Samoëns, Morillon et Sixt-Fer-à-cheval en famille en hiver

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Vacances & Week-end > En France > Montagne > Samoëns, Morillon et Sixt-Fer-à-cheval en famille en hiver

Par le Mis à jour le 11/12/2018

station village familiale de Samoëns

Au cœur de Samoëns, grand choix de balades !

fontaine sous la neige dans le centre de Samoëns

Fontaine sous la neige dans le centre de Samoens - Photo : Christiant Martelet

Pour les technophiles : deux QR code sont à scanner pour déclencher des vidéos qui racontent le passé du village. Un cours d’histoire très fun ! Si vous préférez l’expression orale, suivez donc une visite menée par un guide du patrimoine ou la visite guidée du mardi matin à 10h. Quoiqu’il en soit, vous découvrirez les monuments : l’église, la mairie, le château, les ruelles commerçantes, le gros tilleul multi centenaire, la halle du marché appelée la Grenette qui date du 15e siècle tout de même…

chapelle de montagne sous la neige

La chapelle du hameau Le Bérouze. Photo : Christian Martelet

Et on vous parlera aussi du chapelet de chapelles qui ont été construites dans la vallée. Vous êtes collectionneurs dans l’âme ? Alors munissez-vous du livret-découverte qui réunit ce petit patrimoine et partez à leur recherche !

Il était une fois la pierre…

visage sculpté dans la pierre

Au pays des tailleurs de pierre, à Sixt-Fer-à-Cheval. Photo : Karine Filhoulaud

La visite de Samöens vous révèle aussi une particularité des lieux : le ski n’a pas toujours été la principale activité des environs, malgré ce que vous pouvez croire. La taille de pierre a aussi bien occupé les habitants ! Talentueux en la matière, les hommes d’ici partaient là-bas, sur les grands chantiers de Vauban et Napoléon, durant l’hiver, quand neige et froid empêchaient tout travaux agricoles… Certes il y a une grande plaque pour commémorer leur activité. Mais mieux encore, jouez donc au Petit Poucet pour les honorer : des sculptures de granit aux sympathiques formes sont disséminées dans les rues pour se rappeler ces travailleurs ! Et là encore, vous pouvez utiliser un livret dédié pour n’en manquer aucune.

Côté culture… très nature !

A force de marcher en ville, c’est sûr, vous serez passés devant une grande grille et son panneau « Jardin botanique alpin de la Jaÿsinia ». S’il est ouvert (selon conditions météos), n’hésitez pas une seconde, rassemblez vos ouailles et partez visiter le monde… version flore ! Là on a rassemblé et adapté plus de 2 500 variétés de plantes venues de milieux des montagnes de la Terre. Vous les découvrez tout au long d’allées partant à l’assaut de la montagne. Au sommet, une des chapelles de la vallée, et une très belle vue sur le village et ses environs !

Arbustes, herbes et bosquets vous laissent de marbre ? Sachez que côté culture aussi ce parc est passionnant : imaginez une native des lieux, montée à la capitale, ayant épousé un Monsieur Cognacq, et participé avec lui à la création du grand magasin parisien de la Samaritaine ! Eh bien, c’est elle, Marie-Louise Jaÿ, née en 1838 à Samoëns, qui a offert à ses concitoyens cet espace enchanteur !

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN