Ma fille appelle la belle-fille de son père sa demi-soeur

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > Ma fille appelle la belle-fille de son père sa demi-soeur

Par le

Aucun lien de parenté, certes. On les appelle donc des quasi. Quasi soeurs.

Deux cas de figures : si elles sont élevées ensemble, elles entrent dans une sorte de sororité affective qui peut entraîner un vrai lien familial.

Si elles ne sont pas élevées ensemble, insister sur le fait qu’elles n’ont aucun parent en commun et pas de vie commune, qu’elles sont donc ce qu’on appelle « apparentées » mais pas parentes.

Si cela vous blesse beaucoup,  posez-vous la question de savoir pourquoi. Est-ce la fille de la nouvelle compagne de votre ex ? Il faudrait peut-être accepter et laisser faire. Cela n’est pas bien méchant.

Mais faire un arbre généalogique pour que votre fille comprenne d’où elle vient, et qui sont les parents respectifs des enfants de son père ou de ceux avec qui elle vit, même par séquences courtes.

A lire : Ma famille, mes copains, mon école et moi, 160 réponses à mes petites et grands soucis (Pocket Jeunesse).

Commander sur Amazon : [amazon-product text= »Ma famille, mes copains, mon école et moi : 160 réponses à mes petits et grands soucis » type= »text »]2266165585[/amazon-product]

Maryse Vaillant, psychologue clinicienne.

Longtemps spécialisée dans le domaine de l’enfance, de l’adolescence et de la famille, Maryse Vaillant a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages, dont L’adolescence au quotidien (Pocket), Pardonner à ses parents, (La Martinière et Pocket), Les violences du quotidien et Quand les violences vous touchent, (avec Christine Laouénan, La Martinière Jeunesse). Récits de divan, propos de fauteuil, comment la psychanalyse peut changer la vie et Entre sœurs, une question de féminité, (avec Sophie Carquain, Albin Michel) et Au bonheur des grands mères (Eres)

Avec sa fille, Judith Leroy, elle a publié, Vivre avec elle, mère et fille racontent (La Martinière, Pocket), Range ta chambre et Cuisine et dépendance affective (Flammarion, J’ai lu) et Ma famille, mes copains, mon école et moi, 160 réponses à mes petites et grands soucis (Pocket Jeunesse).

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN