Travailler avec les animaux : ces métiers qui font rêver nos enfants

MaFamilleZen > Blog > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Vie scolaire > Découverte des métiers > Travailler avec les animaux : ces métiers qui font rêver nos enfants

Par le

Vétérinaire

Vétérinaire : le métier qui fait le plus rêver les enfants

Vétérinaire, c’est LE métier qui fait rêver nos enfants. « Il ne faut pas les décourager et se mettre des barrières, les études sont longues et difficiles mais pas forcément réservées aux premiers de la classe. Il faut être scolaire, travailleur et rigoureux » confie Clémentine Le Bescond, vétérinaire équin.

Passionnée par les chevaux, Clémentine a toujours rêvé de faire ce métier. Après une classe préparatoire, elle intègre l’école vétérinaire d’Alfort. Diplômés après sept années d’études, la plupart des vétérinaires travaillent en tant que salariés, avant de s’installer ou de s’associer à un vétérinaire. « Trouver un emploi n’est plus si facile. Il y a un effet crise depuis quelques années : moins d’achats d’animaux et moins de consultations. »

Après avoir travaillé deux années en clinique vétérinaire à Deauville auprès des chevaux de courses, Clémentine vient d’intégrer un cabinet à Nantes spécialiste des chevaux d’obstacles. « La matinée est consacrée au suivi gynécologique des juments, l’après-midi aux consultations : visite d’achat, pose de puce sur un poulain, fracture, plaie, toux… Mon quotidien est varié. Soigner les chevaux, en trouvant les bons traitements est une réelle satisfaction. Par contre, la réalité est bien différente de l’image que j’en avais. Le métier comporte beaucoup d’administratifs : rédaction des rapports de consultation, facturations… Et puis, nous avons une forte responsabilité donc une grosse pression. Ce métier est stressant ! »

Photo Clementine veterinaire

Clémentine, vétérinaire, le métier qui fait le plus rêver les enfants

Quelle formation pour devenir vétérinaire ?

Seules les 4 écoles vétérinaires de Lyon (VetAgro Sup), Maisons-Alfort (ENVA), Nantes (ONIRIS) et Toulouse (ENVT) délivrent le diplôme d’État de docteur vétérinaire.

Elles sont accessibles sur concours à partir du niveau bac+2. Il est vivement conseillé d’intégrer une classe préparatoire en Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre (BCPST), c’est le cursus qui prépare au mieux au concours d’entrée.
Mais, certains réussissent à intégrer une école vétérinaire après un BTS technologique bio-industrie / industrie alimentaire. Une poignée de places sont réservées aux titulaires d’un master de biologie ou d’un diplôme d’État de médecine, de pharmacie, d’odontologie.

Les études durent 7 années : 2 ans de prépa, 4 ans de formation initiale et une année d’approfondissement.

Quelques chiffres
En 2012, on dénombrait 705 vétérinaires équins, 4070 vétérinaires bovins et 10947 vétérinaires spécialisés en animaux de compagnie.

Plus d’infos : www.veterinaire.fr

A lire aussi :

Témoignage de pro : Franck, 27 ans, soigneur animalier à la Vallée des Singes

Des livres pour aller plus loin :

A partir de 6 ans.
Essie : Et si j’étais vétérinaire ? de Claire Clément et Robin aux éditions Bayard Poche, collection « Mes premiers J’aime lire », 5,60 €.

A partir de 8 ans.
Vétérinaire, Tome 1 : Vétérinaire c’est super ! d’ Anne-Marie Desplat-Duc et de Marc Mosnier aux éditions Rageot, collection « Rageot Poche », 5,20 €.

A partir de 12 ans.
Etre vétérinaire, de Philippe Fritsch et Rose-Marie Loisy aux éditions Lieux Dits, collection « Etre », 12 €.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN