Confinement : 6 façons de garder le lien avec papi et mamie

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Psycho-Famille > Grands-parents-Seniors > Confinement : 6 façons de garder le lien avec papi et mamie

Par Brigitte Valotto le Mis à jour le 29/10/2020

Rester en lien avec les grands parents

Même s’ils sont encore jeunes et actifs, les grands-parents vivent mal cette période de confinement qui les prive des visites de leurs enfants et petits-enfants. Voici quelques façons originales et ludiques de leur faire signe, et d’enrichir notre relation avec eux, même à distance !

1 – On communique avec les grands-parents via une messageries dédiée

Rester en lien avec les grands parentsPlus ludique et dynamique qu’une simple messagerie, Familizz est une application web et mobile, à télécharger gratuitement pour s’organiser et communiquer en famille (chacun peut créer son compte individuellement) mais aussi pour créer du lien entre les structures d’accueil de personnes âgées et leurs enfants ou petits-enfants : elle est présente dans 1 000 EHPADs auprès de 60 000 seniors. On peut envoyer du texte, des photos, des films, des musiques, des événements sur un calendrier… mais aussi, depuis peu, écrire une carte postale ou planifier un appel vidéo. Tous les membres de la famille sont notifiés sur l’appli quand un nouveau contenu est publié.  Un bon moyen de faciliter les échanges entre les seniors confinés et leur famille.

Rester en lien avec les grands parents

2 – On envoie des cartes postales à papi et mamie… en un clic !

Les plus âgés des grands-parents, ou ceux qui résident en Ehpad, peuvent avoir des réticences à se connecter. Mais ne pas savoir utiliser les réseaux sociaux, ou du moins une messagerie en ligne, en cette période de confinement, c’est souvent se condamner à un total isolement ! D’autant qu’il est aussi difficile aux petits-enfants, habitués aux mails et aux applis de communication instantanée de reprendre son stylo, puis trouver un bureau de poste ouvert pour pouvoir envoyer sa missive !

Alternative toute simple : des applis comme SimplyCards ou Fizzer permettent de créer en quelques minutes une belle carte postale avec vos propres photos et votre texte, à écrire depuis votre smartphone ou ordinateur, ou même à dicter… Et c’est tout : votre carte sera imprimée, envoyée au destinataire sans que vous ayez à vous déplacer, et reçue par courrier postal. Un bon moyen d’envoyer un message d’amour et de soutien…

A noter que Fizzer offre, pendant toute la durée du confinement, une carte postale par semaine à chacun de ses 1.2 million d’utilisateurs et à ses nouveaux inscrits : une initiative qui a déjà permis l’envoi de 220 000 cartes !

3 – On se raconte des histoires

conteuse histoires enfant

Avec la conteuse Joyeuse

Pendant la période de confinement, le studio d’enregistrement en ligne de Joyeuse, une start-up française qui crée des objets numériques sans écran et à commande gestuelle pour toute la famille, est exceptionnellement ouvert à tous. Les grands-parents sont invités à y enregistrer le conte, l’histoire ou les mots doux de leur choix, pour envoyer ensuite cette jolie surprise à leurs petits-enfants : à faire découvrir aux papis et mamies qui s’ennuient ! Non seulement ils vont être très occupés à choisir – ou même à inventer – une histoire et à l’enregistrer, mais en plus ça leur permettra de maintenir le lien avec les petits-enfants. Habituellement, ce studio est réservé aux possesseurs d’une Conteuse : celle-ci, conçue comme un “cube magique”, permet aux petits (jusqu’à 7 ans) de réécouter à volonté les histoires enregistrées par leurs parents ou grands-parents – il suffit de secouer trois fois le cube (plus d”infos sur www.joyeuse.io).

Et l’appli Story Enjoy

Sur le même principe, l’appli Story Enjoy permet aussi d’enregistrer à distance des contes ou histoires de son choix puis à les envoyer aux petits. www.story-enjoy.com

Story Enjoy enregistrer une histoire

4 – On joue à des jeux de société… à distance !

Avant, tous les mercredis, c’était Monopoly avec les petits ? On peut garder cette bonne habitude grâce à une nouvelle façon de jouer à distance, née pendant le confinement pour partager des moments ludiques et joyeux en famille : les #Monopoly Visio ou #LaBonnePaye Visio cartonnent sur les réseaux !. Pas besoin de grand-chose, il suffit d’un plateau de jeu, de plusieurs dés (un pour chaque joueur) et d’une appli vidéo type Facetime ou Skype : la partie peut commencer par vidéo interposée !

A découvrir aussi, une appli spécialement dédiée aux jeux à distance : House Party a été créée en 2016, bien avant l’épidémie de Covid-19, mais ses téléchargements ont explosé depuis le début du confinement en Italie, puis en France. Elle permet de jouer ensemble et en direct à des jeux de société, mais aussi de parler via des chats vidéo allant jusqu’à 8 personnes.

5 – On se donne des news… par gazette !

Avec Famileo

Rester en lien avec les grands parentsFamileo est une appli qui permet de partager en quelques clics les nouvelles de son quotidien, tout en offrant un support “papier” aux seniors qui sont rebelles à l’ordinateur : toute la famille partage messages et photos, qui sont mis en page automatiquement. Ce petit journal familial est ensuite imprimé et envoyé directement au domicile des grands-parents.

S’ils sont en EHPAD, l’établissement peut l’imprimer directement, pour eux : depuis l’annonce du confinement, cette appli maligne, lancée en 2015 pour renforcer le lien entre générations et déjà utilisée par 85 000 familles, prouve son utilité et fait recette, avec une hausse de près de 40% des utilisateurs ! (Abonnements de 5,90 à 17,90 €/mois selon le nombre périodique de gazettes, d’une hebdo à une mensuelle, formules modifiables à tout moment ; jusqu’à 30 messages photo et/ou texte par gazette).

My Tribu News journal familial

Ou My Tribu News

Sur le même principe, My Tribu News, “l’appli qui reconnecte les générations”, est passée d’un journal par mois à un journal par semaine, avec toujours le même fonctionnement très simple : on s’inscrit en ligne, on télécharge les photos et on ajoute du texte;  on finalise le journal familial avant le dimanche soir 23h50, et dès le lundi matin, celui-ci sera imprimé sur du beau papier de qualité, en format A4, et envoyé (A partir de 7,50 €/journal, pour un abonnement d’un an.) A noter que Tribu News propose aussi, pendant la durée du confinement, de s’inscrire gratuitement, pour correspondre avec une personne âgée isolée et de partager avec elle des nouvelles, des réflexions, des photos…

6 – On affronte papi et mamie… sur le terrain culturel !

Avec le site Grand-Mercredi, dédié aux grands-parents

« Avant le confinement, certains s’occupaient de leurs petits-enfants tous les jours pour soulager les parents…. Et là, du jour au lendemain, ils ont été privés de leur première source de joie !« ,  observe Lucie Leguen, directrice générale du site Grand-Mercredi. Dédié à ces “papis et mamies”, et suivi régulièrement par 2,5 millions de seniors, le site a donc décidé de s’impliquer pour les divertir et les instruire, mais aussi leur permettre de garder un lien avec leurs petits-enfants et de partager avec eux des moments en famille, même à distance. Ainsi est né le “Concours Général des Grands-Parents”, qui les soumet à plusieurs épreuves présentées sous forme de quizz, avec un score final affiché sur un “tableau d’honneur”. Grands et petits peuvent rivaliser  pour la meilleure place au tableau en participant ensemble, via Facetime, Skype ou autre outil de conversation vidéo, et s’affronter sur des sujets aussi variés que l’histoire de l’art, la culture digitale, la pop culture, la littérature, l’époque des petits-enfants… ou même, le code de la route : chacun son domaine de prédilection ! A voir si cette initiative est reconduite lors du deuxième confinement de novembre.

On participe à la Dictée du Confiné

 

Autre domaine où les grands-parents excellent souvent, tandis que petits-enfants sont à la peine : l’orthographe ! Pourquoi ne pas essayer de l’améliorer en faisant quotidiennement, ensemble et en ligne, la “Dictée du Confiné ? Proposée sur le site  Orthodidacte.com fondé par Guillaume Terrien, champion de France d’orthographe, cette dictée ludique mais instructive est proposée avec différentes variantes, selon les niveaux, et parle de notre quotidien confiné. La correction se fait automatiquement, et là encore, on peut comparer les scores de chacun… et profiter du confinement pour progresser, ensemble, tout en s’amusant !

On communique avec ses petits-enfants via Bayam

Enfin, on peut trouver beaucoup d’activités éducatives et ludiques à partager au quotidien et à distance sur Bayam, une appli créée par les éditeurs Bayard et Milan pour occuper gratuitement la durée du confinement. Elle permet non seulement de s’instruire en jouant ensemble, mais propose aussi une messagerie familiale.

Et puis une fois qu’on sera sortis de cette crise sanitaire qui bouleverse les relations familiales, on attend un peu après le déconfinement pour se précipiter pour les embrasser…

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN