Ceinture de tonification Slendertone : se muscler sans y penser !

MaFamilleZen > Blog > Mon Couple & Moi > Me chouchouter > Forme & Beauté > Ceinture de tonification Slendertone : se muscler sans y penser !

Par Ludovic Bischoff le

Test ceinture tonification Slendertone

Le « grand confinement » du printemps 2020 va laisser des traces au sein de toutes les familles qui se sont retrouvées privées de sorties. Et plus particulièrement des sportifs occasionnels et gourmands réguliers pour qui « rester à la maison » signifie « rester à portée de main du frigo et éloigné des sentiers de running ! » Pas évident de garder la forme quand on doit aussi garder le lit/canapé. La solution consiste peut-être à faire appel à la technologie pour ne pas voir son tour de taille enfler à vue de nez ! Nous avons donc testé la nouvelle ceinture d'électrostimulation musculaire de Slendertone. Notre avis.

Durant cette période de disette d’activité physique, nous avons testé la nouvelle ceinture ABS8 de Slendertone. Oui, c’est bien d’une ceinture d’électrostimulation musculaire (EMS) dont nous vous parlons. Et, oui, pour nous aussi ce type de gadget vu dans des émissions de téléachat inspirait surtout un sourire moqueur et un haussement d’épaule. Mais bon, il faut savoir se confronter à la réalité lorsque l’on est un adulte responsable (et enfermé chez lui avec un fort risque de démence en voyant le soleil devenir infréquentable pour cause de Covid-19 !). Tester une ceinture de renforcement abdominal s’est donc imposé comme une bonne idée…

Quelle marque de ceinture d’électrostimulation musculaire choisir ?

Nous avons choisi le leader du marché, Slendertone, une société qui affiche 50 ans d’expérience et un vrai sérieux, au détriment des petits gadgets EMS qui pullulent sur les réseaux sociaux. Vous voyez de quoi je parle ? Ces espèces de petits « aliens » qu’on se colle sur le ventre et qui sont sensés vous aider à vous muscler. Vendus quelques dizaines d’euros sur Instagram ou Facebook, il nous a semblé qu’il fallait mieux investir nos pépettes dans du sérieux. La toute nouvelle ceinture ABS8 de Slendertone est plus onéreuse (149 euros) mais au moins vous aurez l’assurance de pouvoir la porter plus d’une semaine sans risquer un court-circuit du nombril.

Il se vendrait une ceinture de la marque chaque minute à travers le monde si l’on en croit l’argumentaire commercial de Slendertone. On se dit qu’il ne peut pas y avoir autant de « gogos » sur la planète. Si le produit était vraiment inefficace, ça finirait bien par se savoir… Au final, après un mois de test, nous avons bien vu une réduction de quelques centimètres de notre tour de ventre pourtant soumis au régime du confinement. Rien de magique, rien d’extraordinaire, mais un visible raffermissement de la ceinture abdominale. Evidemment, si vous continuez à vous gaver de chips et de soda, la ceinture ne pourra rien pour vous. Mais pour faire fonctionner vos muscles en profondeur (principe de l’électrostimulation musculaire), cette ceinture semble être un bon allié…

Comment marche une ceinture EMS ?

Le design hyper épuré et les matériaux qualitatifs constituent le premier atout de cet appareil. On attache la ceinture autour de la taille. Un petit bloc de commande détachable et qui se recharge en USB sert à commander les fonctions. Design sobre avec un bouton marche arrêt, un bouton de sélection du programme (visible sur un petit écran) et deux boutons pour régler l’intensité. On prend en main la ceinture en quelques secondes. Des petits « coussins » de gels viennent se fixer sur les électrodes pour assurer une meilleure stimulation des muscles. Bref, c’est hyper simple et assez confortable.

Test ceinture electrostimulation Slendertone

D’ailleurs on peut (et c’est même recommandé !) faire du sport (course ou gymnastique) avec sa ceinture autour du ventre. L’effort physique va décupler le travail des muscles stimulés électriquement. Mais la bête est aussi utilisable quand on est assis devant la télé. D’ailleurs 7 des 10 programmes sont conçus pour un usage passif. On peut donc l’utiliser quand on est devant un ordinateur, en lisant un livre, en regardant une série comme en passant l’aspirateur ou en courant. Cela en fait un produit vraiment polyvalent. 

Et on ressent quoi ?

Pour être honnête, à l’allumage de la ceinture, il est normal d’avoir peur de se prendre « une décharge » tant l’idée d’une stimulation électrique sur son corps ne va pas de soi. Mais non, pas du tout. Les programmes débutent toujours au niveau 1 (sur 100) et l’on ne sent quasiment rien jusqu’à 20/100. Nous avons très vite côtoyé les 90/100 qui offrent plus de sensations. Et même à forte intensité, les vibrations ne sont pas désagréables et certainement pas douloureuses. Slendertone avance qu’en 20 minutes d’utilisation de la ceinture, vos muscles vont se contracter 120 fois. Sans que vous ne fassiez aucun effort !

Des points négatifs ?

Il faut savoir que la ceinture est sensée s’adapter à toutes les morphologies, mais ceux qui ont un tour de taille XL (au-dessus de 107 cm de tour de taille…) seront  déçus de ne pas pouvoir la boucler. On aurait aimé que cette ceinture offre quelques centimètres de plus pour vraiment être adaptée à tous, et surtout à ceux qui en ont vraiment besoin !

Les « coussins » hydrogel que l’on accroche à l’intérieur de la ceinture et qui rendent l’utilisation agréable et efficace doivent être changés toutes les 25 à 30 séances selon le manuel. En cas d’utilisation un peu intense et à haut niveau (ben oui, on était enfermé à la maison, donc il a bien fallu se défouler !) ces « coussins de gel » s’usent un peu plus vite. Et quand on sait qu’une recharge coûte dans les 15 euros, on trouve ça un peu cher à l’utilisation. Mais bon, c’est comme les cartouches d’encre qui valent plus cher que l’imprimante, on commence à être habitué au concept. Reste que cela fait un petit budget pour ceux et celles qui décideront d’utiliser régulièrement leur ABS8. 

Dernier point « négatif » après un usage, il est vrai assez intensif (mais toujours dans les règles), l’une des trois électrodes de la ceinture semble avoir baissé les bras et nous a laissé en plan avec nos muscles qui ne demandaient qu’à travailler encore un peu. Heureusement, et c’est bien l’intérêt d’une « grande marque », Slendertone garantit deux ans ses ceintures d’électrostimulation musculaire et s’engage à une réparation ou échange en cas de soucis. 

Avis final après test

 

Le verdict est plutôt positif pour cette ceinture Slendertone. On constate vraiment des résultats qui, sans être magiques ni démesurés, sont encourageants. Le confort est vraiment au rendez-vous tout comme la qualité des matériaux utilisés. Une ceinture utile pour garder la forme quand on ne peut pas trop bouger. Et qui vous suit quand vous faites du sport. Et, ça, c’est un vrai plus. Un bon partenaire à avoir avec soi en cas de (re)confinement, ça c’est sûr !

 

Toutes les infos sur les produits Slendertone sur le site https://fr.slendertone.com/

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Mon Couple & Moi

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN