiers , voir des villes. Mais pour une pratique plus sportive, le freestyle s’effectue dans les skateparks ou dans la rue en utilisant le mobilier urbain, trottoir, escalier…

A partir de quel âge peut on mettre un enfant sur une trottinette freestyle?

A partir de 3 ans, les petits peuvent commencer avec une trottinette normale à 3 roues. A partir de 5 ans, ils peuvent utiliser une 2 roues normale et effectuer quelques petits sauts et à partir de 10 ans, pour les plus téméraires, ils peuvent commencer avec une trottinette freestyle. Mais il faut attendre l’entrée au collège, entre 11 et 12 ans, pour avoir suffisamment de force et de rapidité pour découvrir les figures complexes et aériennes.

Est-ce vraiment un sport ?

Oui, la trottinette freestyle est véritablement un sport. Il fait appel à la motricité : équilibre et force physique, à la force mentale et il nécessite une excellente coordination des gestes. Les figures de base en trottinette proviennent du BMX et sont très sportives : le bunny hop, on soulève les deux roues de la trottinette grâce à une impulsion sans tremplin ou autre accessoire, le 360°, durant un saut ou une figure, il faut faire tourner le guidon d’un tour complet, le grind, c’est glisser sur un élément de la rue ou d’un skatepark grâce au plateau de la trottinette, les roues ne servent pas.

C’est une activité novatrice où les jeunes peuvent se défouler, s’exprimer et aussi créer. Comme tout nouveau sport il faut inventer des règles et des figures. Quand on va sur les skateparks il n’est pas rare de voir des groupes de jeunes échanger sur le « comment faire » ou même proposer de nouvelles figures. C’est un sport qui facilite le contact avec les autres. Aujourd’hui les pratiquants s’appellent les trottiriders.

Qu’elles sont les précautions à prendre ?

Le casque est impératif. Que ce soit pour les ballades en ville, sur les skateparks où l’accès est organisé tout comme sur les skateparks à accès libre où là, il est seulement vivement conseillé. Pour ce sport comme en vélo, c’est vraiment la tête qu’il faut protéger. En revanche les protège-poignets sont inutiles, ils bloquent les mouvements et en trottinette freestyle les poignets sont moins sollicités à l’opposé du skate ou du roller. Pour la tenue il n’y pas de vêtements spécifiques si ce n’est un jean, des baskets et un teeshirt !

Où faire de la trottinette freestyle avec l’UCPA ?

En général les skatesparks gérés par l’UCPA permettent la pratique de la trottinette freestyle. L’association propose des séances d’initiation à la trottinette freestyle sur la Halle de Glisse de Lille (grand skatepark couvert), au Carré de Soie à Lyon, au POMGE à Marseille et au tout nouveau skatepark à Bois Le roi en région parisienne. Sur certains de ces skateparks, des sessions « parents/enfants », avec le conseil d’un animateur, sont ouvertes à des moments spécifiques.

Quand pratiquer les sports de glisse dont la trottinette freestyle avec l’UCPA ?

– Sur le skatepark de Lille, des séances d’initiation sont proposées aux prochaines vacances d’avril.
– Lors de séjours glisses à Pontoise pour les 6-13 ans avec le Skate/multiglisses.
– Au cours d’un séjour roller/multiglisses à Pontoise avec 5 séances de skate/roller + (1 spooner, 2 trottinette « agressive », 1 waveboard, 1 heelys).

A lire aussi :
Le freestyle, c’est le grand frisson assuré. Les ados adorent !

Retrouvez plus d’articles sur activités enfants, le sport, les sorties et vacances en famille
dans la rubrique LOISIRS & VACANCES

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. bonjour j ai en projet d activite la trot freestyle et le skate et j aimerais avoir la possibilite de trouver un « PRO » qui pourraitvenir nous faire une demo sur notre skatepark!?. connaitriez vous qqu un.? merci

  2. Merci pour cette présentation simple et rendue accessible à tous, loin du vocabulaire hyper technique de nos ados.
    J’ajoute qu’il y a peu d’élus pour les figures top niveau, mais beaucoup plus pour l’eclate sur les trottoirs, escaliers et autres rencontrés lors des ballades en ville.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN