Comment parler de la Shoah à ses enfants ?

MaFamilleZen > Blog > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Vie scolaire > Comment parler de la Shoah à ses enfants ?

Par le

memorial de la shoah le mur des enfants

Les programmes scolaires abordent le génocide des Juifs ainsi que les persécutions à l'encontre d'autres populations. Mais en tant que parent, comment informer ses enfants sur ces sujets difficiles ? Voici une sélection de livres jeunesse, de lieux de mémoire, de sites internet ou d'expositions qui vous aideront à ouvrir le dialogue afin d'accomplir, à sa façon, son devoir de mémoire.

Au programme de CM2, le bulletin officiel de l’Education Nationale prévoit que soit abordé le génocide des Juifs ainsi que les persécutions à l’encontre d’autres populations. Les enfants sont censés « savoir donner une définition simple de crime contre l’humanité ». Simple ? Des mots de vocabulaire doivent être acquis à cette période : camps de concentration, camps d’extermination, déportation, génocide, crime contre l’humanité, rideau de fer. Puis, le sujet est exploré à nouveau, au cours des vastes programmes d’histoire, en 3ème et en 1ère.

Mais en tant que parent, comment informer sans trop perturber ? Faciliter la transmission des souvenirs des aïeux bien sûr. Mais si ce n’est pas évident, il est toujours possible de se servir de films, d’ouvrages, ou de jours officiels de commémoration comme le 27 janvier, Journée de la mémoire de l’Holocauste.

Un site : le grenier de Sarah

site sur la shoa pour expliquer aux enfantsLe Grenier de Sarah, adapté à la sensibilité des enfants à partir de 8 ans, a été conçu à partir de trois questions récurrentes :

– Qui étaient ces personnes que les nazis ont voulu assassiner ?
– Dans quels pays vivaient-elles ? Quelles langues parlaient-elles ?
– Quels ont été les parcours propres à chacune d’entre-elles ?

Dans l’espace « En noir et blanc », des vidéos courtes mais riches, racontent pas à pas le destin de neuf personnes avec photos et dessins.

Un site à découvrir avec les enfants pour les accompagner dans toutes leurs interrogations.

http://www.grenierdesarah.org

 

Une institution : le Mémorial de la Shoah à Paris et à Drancy

Rue Geoffroy l’Asnier à Paris, au sous-sol, l’entrée est libre pour une exposition permanente très pédagogique avec un parcours spécifique, livret à l’appui, pour les enfants de 9 ans 12 ans.
Le Mémorial renferme aussi une excellente librairie spécialisée avec des conseillers très qualifiés.

A Drancy, une visite guidée gratuite est proposée tous les dimanches à 15h.

Pendant les vacances scolaires, des ateliers thématiques sont ouverts au grand public. Par exemple, le mardi 17 avril 2018 à 14h30, une conteuse vient animer un échange autour de l’ouvrage « L’ourson de Fred ».

Sur son site, le mémorial de la Shoah préconise une précaution clé pour la transmission : « Au delà de l’horreur du crime incompréhensible pour les enfants, il s’agit de transmettre un message d’espoir et d’envisager un monde meilleur»

Deux sites d’information conçus par le Mémorial :

www.memorialdelashoah.org : on y trouve notamment tous les programmes des activités pour adultes, enfants et enseignants.

www.enseigner-histoire-shoah.org : une mine de renseignements sur les lieux de mémoire en France et de très nombreux documents d’archive.

 

Lire aussi : Débarquement de Normandie : 11 sites à visiter en famille

Un roman : Un grand père tombé du ciel

Un grand père tombé du ciel BD

Leah mène une existence agréable jusqu’à ce que son grand-père, Alex Katz, dont elle ignorait l’existence, vienne habiter chez elle et s’installer dans sa chambre. Leur relation s’avère d’abord tendue mais la découverte du passé du vieil homme va transformer leur relation.

Un roman junior avec beaucoup de suspense, de délicatesse et d’émotion.

Auteur : Yaël Hassan
Casterman Poche. 2016
Dès 10 ans
Commander

 

Le Journal d’Anne Frank en BD

Plusieurs BD sont sorties à partir du célèbre Journal d’Anne Frank, jeune fille juive allemande de 13 ans, qui se confie par écrit à Kitty, une amie imaginaire. Cette BD relate avec un graphisme épuré l’histoire de toute la période passée dans l’Annexe, la cachette où a séjourné l’héroïne pendant deux ans.

Une lecture qui donne vraiment envie de (re)découvrir le texte d’origine.

le Journal d'Anne Frank en BD

Le Journal d’Anne Frank, par Ozanam, illustré par Nadji Scelsi, aux Editions Soleil, Janvier 2016, 17,95 €. A partir de 10 ans. Commander

Et aussi :
Le Journal d’Anne Frank – Roman graphique, par Ary Foldman et David Polonski, chez Calmann-Levy, Octobre 2017, 16 €. A partir de 12/14 ans. Commander

Un sac de billes

un sac de billes bd

Une adaptation fidèle de l’autobiographie de Joseph Joffo.
Le narrateur a 10 ans, il raconte son périple à travers la France avec son frère Maurice : angoisses, humiliations,  nécessaire débrouillardise, force de puiser dans ses ressources des solutions aux situations les plus critiques.

A lire en famille.

Adapté du roman de Joseph Joffo
Existe en plusieurs tomes et en version intégrale
Illustrateurs : Vincent Bailly et Chris
Chez FuturopOlis – 20 €
A partir de 12/13 ans
 Commander

 

Jules B, l’histoire d’un Juste

Jules B BD

Le récit très touchant d’un cordonnier bourguignon qui va par hasard sauver trois enfants juifs. Les personnages sont représentés sous des traits d’animaux, mais cette BD peut heurter la sensibilité des plus jeunes car elle montre de façon assez réaliste certaines scènes, et la fin n’est pas clairement explicite.

Auteure : Aremelle Medéré
Editions : Des ronds dans l’O. Septembre 2016 – 17 €
A partir de 14/15 ans
Commander

 

Lors de mon exploration des livres en lien avec la Shoah, je suis tombée sur une BD qui propose une série de témoignages : Les Enfants Sauvés, avec une préface de Simone Veil. A la dernière page, figure une phrase de Sarah Shner, fondatrice du Musée des combattants des ghettos. « Malgré la difficulté de la tâche, nous devons investir tous nos efforts pour enseigner à nos enfants de ne pas haïr celui qui est « autre » différent ou étranger et de respecter ses droits dans l’égalité et l’humanisme. Le racisme est un danger pour l’humanité tout entière ».

Rappeler avec la pudeur et le respect nécessaire les événements tragiques de la Shoah reste un acte essentiel pour que les futures générations puissent trouver plus tard, si besoin, le courage de se dresser comme des remparts solides contre toute forme de barbarie.

Lire aussi : Réfugiés : des livres jeunesse pour mieux comprendre

Une exposition « Enfants juifs à Paris, 1939-1945 », par l’association « L’enfant et la Shoah»

expo enfants juifs à paris

Une évocation riche en photos de parcours d’enfants juifs sauvés par des Justes. Nécessaire pour rappeler notamment qu’en 1942, les enfants devaient porter l’étoile à partir de 6 ans.

–  à la mairie du 5e arrondissement de Paris, 21 place du Panthéon du 22 janvier au 5 février 2018
– à la mairie du 11e arrondissement de Paris, 12 place Léon Blum, du 29 janvier au 2 février 2018
– au gymnase de Bugnon (Lausanne – Suisse) du 15 au 25 janvier 2018

Une vidéo sur l’exploitation pédagogique de cette expo : www.fondationshoah.org

 

Un film : Les Héritiersfilm les héritiers en dvd

Une enseignante en histoire, parfaitement jouée par Ariane Ascaride embarque une classe de seconde réputée difficile dans le concours national de la résistance et de la déportation. Des questions identitaires et philosophiques émergent au cours des recherches pour lesquelles les lycéens se prennent sérieusement au jeu.

 

Une scène très forte de témoignage d’un rescapé d’Auschwitz, Léon Zyguel justifierait à lui seul le visionnage du film.

 

Film de Marie Castille Mention Schaar Sorti en 2014.

Pour aller plus loin, trois films accessibles à partir de 13 ans :

La Vie est belle, chef d’œuvre de Roberto Benigni

La Liste de Schindler, chef d’œuvre de Steven Spilberg

Le Pianiste , chef d’œuvre de Roman Polanski

Lire aussi :Un sac de billes, de belles émotions et de jeunes acteurs formidables

 

Et aussi : Parler des migrants aux enfants : comment sortir des clichés ?

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Suberbe synthese

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN